Semiconducteurs : TSMC pourrait récupérer le gros client Qualcomm aux dépens de Samsung

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Digitimes
Wafer logo

Après l'échange qui a conduit Apple à se tourner vers TSMC et Qualcomm basculer vers Samsung, l'évolution de la stratégie du groupe coréen vers l'OLED et moins vers les semiconducteurs pourrait amener Qualcomm à revenir vers TSMC pour la gravure 10 nm, et surtout 7 nm.

TSMC logo Après des années de fabrication des processeurs des produits mobiles iOS confiée au groupe Samsung, Apple a basculé vers le fondeur TSMC à l'occasion du passage au 14/16 nm. Après avoir mis les deux fabricants de semiconducteurs à égalité, c'est finalement la technologie de gravure 16 nm de TSMC qui a pris le dessus, conduisant la firme de Cupertino à basculer vers ce fournisseur.

Samsung n'a pas tout perdu puisque dans le même temps, le groupe Qualcomm, grand client de TSMC, est allé goûté à la gravure 14 nm du géant coréen et lui a confié la production de son puissant SoC SnapDragon 820 / 821, présent dans la plupart des smartphones haut de gamme du marché.

Toutefois, la stratégie de Samsung vers l'activité de fabrication d'affichages OLED pourrait l'amener à investir beaucoup dans cette branche et moins dans celle des semiconducteurs ces prochaines années. Selon le site Digitimes, les observateurs du marché anticipent déjà un éventuel retour de Qualcomm vers TSMC, peut-être à l'occasion du lancement de la gravure en 10 nm, et plus sûrement lorsque la gravure 7 nm sera disponible chez le fondeur taiwanais d'ici 2018.

Il ne s'agit ici bien sûr que de spéculation dont la confirmation (ou pas) n'interviendra pas avant plusieurs années mais il reste intéressant de noter que les gros efforts du groupe Samsung pour maintenir son avance dans le domaine de la production d'écrans OLED (le groupe s'est déjà séparé de sa branche LCD pour ne faire que de l'OLED), qui jouent un rôle significatif dans la différenciation de ses produits (le Galaxy Note 7 n'a été annoncé qu'en version avec affichage étiré sur les tranches, le Galaxy S8 pourrait faire de même) et vont permettre, avec les affichages OLED souples, d'ouvrir de nouveaux segments et de renouveler les marchés existants.

Ce focus sur les écrans OLED pourrait bien impacter la R&D sur le développement des technologies de gravure à l'heure où la progression vers des noeufs plus bas demande toujours plus d'efforts et nécessite souvent des alliances pour parer les coûts engagés, comme Samsung a pu le faire avec GlobalFoundries pour la gravure en 14 nm.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1922344
C'est quoi des "noeufs" ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]