Linux 2.6.27 : bug dangereux pour certains chipsets Intel

Le par  |  17 commentaire(s) Source : OSNews
Chasse Bug

Le coeur d'un système d'exploitation en est le noyau. GNU/Linux représente un grand nombre de distributions qui ont en commun un même noyau : Linux. L'actuelle version en développement, la 2.6.27, utilisée dans plusieurs distributions elles aussi en phase de test, a révélé un bug critique : une corruption de la mémoire morte de certaines interfaces réseau Intel, les rendant inutilisables.

Chasse BugUn bug ennuyeux s'est invité dans le noyau Linux en développement. Toutes les versions précédentes du noyau 2.6.27 sont touchées, et avec elles la plupart des versions de développement des distributions les plus populaires. Le souci peut en effet corrompre la mémoire morte de certaines interfaces réseau et ainsi les rendre inopérantes. Le problème vient du module e1000e et touche les interfaces de certaines cartes mères à base de chipset southbridge ICH 7 et ICH 8.

La liste des cartes utilisant le module et donc potentiellement concernées par le problème est disponible à cette adresse, Intel offre également une documentation pour identifier plus aisément son interface. Ce bug majeur et aux conséquences importantes ne touche aucune distribution stable, les plus à jour utilisant toujours le noyau dans sa version 2.6.26. Cependant, les personnes employant à des fins de test des versions de développement, parmi lesquelles OpenSUSE 11.1 bêta, Ubuntu 8.10 Alpha ou encore Fedora 10 Alpha peuvent être concernées. Mandriva 2009 RC1 fait également partie du lot, mais une RC2, corrigeant entre autres ce problème, vient tout juste d'être publiée, mais tout ne semble pas réglé.

La corruption n'a été pour le moment constatée que sur les interfaces 82566 et 82567. La marche à suivre pour vérifier si le module est utilisé est la suivante : ouvrir un terminal avec les droits administrateur et taper la commande suivante : " lsmod | grep e1000e ". En cas de retour, l'utilisateur peut être concerné. Dans ce cas, la suite à donner est détaillée sur le blog officiel de Mandriva, en anglais et en français. Il faudra entrer plusieurs commandes pour sauvegarder la mémoire morte de l'interface, arrêter le module en fonctionnement... Notons que les personnes affectées ont généralement eu droit à un arrêt de leur interface réseau suite à un kernel panic. Si tel est le cas, il est en général possible de remettre en marche l'interface en flashant le BIOS de la carte mère.

Il est bien entendu recommandé de ne pas utiliser les distributions touchées si vous pouvez être sujet au bug ou de désactiver le module incriminé. De premiers retours concernant Mandriva 2009 RC2 indiqueraient que le module e100 pourrait lui aussi être touché. Ce type de problème est heureusement assez rare dans une version de développement si proche de la sortie finale. Les distributions stables à venir, utilisant le noyau 2.6.27, intégreront bien entendu le correctif.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #328031
Pour info, cette news semble sentir un peu la naphtaline... Car le bogue est déjà mort, c'est dans le changelog de la rc7 du noyau 2.6.27.

http://kernel.org/pub/linux/kernel/v2.6/testing/ChangeLog-2.6.27-rc7

"commit 78566fecbb12a7616ae9a88b2ffbc8062c4a89e3
Author: Christopher Li <chrisl@vmware.com>
Date: Fri Sep 5 14:04:05 2008 -0700

e1000: prevent corruption of EEPROM/NVM

Andrey reports e1000 corruption, and that a patch in vmware's ESX fixed
it.

The EEPROM corruption is triggered by concurrent access of the EEPROM
read/write. Putting a lock around it solve the problem.

[akpm@linux-foundation.org: use DEFINE_SPINLOCK to avoid confusing lockdep]
Signed-off-by: Christopher Li <chrisl@vmware.com>
Reported-by: Andrey Borzenkov <arvidjaar@mail.ru>
Cc: Zach Amsden <zach@vmware.com>
Cc: Pratap Subrahmanyam <pratap@vmware.com>
Cc: Jeff Kirsher <jeffrey.t.kirsher@intel.com>
Cc: Jesse Brandeburg <jesse.brandeburg@intel.com>
Cc: Bruce Allan <bruce.w.allan@intel.com>
Cc: PJ Waskiewicz <peter.p.waskiewicz.jr@intel.com>
Cc: John Ronciak <john.ronciak@intel.com>
Cc: Jeff Garzik <jeff@garzik.org>
Signed-off-by: Andrew Morton <akpm@linux-foundation.org>
Signed-off-by: Jeff Garzik <jgarzik@redhat.com>"

Pour l'historique des versions rc du noyau linux 2.6.27 :

2.6.27rc1 : 28/07/2008
2.6.27rc2 : 6/08/2008
2.6.27rc3 : 12/08/2008
2.6.27rc4 : 20/08/2008
2.6.27rc5 : 29/08/2008
2.6.27rc6 : 10/09/2008
2.6.27rc7 : 21/09/2008

Le #328051
"Toutes les versions précédentes du noyau 2.6.27 sont touchées" Faux, le bug est présent que dans la version 2.6.27 qui est en pleins développement... Si on se mettait à faire des articles sur tous les bugs présents dans les versions de développement on a pas fini. Cet article est du FUD.
Le #328151
Oui, faire un article sur les bugs de versions en développement n'a pas trop d'intérêt sur un site à vocation généraliste. Certes il faut trouver du neuf, du tout frais, voire du saignant et il faut reconnaitre que certains accros, sans être développeurs, s'amusent à tester les dernières évolutions dès qu'elles sont dispo en test.

Bref, à part pour Mandriva qui était déjà en RC, donc théoriquement sans bug majeur, il n'y a pas lui de faire une news si détaillée. Surtout qu'effectivement, s'il s'agit d'avertir quelques imprudents, il est nettement trop tard (et il était déjà trop tard hier lors de la mention de ce bug dans la news de sortie de Mandriva 2009 RC2...).
Les trolls sont rares par ici, ce serait dommage de leur donner de l'engrais, non ?
Le #328171
Dans ce cas, l'article devrait s'appeler : "Linux 2.6.27rc6 : bug dangereux pour certains chipsets intel"
Le #328221
La RC7 ne corrige le problème que pour certaines des cartes concernées. Donc non, le bogue n'est pas encore mort, juste agonisant.
Intérêt de la news ? Les alpha/beta de Ubuntu/OpenSuse propose ce kernel. Et c'est pas les distrib les moins testées, donc ça peut intéresser du monde, qui s'ils sont potentiellement concernés seront plutôt heureux d'être prévenus avant de voir leur matos crâmé.
C'est peut-être en développement, mais c'est distribué publiquement. Je ne vois donc pourquoi cela devrait être mis sous silence.
Que je sache, Opensource est plutôt synonyme d'ouverture et de transparence, et non l'inverse.
Le #328241
Motte: dans se cas là, on va voir G-nt noyé sous ce genre d'article car si on parle d'un bug, on parle des ces copains aussi.
Le #328251
Bonjour à vous,

J'ai trouvé plutôt curieux d'énoncer que toutes les versions précédentes à la version 2.6.27 sont touchés pour écrire le paragraphe d'en dessous que la 2.6.26 stable non pour ma part.

Ça ne me dérange pas non plus que des articles qui ne m'interessent pas ou dont je ne comprends leur nature soient publiés. Après tout leur lignes éditoriale leur appartient et il me semble qu'elle n'est pas si caduque ; puis ça paie les rédacteurs.

Ici, j'estime que le bug est assez important pour qu'il soit soulevé par un article d'autant plus qu'il y aie proposé des solutions qui en aideront probablement certains, bien que temporaires et qu'il s'agisse de « bricolage ». Il tue tout de même un des périphériques les plus essentiels pour beaucoup de nos jours.


Pourrait-on envisager pour l'avenir à une perspective malveillante de type virus utilisant les faiblesses de la protection des EEPROM ? Bien que de nos jour l'approche financière est la plus convoitée...
Le #328341
"Motte: dans se cas là, on va voir G-nt noyé sous ce genre d'article car si on parle d'un bug, on parle des ces copains aussi."
Des bugs qui détruisent un matériel, matériel extrêmement répandu qui plus est, c'est tout de même pas monnaie courante ! S'agit pas ici d'un simple bug logiciel sans conséquence.

"Emralegna: J'ai trouvé plutôt curieux d'énoncer que toutes les versions précédentes à la version 2.6.27 sont touchés pour écrire le paragraphe d'en dessous que la 2.6.26 stable non pour ma part."
Relis bien l'article. Tout comme afby tu as mal interprété ce qui est écrit à savoir "Toutes les versions précédentes DU noyau 2.6.27" (et non pas "au").
Le #328431
Je pense que le "toutes les versions précédentes" voulais plus précisément dire "toutes les rc précédente du noyau 2.6.27".
Et puis s'il existe des versions stable et instable c'est justement pour détecter ce genre de problème. Le problème viens aussi du matériel qui permet l'écriture sur une eeprom.
Le #328441
c'est que moi ou bien c'est courant un bug qui flingue un matériel ?
a part les dingues d'overclock qui grillent leur matos quasi volontairement, depuis le célébre "tchernobyl" qui tuait des cartes meres, je ne me souviens pas de programme ou bug de ce style (ceux qui plantent un systeme sont monnaie courantes)

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]