Castration des délinquants sexuel condamné...

Le
eric.hamery
À l'attention : Ministre de la Justice

Que tous les délinquants sexuel comme les violeurs les pédophiles
condamné soit castré illico, au cas d'une injustice découverte alors
pour dissuadé les fausses accusation l'accuseur sera a sont tour castré
pour faux témoignage oeil pour oeil dent pour dent c'est comme ça
avec les délinquants sexuel! non ? signez la pétition pour que cette loi
sorte des cartons et ce ça fait tellement longtemps quelle aurait du
sortir! et de toutes manière un jour ou l'autre on y viendra, elle
sortira car c'est la seul solution de dissuasion comme l'arme nucléaire
dissuade les guerres, la castration devrait dissuader beaucoup de
projets de violes et de pédophilies

signez la pétition svp :

<https://www.mesopinions.com/petition/justice/castration-delinquants-sexuel-condamne/33255>














--
/ Croire, c'est le contraire de savoir,
-- o -- si j'y crois, je ne sais pas,
/ si je sais, pas la peine d'y croire.
--> je ne crois pas, car je sais que c'est Faux MalgRê TouT
Vos réponses Page 6 / 8
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
eric.hamery
Le #26443887
yoyo
Le 06/09/2017 à 09:46, Gerald a écrit :
yoyo
Je ne fais pas de fausses accusations, d'où j'ai dit qu'il était
pédophile ?

Ai-je dit que vous l'aviez dit ?
J'ai juste dit qu'il était mal placé pour dire quoi que ce
soit sur ce sujet vu qu'il tapisse ses murs avec des photos de petites
filles inconnues... De plus toujours d'après ces dires il va à la messes
pour mater les enfants....

Je vous le redemande : d'où tenez-vous ces informations ? Peut-on les
vérifier ? Des noms, des dates, des lieux ?

De lui même qui les a postées sur divers forums. Je peux faire des
recherches si vous voulez... Mais bon il sait très bien que j'ai raison.
Les explications que j'ai eu de sa part : j'aime les enfants....

et bien tu crois peut être que le pédophile est asser con si sont acte
esty répréenssible de posté ses photos d'enfants sur un forum publique ?
tu crois vraiment que un pédophile va lencer une pétition contre les
violeur et les pédophile pour qu'une loi les castre charnellement en cas
de délincance sexuel ?
reflechie un mec! tes plus violeur ou pédophile que je puisse l'être en
me forcent...
--
/ Croire, c'est le contraire de savoir,
-- o -- si j'y crois, je ne sais pas,
/ si je sais, pas la peine d'y croire.
--> je ne crois pas, car je sais que c'est Faux MalgRê TouT...
eric.hamery
Le #26443886
Gerald
Eric H
cette justice est un terme radical type "y en a marre des violeur et des
pédophile qui passe a l'acte sur desq innocent!"

Notez que ce n'est pas à ce sujet que je pose ma question. On a
parfaitement le droit d'en avoir marre de plein de choses, chacun son
truc. J'ai, à ce sujet, une liste personnelle bien fournie à votre
disposition.
Je persiste par contre à penser qu'appeler publiquement à la MUTILATION
de qui que ce soit (nous somme sur un forum public), que ce soit pour
faux témoignage ou pour simple projet, intention, ou orientation
sexuelle... (ainsi que vous l'écrivez dans votre post initial et dans
votre pétition) est illégal en France et probablement dans la plupart
des pays de l'U.E. Vous prenez de gros risques (à moins d'espérer jouer
la folie ?).

si cette pétition marche, et devient une information qui circule sur le
net, je pense que celà fera réflechire certain délinquant sexuel, que il
y a une volonté de mettre fin a leur existance de délinquant sexuel,
même si la loi n'est pas voté les délinquant connaitrons la volonté du
peuple, c'est ça égallement une pétition...
Sinon, sur le fond, il y a une évidente disproportion entre votre
indignation et le monde réel. Si vous consultez le registre des urgences
d' hôpitaux d'enfants, vous y constaterez que le "massacre des
innocents" est principalement perpétré par les parents, volontairement
ou par connerie et ignorance (bébés secoués, étouffés, brûlés de
diverses manière : couscoussier renversé en hiver, barbecue rallumé à
l'essence en été..., enfants battus, fracturés "tombés dans l'escalier",
biberons bouillants, bains bouillants, accidents de la circulation
d'origine alcoolique ou toxique, que l'enfant soit à bord ou piéton...
la liste est immense et désespérante). Dans ce catalogue de l'horreur,
ce hit-parade des sévices majeurs, les viols et agressions de *tiers*
sur mineurs restent *extrêmement* rares.

il y a d'autre problèmes mais pourquoi ne pas résoudre certain problème
de maniere radical et barbare je le consoit mais juste, équitable ? et
surtout disuasif...
je ne lirait pas la suite car tu sort du sujet, et ça me rapelle une
chose qui a été ditent mainte fois sur les forums, pourquoi dédramatisé
un acte répréhenssible en citant d'autre pire encore ?
Nous sommes d'accords que même "un" tous les deux ans serait de trop,
mais gardons un peu de mesure, face à des *milliers* de petites victimes
de la connerie humaine.
Je parlais des brûlés : au-delà des causes, je vous épargne la liste des
produits divers et variés tartinés (en panique) par les parents (et amis
! on oublie les amis et voisins bien intentionnés !) sur les lésions des
enfants, produits qu'il faudra ENLEVER, décaper TOTALEMENT aux urgences,
QUELQU'ILS SOIENT au prix de souffrances attroces (pour des problèmes
évidents d'infection). Et décaper du Mitosyl bien appliqué, je vous
assure que ce n'est pas de la tarte... idem pour le beurre !
Pour suivre, hors brûlures mais toujours dans la connerie humaine un
dialogue (authentique) entre un interne et des parents, aux urgences :
- le petit, sa plaie au front, il se l'est faite comment ?
- il est tombé contre les barreaux de son berceau.
- (l'interne explore la plaie) il faudrait trois points... mais ce n'est
pas très propre, il faut que je nettoie d'abord... c'est quoi, on dirait
de la terre... Il était rouillé votre berceau ?
- ben non !
- c'est sale, plus je lave et plus il en sort... on ne peut pas laisser
ça comme ça... (à l'infirmière) : arrosez avec plus d'eau distillée...
c'est plein de petits grains noirs...
- ah... c'est peut-être le café !
- le café ? quel café ?
- ben ça saignait beaucoup et on nous a dit qu'il fallait mettre du marc
de café dans la plaie !
- HORREUR !
--> BILAN, malgré l'intervention chirurgicale : abcès de la face (TOUTE
la face, jusqu'au cou ! des litres de pus !) passé très près de la mort,
un mois et demi d'antibiotiques majeurs en perf' (en réa).
...faut-il vraiment enchaîner sur le chapitre mutilations, visages
défigurés, sévices moraux ? Commencez par protéger les enfants des
parents imbéciles et ignorants, on s'occupera du reste après (mais pas
avec vos moyens !)


--
/ Croire, c'est le contraire de savoir,
-- o -- si j'y crois, je ne sais pas,
/ si je sais, pas la peine d'y croire.
--> je ne crois pas, car je sais que c'est Faux MalgRê TouT...
eric.hamery
Le #26443893
yoyo
A moins que E.H soit un troll... Sinon sa place est dans une institution
aussi bien pour lui (je dirais surtout pour lui) que pour les autres.

ecoute yoyo écrase! tu a un comportement de dictateur et de totalitaire
dans tes croyance, je dit je suis un voyant, un mage toi tu me dit que
je suis un malade mental... alors toutes personne sensé vera que en fait
c'est toi qui a un problème, moi j'en ai pas, et c'est toi qui démontre
des troubles mentaux, totalitarisme et dictature... tu veux faire
prendre des soin que je n'est pas besoin, regarde rien que aujourd'hui
je suis allez voir mon psy rdv a 14h30, a la fin il anoté sur
sont ordinateur : tres bon état psychique, et toi le tocare tu va dire
soin intensif ? pauvre nase va...
--
/ Croire, c'est le contraire de savoir,
-- o -- si j'y crois, je ne sais pas,
/ si je sais, pas la peine d'y croire.
--> je ne crois pas, car je sais que c'est Faux MalgRê TouT...
voir_le_reply-to
Le #26443901
yoyo
C'est sûr en théorie tout est clair, net et précis, des lois existent
(et heureusement) pour cadrer tout ça....

C'est un peu le sujet d'en discuter ici, DONC de ne pas désinformer et
dire n'importe quoi.
Alors vous m'excuserez mais, étant sur le terrain (j'ai été vice
président d'une association de parents d'autistes), je vois très bien ce
que vous voulez parler je l'ai vécu au quotidien pendant 10 ans...

Sous-entendez-vous que je ne connais rien de ce terrain ? Peu importe !
Ce que vous décrivez est une question de *moyens* que des élus d'une
supposée majorité choisissent d'allouer à tel ou tel domaine. En
paraphrasant Coluche : il suffirait de ne pas élire ceux qui n'accordent
pas les crédits au mauvais secteur pour que tout change !
Notez que ça pose une autre question en amont : avant de dépenser (en
principe...) il faut s'occuper des recettes. Bien qu'il soit interdit
d'affecter directement une recette de l'état à une dépense, il y a une
tendance générale... qui ne va évidemment pas dans le bon sens avec la
baisse des impôts ! Mais je suis prêt à parier une bouteille de
champagne contre une cannette de coca que vous ne faites pas partie de
ceux qui souhaiteraient une *augmentation* générale de ceux-ci pour
obtenir un meilleur financement de la santé publique (et de la prise en
charge des handicapés !). Tout comme je doute fort, au vu de vos prises
de positions, que vous soyez favorable à réaffecter la totalité du
budget des armées à la recherche, l'éducation, voire le fleurissement
des villes et des campagnes :-) Notez que le Costa Rica l'a fait il y a
déjà longtemps et qu'ils s'en portent très bien (je crois qu'ils sont au
top de la biodiversité du monde).
Vous votez ce que vous votez, défendez ce que vous défendez, pérorez ce
que vous pérorez, revendiquez ce que vous revendiquez : grand bien vous
fasse ! Juste arrêtez de critiquer une jungle que vous contribuez
largement à créer.
C'est pour ça que je ne comprends pas qu'un gars aussi handicapé que E.H
soit livré à lui-même, apparemment sans réel suivi...

Que vous ne le compreniez pas est une évidence. Qu'en déduire ? Je vous
donne une piste : E. H., en tant que citoyen français a des droits
(retour en charte). Son état, comme pour toute personne qui souffre, est
une sorte de moindre mal *pour lui*. Exactement pour les mêmes raisons
que face à des coliques néphrétiques, ça ne sert strictement à rien de
se mettre en position foetale mais qu'il est impossible de ne pas le
faire vu l'intensité de la douleur.
L'homme "pas de terrain" que vous pensez que je suis vous l'affirme : on
trouve bien plus de dérangés nocifs chez ceux qui se *croient* sains
d'esprit, tout autour de nous, pour la simple et bonne raison qu'ils
n'ont pas conscience de leur état réel et du côté pathologique de leurs
mécanismes de compensation.
La fréquentation de ceux qu'on appelait jadis les "fous" a ceci de
reposant qu'eux, la plupart du temps, le savent assez bien, et en plus,
dans leur immense majorité, sont des gens fragiles et vulnérables qu'il
convient avant tout de protéger (sens de la loi citée précédemment). Il
y a un côté "maternant" à s'occuper de personnes vulnérables, que je
trouve assez proche des sommets de la dignité humaine. Mais je
n'ambitionne pas de vous en convaincre. Cordialement,
P.S. : pour anticiper d'éventuelles critiques, je ne m'exclus *en aucune
manière* ni de ceux qui n'en font pas assez, ni de ceux qui sont loin
d'être au taquet de la cohérence, voire du simple équilibre psychique.
La preuve ? Je trouve la compagnie des foldingos "reposante", c'est
dire, non ? :-)
--
Gérald
Ascadix
Le #26443900
Gerald avait soumis l'idée :
Ascadix
Et où on note l'absence habituelle de réparation (quand c'est
possible)

La réponse est dans la parenthèse : la chose qui m'atteint le plus, qui
m'a miné la tête à chaque fois que je l'ai trop souvent croisée, qui me
révolte au-delà de tout, c'est le DOMMAGE IRRÉPARABLE.
MAIS ce dommage est loin d'être l'exclusivité des déliquants et
criminels et je dirais même que, justement, dans une certaine mesure le
fait qu'ils soient condamnés (parfois à une réparation au moins
pécuniaire) est un moindre mal.
TANDIS qu'il est des tas de domaines où le dommage est irréparable et
IMPUNI (ou insoignable), et dont toi et tes semblables se foutent comme
de leurs premières (ou futures !) couches-culottes : psychiatriques
d'abord, mais encore et surtout des *malins* qui savent profiter des
failles de la société, des avancées technologiques, des inventions, pour
agir *avant* que la loi (par définition non rétroactive) ne vienne
condamner ces agissements. Cela inclut, naturellement,
l'internationalisation de la délinquance (y compris financière, mais
aussi crapuleuse) qui trouve toujours des "paradis" pour s'exprimer.
Commencez par lutter contre l'enrichissement abusif et les abus qu'il
autorise, les états mafieux (et dirigeants donc !), corrompus, les
esclavages divers et variés, et vous retrouverez un soupçon de
crédibilité...
J'avoue avoir du mal à comprendre

Je confirme : cruel et pathétique aveu !
pourquoi la protection du
criminel est plus importante que la protection de la/les victimes ?

Elle ne l'est pas. Mais sur ce forum de droit, il n'est pas malsain de
rappeler le principe du respect des droits du justiciable. Il n'y a donc
pas de *moindre* importance non plus : les deux sont *également*
importants, et les uns n'ont de sens que par l'existence a parité des
autres.
pourquoi leur
appliquer, de force et à l'insu de leur volonté exprimé, notre vision
"humaniste, démocratique, égalitaire" alors qu'ils appelent une vision
barbare et violente ?

Parce que nous ne sommes pas barbares et violents. Simple. (quand je dis
"nous", j'évoque ceux qui ont construit l'état de droit actuel, notre
société, très imparfaite hélas, mais qui tente d'échapper à la
barbarie... pas sûr que vous soyez inclus).
C'est irrespectueux pour eux tout comme pour nos concitoyens

Le vrai irrespect, la déchéance morale, le ravalement à des instincts
pire qu'animaux, le renoncement à toute forme d'intelligence et aux
acquis de millénaires de civilisation humaine, s'exprime, effectivement,
dans des propos comme les vôtres, prônant la barbarie, les comportements
violents, la vengeance aveugle, la haine de l'autre, le mépris de la
liberté et de l'égalité (on ne parle même pas de fraternité !), et dans
le titre et les propos initiaux de ce fil et de ceux qui les soutiennent
peu ou prou. Berk.


Tu tronque et déforme mes propos, tu t'étale pendants des douzaines de
lignes ... et tu continue de te préoccuper majoritairement des
nuisibles et tu escamote ou répond des banalitées vide de sens à mes
questions quand au sort de victimes.
Inutile je perde mon temps à tenter de discuter avec toi.
--
@+
Ascadix
adresse @mail valide, mais ajoutez "sesame" dans l'objet pour que ça
arrive.
eric.hamery
Le #26443903
Gerald
P.S. : pour anticiper d'éventuelles critiques, je ne m'exclus *en aucune
manière* ni de ceux qui n'en font pas assez, ni de ceux qui sont loin
d'être au taquet de la cohérence, voire du simple équilibre psychique.
La preuve ? Je trouve la compagnie des foldingos "reposante", c'est
dire, non ? :-)

et bien si tu aime temps que ça et que tu me prend pour foldingo ? je
t'invite a t'inscrire dans mon école et de lire les 21 premiere leçons,
c'est l'école spirituelle des maître ne méta-science"
voilà le lien et tu vera si tu suis les cours, tu ne dira plus
foldingo...
ps : tu trouvera plus de foldingo du coté de l'athéisme eux et leur
mauvaise foi... ça moi je trouve ça dingue digne d'un foldingo...




--
/ Croire, c'est le contraire de savoir,
-- o -- si j'y crois, je ne sais pas,
/ si je sais, pas la peine d'y croire.
--> je ne crois pas, car je sais que c'est Faux MalgRê TouT...
popol
Le #26443905
Le 06/09/2017 à 09:46, Gerald a écrit :
Ascadix
Et où on note l'absence habituelle de réparation (quand c'est
possible)

La réponse est dans la parenthèse : la chose qui m'atteint le plus, qui
m'a miné la tête à chaque fois que je l'ai trop souvent croisée, qui me
révolte au-delà de tout, c'est le DOMMAGE IRRÉPARABLE.
MAIS ce dommage est loin d'être l'exclusivité des déliquants et
criminels .....

ah bon, je suis rassuré puisque certains assassinent leur vielle grand
mère, je peux en faire autant... J'adore ces raisonnements qui atténuent
la condamnation parce que d'autres le font (En général ça permet de
faire passer des idées politiques).
TANDIS qu'il est des tas de domaines où le dommage est irréparable et
IMPUNI (ou insoignable), et dont toi et tes semblables se foutent comme
de leurs premières (ou futures !) couches-culottes : psychiatriques
d'abord, mais encore et surtout des *malins* qui savent profiter des
failles de la société, des avancées technologiques, des inventions, pour
agir *avant* que la loi (par définition non rétroactive) ne vienne
condamner ces agissements. Cela inclut, naturellement,
l'internationalisation de la délinquance (y compris financière, mais
aussi crapuleuse) qui trouve toujours des "paradis" pour s'exprimer.
Commencez par lutter contre l'enrichissement abusif et les abus qu'il
autorise, les états mafieux (et dirigeants donc !), corrompus, les
esclavages divers et variés, et vous retrouverez un soupçon de
crédibilité...

