ProDesk3D : l'imprimante 3D multiplie enfin les couleurs

Le par  |  4 commentaire(s) Source : InHabitat
ProDesk3D

Les imprimantes 3D actuelles sont déjà capables d’exploits considérables, qu’il s’agisse d’imprimer des prothèses diverses, des outils ou même des habitations entières. Pourtant, une limite frappe une grande majorité d’entre elles : leurs impressions sont limitées en termes de couleurs.

Il y a bien quelques imprimantes qui sont capables d’imprimer avec quelques couleurs différentes, voire avec plusieurs matériaux pour proposer diverses parties souples associées à des parties plus dures.

ProDesk3D Pourtant, actuellement il n’existe qu’une seule imprimante 3D capable d’imprimer dans l’ensemble des couleurs de l’arc-en-ciel : La ProDesk3D.

Jusqu’ici, pour imprimer en 3D avec plusieurs couleurs, la solution était de stopper l’impression pour changer le matériau utilisé en fonction de la couleur choisie. Une procédure fastidieuse sur les pièces nécessitant beaucoup de détails.

Actuellement la plus développée à ce niveau, le projet 1000 proposait d’imprimer simultanément jusqu’à 6 couleurs différentes. Une barrière dépassée par la ProDesk3D et son fabricant : botObjects.

Leur nouvelle imprimante 3D créée une petite révolution en se basant sur des techniques déjà connues et bien utilisées par les imprimantes 2D dans le sens ou les têtes d’impression combinent des couleurs de base pour étendre la palette chromatique proposée à l’utilisateur.

En outre, la technique rend la ProDesk3D plus compacte que les autres machines, tout en se révélant beaucoup plus simple d’utilisation. Les cartouches utilisées sont réutilisables et proposent 5 couleurs de base, l’ensemble utilisant du PLA pour la réalisation des objets.

Capable d’imprimer par couche de 25 microns d’épaisseur seulement, l’imprimante devrait également être capable d’imprimer avec du PVA et de l’ABS. Son prix et sa disponibilité n’ont actuellement pas été communiqués.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1289052
Waouw Ca bouge vraiment très fort du côté des imprimantes 3D. L'évolution semble même exponentielle. Il est clair que ce type d'imprimante et le SSD sont de belles petites révolutions dans le monde de l'informatique.

Encore un peu de patience Ulysse et ta prochaine voiture, tu te l'imprimeras
Le #1289472
c'est genial ca on vas pouvoirs se faire des cendriers , des porte brosse a chiotte et autre truc fantaisie je vais pouvoir m’ouvrir un stand sur le marcher et bientôt mon entreprise mais en fait a combien , les couts de la bête
Le #1290172
Un des grands avantages des premières imprimantes 3D est qu'elles étaient faites par des bidouilleurs/hackers et donc libres.

Qu'en est-il de celle-ci ???
Le #1290472
LIAR a écrit :

Un des grands avantages des premières imprimantes 3D est qu'elles étaient faites par des bidouilleurs/hackers et donc libres.

Qu'en est-il de celle-ci ???


Je suis le premier à monter au front pour défendre le Libre mais soyons un peu réalistes. Si on veut que les choses bougent vite (très vite), il faut obligatoirement que cela passe par des capitaux privés Il n'y a pas de miracle, on ne peut pas attendre le bon-vouloir d'une communauté si on veut avancer dans une technologie à pas de géant.

Je prends l'exemple de GNU/Linux. Il a stagné pendant des années sans vraiment se faire connaitre (certains ne savaient même pas qu'un autre système existait), et puis il y a eu Richard Shuttleworth qui a investi dans Canonical (un exemple parmi tant d'autres) et sur quelques années, un tas de personnes ont appris l'existence d'un autre système que celui de Microsoft ou d'Apple. Dans le cas des imprimantes 3D, c'est la même chose Je résume : Faut du pognon mon gars
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]