Intel et gravure en 10 nm : la roadmap jusqu'en 2021 et du Rocket Lake en 14 nm

Le par  |  14 commentaire(s) Source : Tweakers.net
Intel Ice Lake 01

Une roadmap en fuite révèle les projets supposés d'Intel en matière de gravure en 10 nm mais aussi le prolongement en 14 nm sur 2020 et 2021.

Pour le salon CES 2019 de Las Vegas en début d'année, le groupe Intel a beaucoup évoqué ses projets de plates-formes gravées en 10 nm, montrant des échantillons et promettant une arrivée pour fin 2019.

Toutefois, cette migration, déjà reportée à plusieurs reprises, pourrait se faire très progressivement sur 2020 et 2021. Deux roadmaps, diffusées par Tweakers.net et provenant apparemment d'une présentation interne chez Dell, prétendent donner un aperçu des tendances à venir en 10 nm mais aussi en 14 nm.

Intel roadmap processeurs Rocket Lake

Credit : Tweakers.net

On y retrouve ainsi l'arrivée prochaine de Comet Lake, plate-forme gravée en 14 nm à partir de début 2020, pour presque tous les différentes classes de processeurs, suivie ensuite de Rocket Lake à partir de 2021, également en 14 nm.

Cette architecture Rocket Lake devrait avoir la particularité de proposer des coeurs gravés en 14 nm mais avec une partie graphique en 10 nm - sans doute la fameuse architecture Intel Xe dédiée attendue en 2020.

Dans le même temps, Intel devrait lancer une plate-forme Tiger Lake gravée en 10 nm en 2021 et composée de configurations à 4 coeurs en série U et Y basse consommation (5 à 15 Watts).

Intel roadmap processeurs mobiles

Credit : Tweakers.net

Dans une seconde roadmap consacrée aux processeurs mobiles d'Intel, on retrouve la mention d'un lancement de la plate-forme Ice Lake gravée en 10 nm sur les séries U et Y pour fin 2019 mais avec la mention d'une disponibilité limitée.

Sur les séries de très basse consommation (moins de 10 Watts) correspondant aux processeurs Atom, on trouve la mention d'une plate-forme Gemini Lake Refresh en 14 nm avant l'arrivée de Skyhawk Lake en 10 nm pour la série N et d'Elkhart Lake en série E qui devrait aussi assurer le passage en 10 nm...mais pas avant le second semestre 2020.

On retrouve également la plate-forme hybride Intel Lakefield avec un coeur Sunny Cove et quatre coeurs Atom (Tremont) réunis grâce à la technologie de packaging 3D Foveros., ainsi qu'un Lakefield Refresh au second semestre 2020.

La gravure en 10 nm d'Intel ne devrait donc clairement s'exprimer qu'à partir de 2020, et plutôt vers la seconde moitié, à mesure que les architectures des différentes séries se dévoilent, tandis que l'architecture Ice Lake promise pour fin 2019 devrait rester assez discrète dans un premier temps.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2060046
On dirait pas que les autres sont déjà au 7 et 5 nm quand on lit ça
Le #2060067
La commercialisation du 10 nm qui est maintenant prévue pour Q2 2021 (donc pas dispo avant Q3 2021), fera que Intel aura un handicap technologique de qqch comme 4 ans versus ses principaux concurrents sur la finesse de gravure.

Si ils voulaient insatisfaire leur clients et les orienter vers d'autres acteurs du marché, ils ne pouvaient pas faire mieux ;( Leur cotte en bourse va très certainement chuter à terme...

Ils devraient se tourner en urgence vers TCM et autres pour assurer une production à la hauteur de ce qu'on attend d'eux. Pour ma part j'ai décidé de suspendre tout achat de CPU Intel tant qu'ils ne seront pas au 7 nm minimum. Je ne veux pas de CPU incapables de gérer correctement leur consommation électrique et dissipation thermique.
Le #2060074
Bestdoud a écrit :

On dirait pas que les autres sont déjà au 7 et 5 nm quand on lit ça


Intel avait 2 ans d'avance sur tout le monde quand tout se jouait au 28nm chez la compétition.

On peut bien se marrer maintenant de les voir pratiquement 2 ans en retard.
Le #2060076
le 10nm devait arriver en 2016..
Le #2060078
Bestdoud a écrit :

On dirait pas que les autres sont déjà au 7 et 5 nm quand on lit ça


.
La gravure est un critère, mais la densité des composants est un critère tout aussi important.
Le #2060094
GKiLLAZ a écrit :

Bestdoud a écrit :

On dirait pas que les autres sont déjà au 7 et 5 nm quand on lit ça


Intel avait 2 ans d'avance sur tout le monde quand tout se jouait au 28nm chez la compétition.

On peut bien se marrer maintenant de les voir pratiquement 2 ans en retard.


Tu peux bien te marrer également en constatant qu'Intel conserve 79% de parts de marché en faisant du bénéfice .
Le #2060096
Phil995511 a écrit :

La commercialisation du 10 nm qui est maintenant prévue pour Q2 2021 (donc pas dispo avant Q3 2021), fera que Intel aura un handicap technologique de qqch comme 4 ans versus ses principaux concurrents sur la finesse de gravure.

Si ils voulaient insatisfaire leur clients et les orienter vers d'autres acteurs du marché, ils ne pouvaient pas faire mieux ;( Leur cotte en bourse va très certainement chuter à terme...

Ils devraient se tourner en urgence vers TCM et autres pour assurer une production à la hauteur de ce qu'on attend d'eux. Pour ma part j'ai décidé de suspendre tout achat de CPU Intel tant qu'ils ne seront pas au 7 nm minimum. Je ne veux pas de CPU incapables de gérer correctement leur consommation électrique et dissipation thermique.


Leur valeur boursière n'a jamais été" aussi élevée

Intel a une stratégie.
Le #2060149
Narcos a écrit :

GKiLLAZ a écrit :

Bestdoud a écrit :

On dirait pas que les autres sont déjà au 7 et 5 nm quand on lit ça


Intel avait 2 ans d'avance sur tout le monde quand tout se jouait au 28nm chez la compétition.

On peut bien se marrer maintenant de les voir pratiquement 2 ans en retard.


Tu peux bien te marrer également en constatant qu'Intel conserve 79% de parts de marché en faisant du bénéfice .


Non, ça prouve simplement que les organisations en général se sacre bien de ce qui est meilleur.

Comme à la bourse, les chiffres sont plus important que la réalité sur place.

Un jour ces conneries vont finir par tomber... ou pas.
Le #2060176
.
Samsung dominait le segment des revenus des semi-conducteurs depuis cinq trimestres à la suite.
.
Surprise : un rapport affirme qu'Intel a pris la première place au quatrième trimestre 2018.
.
https://www.zdnet.fr/actualites/semi-conducteurs-surprise-intel-bat-samsung-sur-le-4eme-trimestre-2018-39881913.htm
.
Le #2060185
GKiLLAZ a écrit :

Narcos a écrit :

GKiLLAZ a écrit :

Bestdoud a écrit :

On dirait pas que les autres sont déjà au 7 et 5 nm quand on lit ça


Intel avait 2 ans d'avance sur tout le monde quand tout se jouait au 28nm chez la compétition.

On peut bien se marrer maintenant de les voir pratiquement 2 ans en retard.


Tu peux bien te marrer également en constatant qu'Intel conserve 79% de parts de marché en faisant du bénéfice .


Non, ça prouve simplement que les organisations en général se sacre bien de ce qui est meilleur.

Comme à la bourse, les chiffres sont plus important que la réalité sur place.

Un jour ces conneries vont finir par tomber... ou pas.


Il n'y a pas de non. Intel reste et demeure leader du marché avec presque 80 % de parts de marché.

Et on est jamais leader par hasard.

Concernant leur valorisation boursière qui n'a jamais été aussi haute depuis 5 ans; ce n'est pas du au hasard non plus.

http://www.noelshack.com/2019-17-5-1556265300-capture.png

à titre de comparaison ; Samsung a gagné $100 Milliards en bourse depuis le fiasco du Note 7 ou tous les ''experts'' s'accordaient pour dire que le géant sud-coréen ne s'en remettrait pas.

Comme on dit en anglais: ''put your money where your mouth is''.

Donc ton ''analyse'' se vérifiera...ou pas du tout.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme