Facebook reconnaît avoir écouté des conversations d'utilisateurs de Messenger

Le par  |  12 commentaire(s)
oreille-secret

Du grain à moudre pour une théorie du complot au long cours. Facebook a aussi employé des sous-traitants humains pour écouter des enregistrements audio. Avec l'application Messenger et pour justification une amélioration de son système d'intelligence artificielle.

Dans une réaction transmise à Bloomberg, Facebook reconnaît la transcription de conversations audio de certains utilisateurs de Messenger et leur analyse par des sous-traitants à l'oreille humaine. Une pratique dont Facebook souligne qu'elle a été mise en pause, " tout comme pour Apple ou Google. "

Cet aveu est en effet à ranger dans la même catégorie que les révélations au sujet de l'écoute par des humains d'enregistrements audio des assistants vocaux d'Amazon, Apple, Google ou encore récemment pour Cortana et Skype (via l'application de traduction du service) de Microsoft.

Facebook justifie que pour les utilisateurs concernés, ils avaient choisi l'option de transcription de leurs discussions vocales dans l'application Messenger (comme avec la dictée sur Messenger), ce qui sous-entend aussi l'accès au microphone.

Les sous-traitants avaient pour mission de vérifier la bonne interprétation de messages anonymisés par l'intelligence artificielle de Facebook. Des explications désormais largement connues qui révèlent une pratique généralisée avec certains systèmes d'intelligence artificielle (pour leur entraînement), sauf que la transparence sur une contribution de l'oreille humaine est encore une fois sujette à caution.

Facebook-F8-2019

Dans son article intitulé " Facebook a payé des sous-traitants pour transcrire les conversations audio d'utilisateurs ", Bloomberg écrit que certains de ces salariés - sous couvert d'anonymat - ont fait part de leur inquiétude en matière d'éthique. Ils étaient eux aussi dans le flou pour l'origine et le devenir du travail de transcription avec des enregistrements indiscrets par nature.

Bloomberg appuie là où ça fait mal en rappelant la fraîche amende record de 5 milliards de dollars infligée à Facebook par la Federal Trade Commission, en rapport avec l'obtention du consentement explicite des utilisateurs dans le partage de leurs données.

Patron et fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg avait en outre rejeté une théorie du complot selon laquelle le groupe écoute le micro des utilisateurs dans une optique de publicité ciblée. Facebook avait ultérieurement précisé que l'accès au micro ne se fait éventuellement que dans le cadre d'une autorisation de l'utilisateur, comme pour des fonctionnalités de messagerie vocale.

Cette théorie du complot n'est pas ici vérifiée par Bloomberg. Les sous-traitants ont été autorisés à écouter certains enregistrements avec l'accord supposé des utilisateurs et via anonymisation. Elle a néanmoins un effet boomerang et risque de prendre une nouvelle ampleur.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2075253
Maintenant que tout le monde s'est prononcé sur le sujet, l'impact de ce type de révélation est moins fort et moins nuisible pour l'image... en mode "bah ouais.. comme tout le monde".
Le #2075256
LinuxUser a écrit :

Maintenant que tout le monde s'est prononcé sur le sujet, l'impact de ce type de révélation est moins fort et moins nuisible pour l'image... en mode "bah ouais.. comme tout le monde".


C'est sûr, mais les autres ne sont pas passés devant le Congrès pour affirmer haut et fort sur ce n'est pas dans leurs pratiques :
"Le PDG Mark Zuckerberg avait rejeté l’idée même lors d’une audition devant le Congrès en avril 2018. « Vous parlez d’une théorie du complot qui circule affirmant que nous écoutons ce qui se passe dans votre micro et que nous l’utilisons pour de la pub », avait répondu le jeune milliardaire à une question du sénateur démocrate du Michigan Gary Peters. « Nous ne faisons pas ça », avait-il répliqué fermement."
Source : https://www.lemonde.fr/pixels/article/2019/08/14/facebook-admet-avoir-ecoute-certaines-conversations-d-usagers_5499183_4408996.html

Je suis curieux de voir la réaction de ces députés, sachant que la parjure aux Etats Unis est quasiment un crime en soi...
Le #2075257
Facebook, transparence et vie privée... Dans la même phrase ça sonne faux...
Le #2075259
Kiriito a écrit :

LinuxUser a écrit :

Maintenant que tout le monde s'est prononcé sur le sujet, l'impact de ce type de révélation est moins fort et moins nuisible pour l'image... en mode "bah ouais.. comme tout le monde".


