Semiconducteurs : un marché qui se dégrade ?

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Digitimes
Wafer 300 mm gravé 45 nm

Le ralentissement de la demande en ordinateurs est en train de toucher tous les segments du marché des semiconducteurs, prévient le cabinet d'études The Information Network.

Wafer 300 mm gravé 45 nmLe premier semestre 2010 a pu donner l'idée que la reprise économique était durablement en marche, permettant aux acteurs d'afficher des croissances record. Pourtant, la deuxième partie de l'année s'annonce plus difficile.

L'avertissement sur résultats d' Intel pour le troisième trimestre 2010 a jeté un coup de froid sur les perspectives de croissance à court terme et les annonces prudentes de plusieurs fabricants de semiconducteurs ont confirmé le risque de tassement de l'activité lié principalement à une baisse des ventes d'ordinateurs.

Parmi les analystes, certains avaient anticipé cette possible décélération de l'économie mondiale tandis que d'autres ont commencé à réviser leurs projections. De son côté, le cabinet d'études The Information Project affirme que ses indicateurs de suivi sont passés au rouge, avec des conséquences sur l'ensemble des acteurs du marché, des fournisseurs de DRAM aux fabricants de composants électroniques en passant par les producteurs de circuits imprimés.


Vers un tassement généralisé du marché ?
" L'hyper-croissance affichée durant le premier semestre 2010 ne peut pas être maintenue parce que le paysage macroéconomique actuel ne permet plus de générer une croissance de plus de 50% dans l'industrie des semiconducteurs ", indique Robert Castellano, président du cabinet d'études.

Si le marché global est reparti très fort début 2010, après le creux imposé par la crise économique de 2008-2009, une correction du marché est imminente et risque de faire des dégâts chez ceux qui ne l'ont pas anticipée.

C'est du côté du marché de la DRAM que l'effet pourrait être le plus marqué et ce coup d'arrêt a déjà été envisagé par certains des plus gros fournisseurs, comme Samsung. La baisse des ventes d'ordinateurs et de gadgets électroniques, anticipée par la prudence d' Intel, va casser par ricochet la dynamique du marché des semiconducteurs et avoir un effet sur un maillon qui sert généralement d'indicateur avancé de la santé de l'économie mondiale, celui des fournisseurs d'équipements pour les fabricants de semiconducteurs, comme ASML.

Pour The Information Network, l'évolution de la situation en 2010 ressemble furieusement à celle connue en 2000, juste après l'explosion de la bulle des .com, et qui avait laminé le marché pour plusieurs années.

Pour ces analystes, le décalage entre les prévisions de croissance de l'industrie des semiconducteurs et ce que peut réellement supporter une économie mondiale encore fragile n'est plus tenable et risque de conduire à une grosse crise de confiance.

Malgré tout, nombre d'analystes continuent de prédire une solide phase de croissance pour le marché des semiconducteurs en 2010 par rapport à une année 2009 qui a été de toute façon particulièrement difficile. Il s'agit donc plus de récupération de l'effondrement de l'an dernier que de réelle croissance.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]