Résumé de l'actualité de la semaine précédente

Le par  |  0 commentaire(s)
gnt_logo

Comme chaque lundi, redécouvrez les faits qui ont marqué l'actualité au cours de la semaine précédente.

gnt_logoParmi les faits marquants de la semaine passée, l'équipe rédactionnelle de GNT en a retenu cinq. On peut tout d'abord citer la révélation et la correction d'une faille qui aurait pu mettre à mal l'Internet mondial. Mais sur un plan plus national, l'actualité a aussi été marquée par le désaveu sénatorial de Numericable, qui pourrait perdre sans en avoir profité un privilège dans le déploiement de la fibre optique. Et enfin, l'ouverture sans précédent de la technologie de recherche de Yahoo! qui ne fait pas que parler de lui dans le cadre d'un hypothétique rachat par Microsoft.

Sur ce, bonne lecture et bon début de semaine sur GNT !


Europe : les appareils en veille devront consommer moins : les Etats membres de l'Union européenne réunis au sein du comité de réglementation sur l'écoconception se sont prononcés favorablement vis-à-vis d'une proposition de règlement émise par la Commission européenne en vue de réduire la consommation d'électricité des appareils électriques en mode veille.

Loi Hadopi : 31 cinéastes plaident en sa faveur : mettant en avant les contreparties de la loi Création et Internet, une trentaine de cinéastes prennent son parti, estimant que le prix à payer par les internautes n'est pas exorbitant.

Front commun autour d'une faille DNS mondiale : une vulnérabilité DNS a suscité une véritable coordination entre Cisco, Sun Microsystems et Microsoft qui distribuent de concert un correctif à destination des entreprises et particuliers. Découverte il y a 6 mois, une exploitation de ladite vulnérabilité aurait pu avoir de graves conséquences sur l'Internet mondial, ce qui démontre sa fragilité.

L'e-pétition de Numericable laisse de glace les sénateurs : les sénateurs refusent le droit à Numericable de se passer de l'accord des coproriétaires pour le déploiement de la fibre optique dans les immeubles où il est déjà présent. Les députés ont dit oui via un amendement de la loi de modernisation de l'économie, mais ont été désavoués par leur collègues sénateurs. Une commission mixte paritaire doit encore confirmer le vote du Sénat.

Yahoo! joue à fond l'ouverture aux développeurs : la firme de Sunnyvale a décidé d'offrir un meilleur accès à sa technologie de recherche via une plate-forme de services Web à destination des développeurs tiers. Avec BOSS de nombreux moteurs de recherche personnalisés utilisant la technologie Yahoo! risquent de voir le jour.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]