Free Mobile / Orange : réunion mardi matin sur l'itinérance 3G

Le par  |  10 commentaire(s) Source : Le Point
Free Mobile lancement

L'histoire semble se répéter : après la nouvelle panne de réseau de Free Mobile, Orange menace de nouveau de suspendre l'accord d'itinérance 3G si le nouvel entrant ne fait pas plus d'efforts pour résoudre les problèmes.

La dernière panne du réseau de Free Mobile le 20 mars dernier a de nouveau activé les tensions entre le nouvel entrant et son partenaire Orange qui assure une itinérance 3G. Les déboires, qui semblent toucher des équipements de signalisation des appareils mobiles, touchent d'abord les abonnés Free Mobile mais peuvent avoir ponctuellement des répercussions sur le réseau Orange.

Si Orange continue de soutenir Free Mobile (qui va lui rapporter plus d'un milliard d'euros par cet accord d'itinérance ), l'opérateur avait fait savoir qu'il y avait un point sur lequel il ne transigerait pas, c'est celui du maintien de la qualité de service sur son propre réseau.

A partir du moment où Free fait transiter l'essentiel de son trafic sur le réseau Orange et que cela se finit par se ressentir, Orange se réserve le droit de suspendre temporairement l'accord pour forcer Free à prendre des mesures.


Des sanctions possibles mais pas de risque de rupture de contrat

Free Mobile lancementLa menace avait déjà été formulée en février à l'occasion du premier incident sérieux, avant qu'Orange (puisque Free reste muet sur ce sujet comme sur d'autres) ne calme le jeu en affirmant que la situation était sous contrôle.

Avec la panne du 20 mars (et qui avait été précédée de plusieurs autres incidents dans le mois), cette exigence revient sur le devant de la scène et Orange menace de nouveau d'interrompre l'accès à son réseau.

Une réunion des équipes techniques de Free Mobile et d'Orange doit être menée mardi matin qui devrait permettre de faire un nouveau point sur la situation, même si Orange s'est souvent plaint du manque de communication de Free Mobile dans les moments difficiles. Une fois encore, il n'est pas question de rupture de contrat mais d'interruption de service, qui pourrait aller de un à trois jours, selon un porte-parole d'Orange.

Entre les menaces à peine voilées de l'Arcep prêtes à sanctionner Free Mobile s'il s'avérait que les investissements pour construire son réseau sont insuffisants pour atteindre les objectifs de couverture prévus ou si la qualité de service était mise en cause dans la prochaine enquête, et les premières défections de clients déçus, le nouvel entrant se frotte maintenant aux réalités économiques après un effet d'annonce hors du commun lui ayant sans doute permis de capter autour de 3% du marché mobile français en moins de trois mois.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #930421
Orange devient sévère, je trouve
Ca devient n'importe quoi la stratégique de Free pour son début.
Avec l'accord d'itinérance 3G devient le plus compliqué que les anciens pannes du 3 gros opérateurs parce qu'avant, ils font pas l'accord. Ce n'est pas pareil.

Il y a quand même un conflit entre Orange et Free
Le #930481
LauXy a écrit :

Orange devient sévère, je trouve > Ca devient n'importe quoi la stratégique de Free pour son début.> Avec l'accord d'itinérance 3G devient le plus compliqué que les anciens pannes du 3 gros opérateurs parce qu'avant, ils font pas l'accord. Ce n'est pas pareil.>> Il y a quand même un conflit entre Orange et Free


J'ai rien compris
Anonyme
Le #930491
Je montre mon message à quelqu'un et a réussi de comprendre parce qu'il sait formuler.

Cette article prouve qu'Orange commence à devenir sévère avec Free !
Free et Orange avec l'accord d'itinérance 3G devient plus compliqué et il y a un conflit dedans !
Il ne faut pas dire que la panne est comme chez les 3 gros opérateurs dans le passé ! Car ils n'ont pas fait l'accord d'itinérance donc c'est autre chose. Ils se débrouillent de faire ses efforts alors que Free est nul dans son état maintenant !


Le #930681
Cortex75 a écrit :

LauXy a écrit :

Orange devient sévère, je trouve > Ca devient n'importe quoi la stratégique de Free pour son début.> Avec l'accord d'itinérance 3G devient le plus compliqué que les anciens pannes du 3 gros opérateurs parce qu'avant, ils font pas l'accord. Ce n'est pas pareil.>> Il y a quand même un conflit entre Orange et Free


J'ai rien compris


Moi non plus...
Désolé, Lauxy, moi aussi j'ai essayé de comprendre mais c'est vraiment impossible. Le français n'est probablement pas ta langue maternelle, donc tu as fait un bel effort, mais il faudra progresser encore. Essaye peut-être en anglais ?
Anonyme
Le #930781
en japon !!!xd
Anonyme
Le #930911
Rouletabille a écrit :

Cortex75 a écrit :

LauXy a écrit :

Orange devient sévère, je trouve > Ca devient n'importe quoi la stratégique de Free pour son début.> Avec l'accord d'itinérance 3G devient le plus compliqué que les anciens pannes du 3 gros opérateurs parce qu'avant, ils font pas l'accord. Ce n'est pas pareil.>> Il y a quand même un conflit entre Orange et Free


J'ai rien compris


Moi non plus...
Désolé, Lauxy, moi aussi j'ai essayé de comprendre mais c'est vraiment impossible. Le français n'est probablement pas ta langue maternelle, donc tu as fait un bel effort, mais il faudra progresser encore. Essaye peut-être en anglais ?


Je sais qu'ici, il y a que des cons qui me haissent parce que je suis anti-free. Vous mentez que vous ne comprenez rien.
Mes entourages ont tous compris en formulant ma phrase. Ma langue maternelle est Française et ce n'est pas non plus le problème de mon originaire (ma famille est français). Je suis qu'un simple handicapé surdité. Merci de respecter mon état et ne disez pas des conneries !
Anonyme
Le #930921
Le #931131
Tout cela ne deviendrait-il pas un peu absurde ? Effectivement, Free doit respecter ses engagements. Mais sur le fond, a-t-on vraiment besoin d'un nouveau réseau ? On comprend bien que le développement de réseaux physiques concurrents a été un atout lorsque la France s'est équipée en couverture mobile, la concurrence poussant les uns et les autres à améliorer leur répartition sur le territoire et à se montrer performants.

Mais maintenant qu'un niveau correct est atteint, quelle nécessité a-t-on d'obliger les nouveaux arrivants à créer leur propre réseau ? N'oublions pas que ce sont les consommateurs qui payent tout cela, en terme d'argent, mais aussi de paysage (multiplication des antennes) et peut-être de santé. Ne pourrait-on pas trouver une solution intelligente de mise en commun des réseaux physiques de l'ensemble des opérateurs ? Par exemple, une structure autonome financée par les uns et les autres, en relation avec leur investissement initial (pour que chacun s'y retrouve), qui s'occuperait de l'entretien/gestion du réseau, des nouveaux investissements, etc. Les milliards engagés dans l'actuelle superposition des réseaux seraient nettement plus utiles dans la couverture des quelques zones noires restantes sur le territoire et dans la baisse des prix pratiqués par les opérateurs.

Je sais, je rêve...
Le #1144292
Réunion au sommet !
ça va chauffer entre les gros bras....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]