C'est sûr, mais les autres ne sont pas passés devant le Congrès pour affirmer haut et fort sur ce n'est pas dans leurs pratiques :
"Le PDG Mark Zuckerberg avait rejeté l’idée même lors d’une audition devant le Congrès en avril 2018. « Vous parlez d’une théorie du complot qui circule affirmant que nous écoutons ce qui se passe dans votre micro et que nous l’utilisons pour de la pub », avait répondu le jeune milliardaire à une question du sénateur démocrate du Michigan Gary Peters. « Nous ne faisons pas ça », avait-il répliqué fermement."
Source : https://www.lemonde.fr/pixels/article/2019/08/14/facebook-admet-avoir-ecoute-certaines-conversations-d-usagers_5499183_4408996.html

Je suis curieux de voir la réaction de ces députés, sachant que la parjure aux Etats Unis est quasiment un crime en soi...


« Vous parlez d’une théorie du complot qui circule affirmant que nous écoutons ce qui se passe dans votre micro et que nous l’utilisons pour de la pub »

Ben c'est pas le cas, ils écoutent bien mais pas pour de la pub.
Le #2075262
phebus29 a écrit :

Kiriito a écrit :

LinuxUser a écrit :

Maintenant que tout le monde s'est prononcé sur le sujet, l'impact de ce type de révélation est moins fort et moins nuisible pour l'image... en mode "bah ouais.. comme tout le monde".


C'est sûr, mais les autres ne sont pas passés devant le Congrès pour affirmer haut et fort sur ce n'est pas dans leurs pratiques :
"Le PDG Mark Zuckerberg avait rejeté l’idée même lors d’une audition devant le Congrès en avril 2018. « Vous parlez d’une théorie du complot qui circule affirmant que nous écoutons ce qui se passe dans votre micro et que nous l’utilisons pour de la pub », avait répondu le jeune milliardaire à une question du sénateur démocrate du Michigan Gary Peters. « Nous ne faisons pas ça », avait-il répliqué fermement."
Source : https://www.lemonde.fr/pixels/article/2019/08/14/facebook-admet-avoir-ecoute-certaines-conversations-d-usagers_5499183_4408996.html

Je suis curieux de voir la réaction de ces députés, sachant que la parjure aux Etats Unis est quasiment un crime en soi...


« Vous parlez d’une théorie du complot qui circule affirmant que nous écoutons ce qui se passe dans votre micro et que nous l’utilisons pour de la pub »

Ben c'est pas le cas, ils écoutent bien mais pas pour de la pub.


C'est ce que je me suis dit aussi.

Il peuvent jouer sur les mots, que c'est pas pour de la pub, ils peuvent dire qu'a l'époque c'était vrai, bref pas mal de moyens de s'en sortir...
Le #2075263
phebus29 a écrit :

Kiriito a écrit :

LinuxUser a écrit :

Maintenant que tout le monde s'est prononcé sur le sujet, l'impact de ce type de révélation est moins fort et moins nuisible pour l'image... en mode "bah ouais.. comme tout le monde".


C'est sûr, mais les autres ne sont pas passés devant le Congrès pour affirmer haut et fort sur ce n'est pas dans leurs pratiques :
"Le PDG Mark Zuckerberg avait rejeté l’idée même lors d’une audition devant le Congrès en avril 2018. « Vous parlez d’une théorie du complot qui circule affirmant que nous écoutons ce qui se passe dans votre micro et que nous l’utilisons pour de la pub », avait répondu le jeune milliardaire à une question du sénateur démocrate du Michigan Gary Peters. « Nous ne faisons pas ça », avait-il répliqué fermement."
Source : https://www.lemonde.fr/pixels/article/2019/08/14/facebook-admet-avoir-ecoute-certaines-conversations-d-usagers_5499183_4408996.html

Je suis curieux de voir la réaction de ces députés, sachant que la parjure aux Etats Unis est quasiment un crime en soi...


« Vous parlez d’une théorie du complot qui circule affirmant que nous écoutons ce qui se passe dans votre micro et que nous l’utilisons pour de la pub »

Ben c'est pas le cas, ils écoutent bien mais pas pour de la pub.


Parce qu'elle sert à quoi la pseudo-IA de Facebook si ce n'est pour cibler de la pub?

Mais oui, ils vont encore s'en sortir avec une pirouette sémantique, ils sont doués à ces petits jeux...
Le #2075265
Kiriito a écrit :

LinuxUser a écrit :

Maintenant que tout le monde s'est prononcé sur le sujet, l'impact de ce type de révélation est moins fort et moins nuisible pour l'image... en mode "bah ouais.. comme tout le monde".


C'est sûr, mais les autres ne sont pas passés devant le Congrès pour affirmer haut et fort sur ce n'est pas dans leurs pratiques :
"Le PDG Mark Zuckerberg avait rejeté l’idée même lors d’une audition devant le Congrès en avril 2018. « Vous parlez d’une théorie du complot qui circule affirmant que nous écoutons ce qui se passe dans votre micro et que nous l’utilisons pour de la pub », avait répondu le jeune milliardaire à une question du sénateur démocrate du Michigan Gary Peters. « Nous ne faisons pas ça », avait-il répliqué fermement."
Source : https://www.lemonde.fr/pixels/article/2019/08/14/facebook-admet-avoir-ecoute-certaines-conversations-d-usagers_5499183_4408996.html

Je suis curieux de voir la réaction de ces députés, sachant que la parjure aux Etats Unis est quasiment un crime en soi...


Et donc ?

Il a raison le mark, il n'écoute pas les conversations pour l'utiliser dans les publicités.

Il ne faut pas tout mélanger.
Le #2075266
FRANCKYIV a écrit :

Kiriito a écrit :

LinuxUser a écrit :

Maintenant que tout le monde s'est prononcé sur le sujet, l'impact de ce type de révélation est moins fort et moins nuisible pour l'image... en mode "bah ouais.. comme tout le monde".


C'est sûr, mais les autres ne sont pas passés devant le Congrès pour affirmer haut et fort sur ce n'est pas dans leurs pratiques :
"Le PDG Mark Zuckerberg avait rejeté l’idée même lors d’une audition devant le Congrès en avril 2018. « Vous parlez d’une théorie du complot qui circule affirmant que nous écoutons ce qui se passe dans votre micro et que nous l’utilisons pour de la pub », avait répondu le jeune milliardaire à une question du sénateur démocrate du Michigan Gary Peters. « Nous ne faisons pas ça », avait-il répliqué fermement."
Source : https://www.lemonde.fr/pixels/article/2019/08/14/facebook-admet-avoir-ecoute-certaines-conversations-d-usagers_5499183_4408996.html

Je suis curieux de voir la réaction de ces députés, sachant que la parjure aux Etats Unis est quasiment un crime en soi...


Et donc ?

Il a raison le mark, il n'écoute pas les conversations pour l'utiliser dans les publicités.

Il ne faut pas tout mélanger.


Même réponse que précédemment : https://www.generation-nt.com/facebook-messenger-ecoute-enregistrements-audio-actualite-1967598.html#1967598_1_2075263
Le #2075269
"anonymisation"... à l'orale je vois pas comment ça pourrait être possible... gros lol quoi...
Donc si tu dictes un numéro de carte ou autre à un proche n'importe lequel des sous traitants (donc aucun contrôle dessus puisque pas employés direct, déjà la feinte est bien en place...) a pu voler l'info...
Le #2075271
Kiriito a écrit :

FRANCKYIV a écrit :

Kiriito a écrit :

LinuxUser a écrit :

Maintenant que tout le monde s'est prononcé sur le sujet, l'impact de ce type de révélation est moins fort et moins nuisible pour l'image... en mode "bah ouais.. comme tout le monde".


C'est sûr, mais les autres ne sont pas passés devant le Congrès pour affirmer haut et fort sur ce n'est pas dans leurs pratiques :
"Le PDG Mark Zuckerberg avait rejeté l’idée même lors d’une audition devant le Congrès en avril 2018. « Vous parlez d’une théorie du complot qui circule affirmant que nous écoutons ce qui se passe dans votre micro et que nous l’utilisons pour de la pub », avait répondu le jeune milliardaire à une question du sénateur démocrate du Michigan Gary Peters. « Nous ne faisons pas ça », avait-il répliqué fermement."
Source : https://www.lemonde.fr/pixels/article/2019/08/14/facebook-admet-avoir-ecoute-certaines-conversations-d-usagers_5499183_4408996.html

Je suis curieux de voir la réaction de ces députés, sachant que la parjure aux Etats Unis est quasiment un crime en soi...


Et donc ?

Il a raison le mark, il n'écoute pas les conversations pour l'utiliser dans les publicités.

Il ne faut pas tout mélanger.


Même réponse que précédemment : https://www.generation-nt.com/facebook-messenger-ecoute-enregistrements-audio-actualite-1967598.html#1967598_1_2075263


Je répondais dans l'ordre ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme