Les Etats-Unis attaquent Huawei pour fraude et vol de technologies

Le par  |  7 commentaire(s)
Huawei logo

Les Etats-Unis rendent plus concrètes leurs menaces contre Huawei en l'accusant de fraude mais aussi de vol de secrets commerciaux, dans la foulée de la plainte de l'opérateur T-Mobile contre le géant chinois.

Dans un contexte déjà compliqué, les Etats-Unis ne désarment pas face à Huawei et passent un nouveau cap en détaillant les actes d'accusation contre le géant chinois en amont de la reprise des discussions entre USA et Chine sur leurs tensions économiques.

Le gouvernement américain met en avant une accusation de fraude visant particulièrement la directrice financière Meng Wanzhou, retenue au Canada depuis un mois et dont l'extradition vers les USA doit être demandée, et plusieurs filiales de Huawei pour le contournement des sanctions américaines prises contre l'Iran, pour fraude bancaire et pour les tentatives de dissimulation des faits.

Il attaque par ailleurs le groupe chinois pour vol de technologies et espionnage, dans la foulée de la plainte déposée par l'opérateur T-Mobile accusant Huawei d'avoir repris le design et les capacités d'un robot testant des téléphones.

Huawei Balong 5000

Huawei vient d'annoncer son premier modem 5G pour smartphones

Ces accusations directes interviennent alors que Huawei connaît une série de revers en Europe, plusieurs Etats ayant annoncé leur intention de se passer des services de l'équipementier pour le déploiement de leurs réseaux 5G tandis que d'autres prennent des mesures pour s'assurer qu'il n'ait qu'un rôle mineur et sous un contrôle accru.

5G logoAlors que Huawei est en pleine phase de croissance, profitant de l'arrivée de la 5G et de solides ventes de ses smartphones, son fondateur Ren Zhengfei a souligné les temps difficiles qui s'annoncent tout en rejetant les accusations de liens avec les services de renseignement chinois qui font craindre aux gouvernements du monde entier des menaces pour la sécurité nationale.

Huawei a également mis en balance sa mise à l'écart avec le danger pour l'économie mondiale de ne pas pouvoir profiter rapidement des nouvelles possibilités de la 5G. Le groupe chinois est en effet en pointe dans le domaine et espérait bien accumuler les contrats de fourniture.

Les mesures contre Huawei pourraient aussi avoir des répercussions sur les relations qu'entretient la Chine aux plans économique et scientifique avec les autres pays, au risque d'une moindre coopération et d'un repli préjudiciable à tous, fait déjà valoir le gouvernement chinois.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2049196
Excellent, tout se déroule comme prévu! J'espère que les USA n'auront pas pitié de Huawei comme ils ont eu pitié de ZTE et qu'ils tueront cette société
Le #2049199
Si on m'avait dit il y a 15 ans qu'un jour la Chine vendrait des téléphones Haut de Gamme ou encore irait jusqu'à vendre des antennes GSM (5G pour le coup), je n'y aurais jamais cru.

Ericsson, Siemens etc... ont tout à perdre si Huawei s'implantait sur le territoire européen. Les Américains pareils avec leurs propres réseaux.

Quant au "vol de technologie", j'ai tout de même un doute, sur quoi ils se basent?
Car à la base, les voleurs ce sont les américains... Ils nous ont espionnés, souillés, vidés les poches et maintenant ils se plaignent que les chinois voleraient quelques données technologiques? Foutage de gueule.
Le #2049203
Mouais, je vois plus cela comme une preuve de faiblesse des USA, vu que leur concurrent font mieux : hop une plainte et bannissement de Huawei par les autres pays sous domination USA ( EU - Japon - Corée )

J'imagine qu'on sera tous protégé du piratage avec les modems 5G des USA : Prisme, Snowden , etc ...
Le #2049204
iFlo59 a écrit :

Si on m'avait dit il y a 15 ans qu'un jour la Chine vendrait des téléphones Haut de Gamme ou encore irait jusqu'à vendre des antennes GSM (5G pour le coup), je n'y aurais jamais cru.

Ericsson, Siemens etc... ont tout à perdre si Huawei s'implantait sur le territoire européen. Les Américains pareils avec leurs propres réseaux.

Quant au "vol de technologie", j'ai tout de même un doute, sur quoi ils se basent?
Car à la base, les voleurs ce sont les américains... Ils nous ont espionnés, souillés, vidés les poches et maintenant ils se plaignent que les chinois voleraient quelques données technologiques? Foutage de gueule.


En fait, au US tu as la protection des technologies en vigueur qu'on a pas en France. En gros tu ne peux sortir d'informations du territoire sans aucun accord.

Il suffit que le serveur ai migré pour qu'un vol de techno soit déclaré (même si ce n'est pas volontaire). Par exemple si une pièces est faite au US, alors il faut le déclarer avant de la faire sortir du pays.

Le thermes "vol technologique" est beaucoup plus vaste au US qu'en France. C'est ce qu'on appelle "Export control"

Bon pour le reste je suis d'accord avec toi =)
Le #2049209
Je pense qu'il y a en fait 2 éléments dans cette polémique :
1 - une guerre commerciale où tout les coups semblent permis avec des accusations diverses (qui se traitent autrement en temps normal).
2 - Une question d'hégémonie américaine sur fond de contournement par Huawei des sanctions américaines contre l'iran.
Bref, les E.U ne veulent pas que la Chine prennent trop d'influence et contestent trop leur domination qui tend à s'effriter.
Ça serait l'occasion de sortir du Dollar comme monnaie d’échange internationale du fait de l'utilisation qu'en font les états unis comme arme et moyen de pression.
Le #2049211
iFlo59 a écrit :

Si on m'avait dit il y a 15 ans qu'un jour la Chine vendrait des téléphones Haut de Gamme ou encore irait jusqu'à vendre des antennes GSM (5G pour le coup), je n'y aurais jamais cru.

Ericsson, Siemens etc... ont tout à perdre si Huawei s'implantait sur le territoire européen. Les Américains pareils avec leurs propres réseaux.

Quant au "vol de technologie", j'ai tout de même un doute, sur quoi ils se basent?
Car à la base, les voleurs ce sont les américains... Ils nous ont espionnés, souillés, vidés les poches et maintenant ils se plaignent que les chinois voleraient quelques données technologiques? Foutage de gueule.


la devise est usa n'est-elle pas :
Faites ce que je dis, pas ce que je fais !!
Surtout celle de Trump
Le #2049229
Il y a quelques années déjà, CISCO s'était plaint en accusant hauwei de plagiat.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme