Le HTC Evo 4G fait les affaires (financières) de Sprint

Le par  |  0 commentaire(s)
HTC EVO 4G 01

Sprint peut dire merci au smartphone HTC EVO 4G qui dope ses résultats trimestriels et lui permet d'afficher un gain de nouveaux clients pour la première fois depuis trois ans.

HTC EVO 4G 01En lançant dès 2008 un réseau WiMAX, l'opérateur américain Sprint a voulu prendre de cours ses concurrents et tenter d'endiguer le déclin du nombre de ses clients. Le pari est d'autant plus risqué que la plupart des gros opérateurs comptent sur l'autre technologie proto-4G, LTE ( Long Term Evolution ), mais qui fait seulement maintenant ses premiers pas commerciaux.

Après avoir consenti à de lourds investissements ( qui vont se prolonger plusieurs années ) pour mettre en place un réseau d'envergure nationale, il ne lui manquait plus que l'atout capable d'inciter les clients à revenir vers lui.

Et ce joker pourrait bien être le smartphone HTC EVO 4G, lancé début juin avec de très bons résultats initiaux et désormais en situation de pénurie. La présentation des résultats financiers de Sprint pour le deuxième trimestre 2010 fait en effet apparaître pour la première fois depuis trois ans une hausse du nombre de nouveaux abonnés, tandis que la perte par action ( 15 cents ) est moins importante que ce qu'attendaient les analystes ( 17 cents ).


Une croissance qui devrait se prolonger au prochain trimestre
Certes, la hausse, de 136 000 abonnés, reste modeste ( surtout en comparaison des chiffres de la concurrence ) mais elle a été essentiellement composée de clients ayant acheté un HTC EVO 4G, conduisant les analystes à conclure que le terminal a joué le rôle de catalyseur dont avait besoin Sprint pour mettre en valeur son réseau WiMAX Clearwire.

Un terminal attractif, qui sera bientôt accompagné d'un autre modèle tout aussi performant, le Samsung Epic 4G, des forfaits data illimités dont Dan Hesse, CEO de Sprint, a affirmé qu'il n'est toujours pas question de limiter, contrairement à son concurrent AT&T...L'opérateur a peut-être trouvé là un levier pour séduire les consommateurs.

Et cela conforte un peu plus le nouveau rôle de HTC en tant que fabricant de smartphones de premier plan et capable d'influer sur les stratégies des opérateurs...à l'image d' Apple et de son iPhone.

Mais Sprint n'est pas sauvé pour autant : son concurrent Verizon Wireless prévoit de lancer un réseau LTE plus tard dans l'année tandis qu' AT&T le fera d'ici 2011. L'opérateur ne sera alors plus le seul à pouvoir proposer du très haut débit mobile.

Mais il ne serait pas étonnant que HTC se place aussi parmi les premiers fournisseurs de terminaux LTE, d'autant que ses relations avec Verizon sont au beau fixe, portées par le succès des smartphones Android de la gamme Droid, pour beaucoup en rupture de stock également.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]