Camion autonome : Uber abandonne son projet

Le par  |  4 commentaire(s)
uber-voiture-camion-autonomes

Uber sonne le glas pour son projet de développement d'un semi-remorque autonome et va se concentrer sur la voiture autonome.

L'aventure du camion autonome connaît un coup d'arrêt brutal pour Uber. À la tête d'Uber Advanced Technologies Group, Eric Meyhofer a annoncé l'abandon de ce projet. Pour autant, ce n'est pas l'abandon de la voiture autonome.

" Plutôt que d'avoir deux groupes travaillant côte à côte sur des véhicules différents, concentrés sur différentes plateformes de véhicules, je veux que nous collaborions au sein d'une seule équipe ", écrit Eric Meyhofer dans un email envoyé aux employés et consulté par TechCrunch.

La semaine dernière, le responsable d'Uber Advanced Technologies Group avait indiqué la reprise des essais sur route publique pour la voiture autonome, mais d'abord dans un mode manuel. Une reprise des essais après l'accident mortel du 18 mars à Tempe.

Pour le camion autonome, si le développement s'arrête, ce n'est pas la fin du service " classique " de transport Uber Freight aux États-Unis. Uber avait initialement l'intention d'associer ses camions autonomes à Uber Freight. La porte reste entrouverte afin d'apporter ultérieurement la technologie de conduite autonome aux applications de fret routier, mais avec cette dernière, la priorité pour Uber est désormais bel et bien le transport de passagers.

Le projet de camion autonome chez Uber avait débuté l'été 2016 via le rachat de la startup Otto. Fin 2016, un semi-remorque Otto avait réalisé une première mondiale avec une livraison commerciale en conduite autonome le long de l'Interstate 25 (autoroute dans l'ouest des États-Unis).

Otto… c'est toutefois également un nom qui rappelle un conflit avec Waymo (Alphabet) portant sur des accusations de vol de technologies, et en particulier des plans d'un nouveau capteur laser LiDAR. Une rixe qui a débouché sur un accord amiable où Waymo a obtenu pour près de 245 millions de dollars d'actions d'Uber.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2025551
Ouais, qu'ils se concentre sur un projet à la fois, ça vaut mieux.
Le #2025575
Dommage, c'est pourtant les camions qui sont le plus sujet a l'endormissement au volant. Un camion autonome réduirais le nombre d'accident de camions quand les chauffeur s'endorment...
Le #2025611
Belikm a écrit :

Dommage, c'est pourtant les camions qui sont le plus sujet a l'endormissement au volant. Un camion autonome réduirais le nombre d'accident de camions quand les chauffeur s'endorment...


Oui, et il me semble que c'est le véhicule le plus simple à gérer de cette manière (roule à droite, même vitesse, peu de mouvements sur la route, etc ..)
Le #2025632
skynet a écrit :

Belikm a écrit :

Dommage, c'est pourtant les camions qui sont le plus sujet a l'endormissement au volant. Un camion autonome réduirais le nombre d'accident de camions quand les chauffeur s'endorment...


Oui, et il me semble que c'est le véhicule le plus simple à gérer de cette manière (roule à droite, même vitesse, peu de mouvements sur la route, etc ..)


Ils veulent peut être ce concentrer sur ce qu'il y a de plus dur à avoir avant de se faire dépasser par quelqu'un d'autre qui a terme aura les deux plus rapidement.
Je sais pas mais peut être que si ils ont la tech pour les voitures ça sera plus facile pour avoir le poids lourds par la suite..
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme