Voitures électriques : +20 % des ventes en France en 2014

Le par  |  8 commentaire(s) Source : AFP
Renault Zoé 1

Ce n'est pas une véritable envolée signe d'une démocratisation imminente, mes les chiffres sont relativement encourageants : la vente de voitures électriques a augmenté de 20 % en 2014 en France.

Les automobilistes français semblent concernés par le véhicule électrique, puisque les immatriculations de ces automobiles ont progressé de plus de 20 % en 2014. Mais à ce stade, pas question de parler de révolution, puisque la part de marché reste confidentielle malgré la débauche d'offres commerciales et les aides gouvernementales.

Nissan leaf Au total, ce sont donc 10560 véhicules électriques qui ont été achetés en France dans l'année, contre 8779 en 2013. Pour autant, la voiture électrique ne représente que 0,59 % du parc de voitures neuves immatriculées en 2014.

"C'est vrai que les volumes sont encore assez marginaux par rapport à l'ensemble du marché, mais pour un marché aussi jeune, c'est très positif " partage Marie Castelli, secrétaire générale de l'Association nationale pour le développement de la mobilité électrique.

Et les chiffres sont d'autant plus encourageants que selon elle, les acheteurs auraient été rebutés en début d'année par la modification des assiettes de calcul du bonus sur les locations longue durée qui entrainaient la perte d'un avantage de 2000 euros, alors même que ce type d'immatriculation représente 60 % des véhicules électriques.

Tesla model X  Plus tard, le gouvernement a sorti son argument fétiche : un bonus de 10 000 euros aidant l'achat d'une voiture électrique contre la mise à la casse d'un ancien véhicule diesel ( avec toutefois de lourdes restrictions d'éligibilité). Mais des efforts ont également été produits du côté des bornes de recharge, on en compte ainsi près de 10 000 en France actuellement.

En France, c'est Renault qui occupe la plus grosse part du marché du véhicule électrique avec sa Zoé, écoulée à 5970 exemplaires cette année, dont 1182 rien qu'en décembre. Nissan de son côté aurait écoulé 1604 Leaf, avec pour objectif d'atteindre les 2500 unités d'ici mars 2015.

La reine des voitures électriques, la Tesla Model S, a trouvé 328 preneurs en France malgré un prix de départ élevé de 60 000 euros, c'est toutefois celle qui propose actuellement le plus d'autonomie avec plus de 500 km par charge.

Toyota Mirai Et c'est sans doute ce qui freine encore les utilisateurs, l'autonomie un peu juste et les temps de recharge qui ne peuvent rivaliser avec un passage à la pompe à essence. En outre, la voiture électrique provoque également quelques désillusions, notamment concernant les services de location de batterie imposés, ou l'idée de devoir changer une batterie au bout de 2 ans avec un prix très élevé ne justifiant pas toujours les économies de carburant réalisées ni l'investissement initial comparé à un véhicule essence.

C'est pourquoi Toyota mise désormais sur le véhicule à hydrogène, qui offre l'avantage de combiner une grande autonomie avec un système de recharge d'hydrogène comparable au passage à la station essence. La Mirai sera ainsi proposée en Europe à partir du second semestre de l'année.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1827080
Moi je trouve que les véhicules Hybride (Mon père en possède une) sont beaucoup plus pratique : Aucune Recharge a faire , Aucun Bruit
Le #1827119
GDominique a écrit :

Moi je trouve que les véhicules Hybride (Mon père en possède une) sont beaucoup plus pratique : Aucune Recharge a faire , Aucun Bruit


Je me demande comment seront ces batteries dans 10 ans. Sera il possible de changer la batterie ? a quel prix ? Certaines hybrides me font de l'oeil, mais cette histoire de batterie li-ion qui claque au bout de quelques années, ça me fait peur. Surtout quand je sais que celle de mon téléphone doit être changée au bout de 2 ans
Le #1827146
+ 20% des ventes en France ...
ce qui peut expliquer ce bond en avant, c'est probablement le parc automobile des entreprises qui optent davantage pour les véhicules électriques, de par leur multiplication de petits trajets ....
La généralisation pour les particuliers prendra plus de temps, enfin, c'est mon avis !
Le #1827180
Ceux qui croient que l'on peut amortir ces vhéicule sont plus que naïfs. Et que l'Etat paye jusqu'à 10 000 euros pour l'acquisition d'un tel véhicule, c'est totalement irresponsable quand on croule sous les dettes (justement parce que l'on ne met pas l'argent où il le faut : coût totalement déraisonnable quand on le compare à la réduction de pollution que cela permet).
Le #1827189
cycnus a écrit :

Ceux qui croient que l'on peut amortir ces vhéicule sont plus que naïfs. Et que l'Etat paye jusqu'à 10 000 euros pour l'acquisition d'un tel véhicule, c'est totalement irresponsable quand on croule sous les dettes (justement parce que l'on ne met pas l'argent où il le faut : coût totalement déraisonnable quand on le compare à la réduction de pollution que cela permet).


je pense que de parler seulement de la réduction de la pollution de l'air en comparent les véhicules électrique et thermique c'est un peu réducteur.

Il faudrait prendre en compte beaucoup d'autre paramètre.

L'extraction du pétrole et son transport jusque aux raffineries, puis son traitement et son transport vers les stations de distribution.

La pollution sonore des véhicules thermique dans les villes n'est pas négligeable non plus.

il faudrait aussi voir quelle indépendance on peu prendre avec les pays producteurs.


pour ce qui est de l'amortissement du véhicule même si les batteries sont prohibitives il y a des points assez intéressants comme la durée de vie annoncé des moteurs (+ou- 1 000 000 de Km) ou l'entretien ( plus d'huile, de filtres, de bougie...).

La tenu de route est aussi amélioré.

et les batteries évoluent rapidement
Le #1827190
ce qui faudrait surtout c'est ce demander pourquoi on utilise des véhicules de +ou- 1 Tonne pour transporter en moins de 150Kg . a une vitesse moyenne assez faible
Le #1827194
cycnus a écrit :

Ceux qui croient que l'on peut amortir ces vhéicule sont plus que naïfs. Et que l'Etat paye jusqu'à 10 000 euros pour l'acquisition d'un tel véhicule, c'est totalement irresponsable quand on croule sous les dettes (justement parce que l'on ne met pas l'argent où il le faut : coût totalement déraisonnable quand on le compare à la réduction de pollution que cela permet).


L’État octroie généreusement 10.000€ .... parce qu'il sait que cela représente que dalle en termes de ventes !

Quand le marché de l'électrique représentera 10.000 voitures par jour (et non pas par an !) ............ heu, fini les 10.000€ !

Et voilà, circulez, il n'y a rien à voir !!
Le #1827195
MickHammer a écrit :

ce qui faudrait surtout c'est ce demander pourquoi on utilise des véhicules de +ou- 1 Tonne pour transporter en moins de 150Kg . a une vitesse moyenne assez faible


C'est vrai qu'il y a moyen de faire plus léger, exemple http://www.vincentabry.com/un-chinois-se-fabrique-une-auto-miniature-pour-passer-partout-a-travers-les-embouteillages-45636


Sinon, c'est probablement parce que les consommateurs 'voudraient' du confort à tout prix [ même hyper-cher, comme actuellement ! !? ], la preuve, ils achètent des Zoé plutôt que des Twizy ....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]