Bitcoin : le G7 voudrait durcir la réglementation des monnaies virtuelles après les attentats de Paris

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Reuters
Bitcoin

Au-delà du traumatisme généré par les attentats de Paris, les tragiques événements permettent de remettre en cause un certain nombre de positions, dont celle de la réglementation du bitcoin.

drapeau Europe UELes attentats de Paris, avec leur bilan extrêmement lourd et la sidération qu'ils ont créée, créent aussi une forme de justification pour tenter de faire basculer un certain nombre de points d'équilibre relatifs à des questions sensibles.

Les agissements terroristes en France et l'utilisation de communications chiffrées ont relancé par exemple aux Etats-Unis le débat autour d'un accès légal contournant les systèmes de sécurité mis en place par les grands groupes high-tech pour se protéger des écoutes massives.

Mais ces retentissements pourraient toucher d'autres secteurs. L'agence Reuters rapporte que le G7, ou groupe des Sept (USA, Japon, Allemagne, France, Royaume-Uni, Italie, Canada), envisage de "durcir la régalementation encadrant l'utilisation des monnaies virtuelles telles que le bitcoin", du fait de son utilisation potentielle par l'Etat Islamique pour des transferts de fonds grâce à l'anonymat que procure le système décentralisé.

La Commission européenne elle-même envisagerait de durcir l'encadrement du secteur des fintechs et notamment de renforcer les contrôles sur les méthodes de paiement non bancaires comme les paiements électroniques / anonymes, les monnaies virtuelles et l'utilisation de cartes prépayées.

Le bitcoin, par son fonctionnement même en dehors du contrôle des autorités bancaires, est régulièrement pointé du doigt pour les facilités qu'il offre dans le cadre d'activités illicites et pour la spéculation qu'il peut générer, en dépit des avantages intrinsèques que sa plasticité procure.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1868431
"durcir la régalementation " Les terroristes n'en ont rien à carrer des lois, donc pourquoi ?

---
Petite faute à réglementation dans le texte
Le #1868466
Bah il suffirait de taxe sur les taux de change vers ou depuis les monnaies virtuelles: du coup, ça devient moins intéressant financièrement parlant et ça rapporte de l'argent aux états, pour soit lutter contre ce genre de trucs soit pour d'autre trucs...
Le #1869115
Comment peut on autoriser ce genre de "monnaie" voir le jour ?

La liberté à tout prix, sans aucun contrôle, on va droit dans le mur depuis 40 ans.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]