US : la FAA dit non aux mobiles dans les avions

Le par  |  4 commentaire(s) Source : Telegraph.co.uk
FAA logo

Souhaitée par les compagnies aériennes comme nouveau service, critiquée par les opérateurs qui craignent des interférences : la FAA considère que l'utilisation des téléphones portables dans les avions ne doit pas être autorisée.

Faa logoC'est un sujet chaud aux Etats-Unis, qui fait couler beaucoup d'encre et génère un lobbying forcené : faut-il autoriser l'usage des téléphones portables dans les avions ? Tiraillée entre les compagnies aériennes qui souhaitent en faire un service à valeur ajoutée et les opérateurs mobiles qui jouent la carte du risque d'interférences avec l'électronique de bord mais aussi avec leur réseau terrestre, la FAA ( Federal Aviation Administration ), le régulateur du ciel américain, semble vouloir se ranger temporairement dans le second camp.

Le Telegraph britannique rapporte qu'au Royaume-Uni une vingtaine d'incidents ont été rapportés à la CAA ( Civil Aviation Authority ) entre 2000 et 2005, mettant en cause l'utilisation d'un mobile à bord d'un avion. Toutefois, le régulateur européen, l' EASA ( European Aviation Safety Agency ) a donné son feu vert pour l'utilisation de stations-relais mobiles embarquées, fabriquées par la société On Air, qui a annoncé plusieurs collaborations avec des compagnies européennes, asiatiques et du Moyen-Orient.


C'est aussi une question de civisme
Le maintien d'un status quo par la FAA résulte également des complaintes de voyageurs qui sont nombreux à craindre les abus d'usagers indélicats qui transformeraient un voyage dans un espace déjà confiné en une véritable séance de torture. Sans compter d'autres types de risques : beaucoup se souviennent que les déclencheurs des bombes des attentats de Madrid en 2004 étaient...des téléphones portables, terriblement efficaces pour commander une mise à feu à distance.

Les pétitions et les manifestations organisées révèlent l'ampleur du mécontentement si un service de téléphonie mobile en vol était institué, et beaucoup indiquent qu'ils iraient jusqu'à boycotter les compagnies aériennes qui se lanceraient dans cette voie.

Outre les contraintes techniques, la vieille question du civisme et du respect d'autrui offre des arguments bienvenus à la FAA pour reporter cette question, au moment cependant où plusieurs compagnies américaines ont annoncé leur intention de proposer un service Internet haut débit en vol, réservé à un usage de surf sur le Web et de messagerie.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #186887
Moi aussi je suis contre
Passer 6 H à entendre les sonneries et hurlement des Hommes d'affaires et autre pipelettes(homme/femme) dans un trajet Paris/New York... NON !
Le #186897
Ca fait longtemps que les mobiles fonctionnent dans les avions, suite au 9/11 la CIA fesait écouter des appels mobile de gens en détresse dans les avions détournés à 10Km d'altitude.
Le #186920
Et puis je ne vois pas en quoi l'interdiction de téléphoner en vol empêcherait ces minuscules appareils de déclancher une éventuelle bombe...

vraiment n'importe nawak, mais c'est vrai qu'on n'a pas absolument besoin de téléphoner dans un espace confiné comme un avion.
Le #187000
"Ca fait longtemps que les mobiles fonctionnent dans les avions, suite au 9/11 la CIA fesait écouter des appels mobile de gens en détresse dans les avions détournés à 10Km d'altitude."
--
Non, les telephones mobiles ne fonctionnent pas, c'est juste que certains avions(dont celui dont tu causes qui avait ete detourne le 11/9) sont equipe de telephones dans les dossiers.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]