C'est Votre priorité, elle ne permet pas d'atténuer les crimes des
autres. Je crains aussi que ce ne soit qu'une position de "salonnards"
qui manient le verbe et le concept sans s'impliquer dans l'action.
pourquoi la protection du
criminel est plus importante que la protection de la/les victimes ?

Elle ne l'est pas. Mais sur ce forum de droit, il n'est pas malsain de
rappeler le principe du respect des droits du justiciable. Il n'y a donc
pas de *moindre* importance non plus : les deux sont *également*
importants, et les uns n'ont de sens que par l'existence a parité des
autres.

Non ça c'est du baratin. Le sens ne dépend pas de la parité sauf pour
ceux qui "Veulent" y mettre ce sens. Le principe que vous évoquez repose
sur des notions bien trop anciennes (vous citez vous même "le siècle des
lumières" ou les "acquis" de la révolution). La société à changé. Parmi
les changement majeurs figure l'école gratuite et obligatoire qui
n'existait pas il a deux siècles. Tous les délinquants actuels en
fréquentant l'école ont eu connaissance des règles du vivre ensemble ou
du respect mutuel. C'est donc volontairement et non par ignorance qu'ils
les enfreignent. Ça change tout du point de vue "parité". Il est à mon
sens étonnant de se référer à des principes multiséculaires pour
argumenter sur des faits et comportements contemporains.
Le vrai irrespect, la déchéance morale, le ravalement à des instincts
pire qu'animaux, le renoncement à toute forme d'intelligence et aux
acquis de millénaires de civilisation humaine, s'exprime, effectivement,
dans ...

La civilisation humaine a très fréquemment changé de positions morales.
Non pas par bêtise mais simplement pour s'adapter aux réalités
(esclavage, vote censitaire, colonialisme, homosexualité, ...).
Considérer que c'est fini, qu'on a atteint la perfection qu'il n'y a
plus rien à faire relève encore et toujours de la même idée "on a enfin
atteint la perfection" déjà défendue par les romains, les hommes de la
renaissance ou du siècle des lumières.
Les principes moraux et les lois doivent évoluer.
PS: j'ai plonké depuis longtemps l'auteur initial du fil, ce n'est pas à
lui que je répond donc.
eric.hamery
Le #26443908
popol
C'est Votre priorité, elle ne permet pas d'atténuer les crimes des
autres. Je crains aussi que ce ne soit qu'une position de "salonnards"
qui manient le verbe et le concept sans s'impliquer dans l'action.

solanar tu veux dire ? oui enfin non lui il s'adonne a la destruction,
c'est peut être un jeu pour lui mais on ne poura pas dire que c'est bien
quand on vois ce qu'il essai de détruire... 76 ans le mec et je pourrait
lui la morale comme sont pere alors que j'ai 47 ans, mais le mec capte
rien alors est ce que c'est du a l'age ou a t'il toujour été comme ça ?
le mec crois gagner des batailles en mentant quasi a 100% sur ce qu'il
dit... et après ils vont me dire que je suis un malade mental, nan mais
ils ne ce sont pas regarder en faite, ils ne ce vois plus...
--
/ Croire, c'est le contraire de savoir,
-- o -- si j'y crois, je ne sais pas,
/ si je sais, pas la peine d'y croire.
--> je ne crois pas, car je sais que c'est Faux MalgRê TouT...
eric.hamery
Le #26443907
popol
PS: j'ai plonké depuis longtemps l'auteur initial du fil, ce n'est pas à
lui que je répond donc.

et quelle est la raison, puisque nous somme sur un forum de droit de
quelle droit décidé vous de taire ma participation en ce qui vous
conserne ? un désacore irrésolu ?
--
/ Croire, c'est le contraire de savoir,
-- o -- si j'y crois, je ne sais pas,
/ si je sais, pas la peine d'y croire.
--> je ne crois pas, car je sais que c'est Faux MalgRê TouT...
yoyo
Le #26443909
Le 06/09/2017 à 19:34, Gerald a écrit :
s-entendez-vous que je ne connais rien de ce terrain ? Peu importe !

Sûrement pas ne déformez pas mes propos svp, je dis seulement ce qu'il
se passe sur le terrain...
Juridiquement ce que vous dites est VRAI, mais la réalité est plus que
déplorable... On a plus de 20 ans de retard... Le handicap mental est
peu connu, certaines maladies existent qu'en France !
--
Posté à partir de mon ZX 81
Publicité
Poster une réponse
Anonyme