Résumé de l'actualité de la semaine précédente

Le par  |  0 commentaire(s)
GNT new Logo

Comme chaque lundi, redécouvrez les faits qui ont marqué l'actualité de la semaine précédente.

GNT new LogoParmi les faits qui ont marqué l'actualité de la semaine précédente, on rappellera les 600 000 données bancaires exposées suite à la présence d'un code malveillant sur les serveurs de l'hébergeur Network Solutions, la condamnation de France Télécom pour abus de position dominante dans les DOM et l'affaire dans laquelle Google se retrouve poursuivi pour abus de position dominante à cause de son service Google Maps.

Sans oublier, toujours dans le registre judiciaire, la jeune femme qui est traînée devant les tribunaux et risque jusqu'à 50 000 dollars pour diffamation, après avoir posté un tweet dans lequel elle critiquait le propriétaire de son appartement, et l'explication donnée par les responsables de Facebook concernant les images des membres utilisées par les annonceurs.

Sur ce, bonne lecture et bon début de semaine sur GNT.
 

Près de 600 000 données bancaires exposées : Network Solutions enquête en ce moment sur la présence d'un code malveillant dans ses serveurs. Ce dernier est susceptible d'avoir mis en péril les données bancaires de près de 600 000 internautes ayant réalisé des achats au printemps dernier, sur un ou plusieurs des sites marchands qu'il héberge.


France Télécom condamné : France Télécom a été condamné par les autorités de la concurrence pour avoir entravé le développement des opérateurs alternatifs dans les départements d'outre-mer, en profitant de sa position dominante. Il a écopé d'une amende de 27,6 millions d'euros.


Facebook utiliserait les photos des membres pour la publicité : Facebook, réseau communautaire qui revendique 250 millions de membres à travers le monde, fait en ce moment l'objet d'une rumeur selon laquelle il autoriserait ses annonceurs externes à utiliser des photos de membres. Les responsables de Facebook n'ont pas tardé à s'expliquer pour rétablir la vérité.


Un tweet à 50 000 dollars : aux États-Unis, une femme est poursuivie en justice pour avoir critiqué sur Twitter, célèbre plate-forme de micro-blogging, le propriétaire de son appartement. Un tweet qui pourrait lui coûter 50 000 dollars pour diffamation.



Google accusé d'abus de position dominante : assignation en justice pour la société californienne devant le tribunal de commerce de Paris. La société Bottin Cartographes l'accuse de concurrence déloyale et d'abus de position dominante avec son service en ligne Google Maps, réclamant pas moins d'un demi-million d'euros de dommages-intérêts.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]