Plan social chez SFR : vers 1100 départs volontaires ?

Le par  |  2 commentaire(s) Source : La Tribune
SFR-logo

Les détails du plan de restructuration de l'opérateur SFR seront dévoilés en comité d'entreprise cette semaine. 1100 départs volontaires pourraient y être annoncés, selon un syndicat.

Le choc de l'arrivée de Free Mobile en début d'année a été rude pour l'opérateur SFR qui a vu un grand nombre de ses abonnés migrer vers le nouvel acteur et son activité chuter significativement. Après un temps d'adaptation et de reprise en main sur le terrain de la communication, c'est un plan de réorganisation qui a été annoncé pour tenir compte de l'évolution du marché mobile.

Annoncé en juillet, son application était pressentie pour l'automne et c'est finalement en cette fin novembre que la direction devrait en révéler les détails en comité d'entreprise. Dès sa préparation, les syndicats se sont inquiétés des conséquences sur l'emploi, avançant des chiffres de 500 à plusieurs milliers de postes détruits dans le cadre d'un programme de réduction des coûts opérationnels.

Le journal La Tribune indique qu'il entre dans un cadre mutationnel plus vaste d'adaptation du fonctionnement de SFR par rapport aux nouveaux enjeux du secteur télécom. Clairement, SFR prépare une transition baptisée ONE ( Opérateur Numérique Engagé ) qui impliquera une refonte de son fonctionnement le conduisant à s'appuyer plus franchement sur le Web en tant que canal de vente et à proposer toujours plus de services pour ne pas se laisser enfermer dans un rôle réducteur de simple fournisseur de tuyaux.

Et si les syndicats d'inquiétaient d'un plan de départs volontaires pouvant concerner jusqu'à 3 000 postes, c'est plutôt un peu plus d'un millier d'emplois qui devraient être concernés et dont certains pourront faire l'objet d'un reclassement, SFR prévoyant dans le même temps de créer 300 emplois.

SFR logo pro Mais déjà, les syndicats se demandent s'il ne s'agit pas que d'une première étape alors que la maison mère de l'opérateur, le groupe média Vivendi, étudie la possibilité soit de fusionner l'opérateur avec un concurrent du marché ( Numéricable ou même Free ont été évoqués ) soit de le céder à un acteur tiers ( le milliardaire égyptien Naguib Sawiris s'est dit potentiellement intéressé ).

Le résultat de ces tractations pourrait conduire à une seconde vague de départs en 2013. Le journal La Tribune suggère que SFR veut aller vite en vue  de l'assemblée générale des actionnaires de Vivendi en juin 2013.

Le grand remaniement de l'organigramme aurait déjà commencé, avec un élagage à plusieurs niveaux des équipes décisionnelles et un resserrement des équipes...avant l'annonce de fermeture de sites ?

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1097342
J'aime beaucoup le "volontaires".
Le #1097502
kerlutinoec a écrit :

J'aime beaucoup le "volontaires".


il y a quelques années ma femme a profité d'un plan de départ volontaire bien payé, et il n'y a pas eu de licenciements dans cette boite.
Cela à permit de mettre en place un projet qui va très bien aujourd'hui.
Je ne vois pas ou est le problème du départ volontaire.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]