Oracle a-t-il acheté Sun Microsystems juste pour pouvoir attaquer Google sur Java ?

Le par  |  9 commentaire(s) Source : VentureBeat
Oracle HQ logo pro

Lors du nouveau procès l'opposant à Google sur les technologies Java exploitées dans Android, l'éditeur Oracle s'est défendu d'avoir acquis Sun Microsystems dans l'unique but de pouvoir attaquer le géant de la recherche.

Les groupes Oracle et Google s'opposent dans un nouveau procès sur l'exploitation d'APIs Java au sein de la plate-forme mobile Android. Si le groupe de Mountain View s'en était bien sorti durant la première passe d'armes en faisant valoir un accord avec Sun Microsystems qui l'aurait dispensé de prendre une licence, le nouveau procès redonne du poids aux affirmations d'Oracle selon lesquelles Google utilise sans autorisation les technologies Java.

Les fondations de la querelle entre les deux groupes reposent sur le rachat par Oracle de l'entreprise Sun Microsystems en 2009-2010 qui détenait les droits d'exploitation de la technologie Java et qui sont donc passés dans le giron de l'éditeur de bases de données.

Oracle Google Android Java

Illustration du procès de 2012 entre Oracle et Google

Devant les jurés, la co-CEO d'Oracle Safra Catz a démenti la thèse d'un rachat de Sun Microsystems uniquement pour se retrouver en position d'attaquer Google et d'obtenir une grosse compensation financière, hypothèse s'appuyant sur des échanges d'emails entre les avocats d'Oracle et le CEO de Sun Jonathan Schwartz et évoquant un possible conflit avec Google, dès 2009, avant le rachat effectif.

La co-dirigeante a assuré que le rachat de Sun a été réalisé en vue de protéger ses propres produits exploitant les technologies logicielles de Sun et que les échanges avec Schwartz suggéraient déjà que Sun tentait déjà de faire payer une licence à Google, mettant à mal la version de ce dernier et la supposée bienveillance de l'entreprise vis à vis de l'utilisation de code Java dans Android et d'un droit à l'emprunt.

Pour ce second procès, Oracle demande jusqu'à 9 milliards de dollars de compensation financière. De son côté, Google a pris les devants pour migrer vers OpenJDK dans la prochaine évolution de sa plate-forme mobile Android N.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1897062
Ah bah tien !! C'est exactement ce que je disais dans les news précédentes concernant cette histoire !
Bien content qu'ils évoquent ce point au procès !
Le #1897063
Safirion a écrit :

Ah bah tien !! C'est exactement ce que je disais dans les news précédentes concernant cette histoire !
Bien content qu'ils évoquent ce point au procès !


9 milliard c'est plutôt une coquette somme
Le #1897071
Je comprends tout à fait que tout travail mérite salaire, et qu'il faut "protéger" ce qui fait que l'on soit unique sur le marché, mais y a un moment faut lâcher prise, innover et se rendre compte que RIEN n'est acquis dans cet univers, encore moins en informatique. Heureusement que le gaillard pré-historique qui a "inventé" une méthode pour faire du feu n'a pas déposé de brevet, pareil pour celui qui a développé l'agriculture et cetera.

Aujourd'hui on colle des brevets sur tout et pour des conneries, même trois lettres deviennent inutilisables parce qu'elles signifient un anagramme d'une future technologie qu'une boite à hypothétiquement conceptualisée et brevetée. Malheureusement il arrive TOUJOURS un moment où on développe la même technologie ou la même façon de faire, tout simplement parce qu'il y en a pas dix quand on a les mêmes outils, buts et expériences.
Le #1897074
DownTown a écrit :

Je comprends tout à fait que tout travail mérite salaire, et qu'il faut "protéger" ce qui fait que l'on soit unique sur le marché, mais y a un moment faut lâcher prise, innover et se rendre compte que RIEN n'est acquis dans cet univers, encore moins en informatique. Heureusement que le gaillard pré-historique qui a "inventé" une méthode pour faire du feu n'a pas déposé de brevet, pareil pour celui qui a développé l'agriculture et cetera.

Aujourd'hui on colle des brevets sur tout et pour des conneries, même trois lettres deviennent inutilisables parce qu'elles signifient un anagramme d'une future technologie qu'une boite à hypothétiquement conceptualisée et brevetée. Malheureusement il arrive TOUJOURS un moment où on développe la même technologie ou la même façon de faire, tout simplement parce qu'il y en a pas dix quand on a les mêmes outils, buts et expériences.


Réinventer la roue Quelle perte de temps
Le #1897078
DownTown a écrit :

Je comprends tout à fait que tout travail mérite salaire, et qu'il faut "protéger" ce qui fait que l'on soit unique sur le marché, mais y a un moment faut lâcher prise, innover et se rendre compte que RIEN n'est acquis dans cet univers, encore moins en informatique. Heureusement que le gaillard pré-historique qui a "inventé" une méthode pour faire du feu n'a pas déposé de brevet, pareil pour celui qui a développé l'agriculture et cetera.

Aujourd'hui on colle des brevets sur tout et pour des conneries, même trois lettres deviennent inutilisables parce qu'elles signifient un anagramme d'une future technologie qu'une boite à hypothétiquement conceptualisée et brevetée. Malheureusement il arrive TOUJOURS un moment où on développe la même technologie ou la même façon de faire, tout simplement parce qu'il y en a pas dix quand on a les mêmes outils, buts et expériences.


Non mais là ce qui est grave, c'est de racheter une boite juste parce qu'on est au courant d'un possible conflit de brevet qui permettrait de gagner des milliard une fois le conflit porté devant les tribunaux.

Sun s'en foutait visiblement totalement que Google puise dans leur code de source et il y avait peut-être même des accord verbaux entre Google et Sun. Mais Oracle est arrivé, a out remis en question et a tout de suite attaqué... c'est pathétique.
Le #1897081
Oracle je n'en ai jamais entendu du bien.
Le #1897094
Oracle…

Les assassins:

* d'OpenSolaris (et de solaris tout court… )
* d'OpenOffice (forké en LibreOffice)
* de MySQL (forké en MariaDB)

Là où Sun, on leur doit quand même pas mal de choses (déjà les logiciels sus-cités, mais aussi ZFS par exempe), Oracle, ils ont fait quoi pour la communauté (au sens large du mot communauté)?
Le #1897117
Oracle, la métaphore du renard libre dans un poulailler libre. Pour le coup on peut pas dire que Google soit plus faible mais comme l'a dit lidstah on a d'un côté une boîte qui a tendance à rendre ses technos propriétaires libres et de l'autre une boîte qui a tendance à racheter des technos libres pour les rendre propriétaires. Je n'ai jamais été fan de Google et de sa politique monopolistique mais Oracle c'est encore pire
Le #1897197
Un vague effet de nostalgie
J'ai cru que cette histoire était terminée.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]