HTC pourrait bientôt avoir sa montre connectée !

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Financial Times
htc-logo

Avec le partage de la gestion opérationnelle à la tête du fabricant HTC, Peter Chou va pouvoir se concentrer sur l'innovation et le développement de gammes de produits...qui pourraient passer par des tablettes et des accessoires pour le wearable computing, comme une montre connectée.

N'ayant pas encore réussi à freiner le recul de son activité et affichant désormais une première perte nette, le fabricant HTC réorganise le partage des tâches au sommet de sa hiérarchie en transférant certaines des fonctions de gestion du CEO Peter Chou vers la présidente du conseil Cher Wang.

HTC Flyer 04   Cela va permettre au CEO de se concentrer plus efficacement sur le développement des produits HTC, et pas seulement des smartphones.

Dans un entretien donné au Financial Times, le dirigeant évoque la piste d'une nouvelle tablette tactile, ce qui constituerait un retour sur le segment après deux années d'absence depuis la HTC Flyer.

L'autre grand domaine à explorer est bien sûr celui du wearable computing, et Peter Chou le qualifie de "segment critique pour nous" dans la mesure où il correspond à la vision développée par HTC pour ses smartphones et ses divers accessoires.

Il rappelle que HTC a collaboré avec Microsoft il y a quelques années au sujet d'une smartwatch mais il indique également qu'il ne veut pas se lancer trop tôt avec un produit venant seulement tester le marché, à l'image de la Galaxy Gear de Samsung.

"Il doit répondre à un besoin, sinon il s'agit seulement d'un bidule ou d'un concept,  pas assez pensé pour un usage réel au quotidien. Il y a là une opportunité pour nous. Les gens se moquaient de nous quand nous avons lancé le premier smartphone...désormais tout le monde en a un. Je suis convaincu que ce sera la même chose avec les accessoires "wearable", mais ne tirez pas de conclusions hâtives par rapport à ce qui est proposé sur le marché dès maintenant", indique le patron de HTC.



Recul sur le milieu de gamme, pas sur le haut de gamme
Très fortement concurrencé sur les smartphones Android, le fabricant taiwanais explore logiquement d'autres marchés potentiels en essayant de ne pas tomber dans les travers d'une arrivée trop tôt sur le marché, avec des produits pas suffisamment travaillés.

HTC souligne cependant que ses problèmes sont distincts de ceux de BlackBerry, avec lequel il est parfois comparé. Son modèle HTC One haut de gamme se vend bien mais ce serait plutôt du côté de l'entrée et du milieu de gamme que les pertes de terrain sont les plus sensibles.

Des alliances avec de grands groupes, comme Google (les premiers Nexus), Facebook (plusieurs modèles mettant en avant le réseau social) voire Amazon (conception du futur Amazon Phone ?) peuvent contribuer à compenser cet obstacle.

Quant à Windows Phone, HTC ne peut que reconnaître que les ventes ont très plutôt faibles. Et si Microsoft aimerait conserver le fabricant parmi ses partenaires, Peter Chou évoque la nécessité de repenser la stratégie. Pas question de servir de faire-valoir à un Microsoft / Nokia désormais détenteur de 90% du marché.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]