Castration des délinquants sexuel condamné...

Le
eric.hamery
À l'attention : Ministre de la Justice

Que tous les délinquants sexuel comme les violeurs les pédophiles
condamné soit castré illico, au cas d'une injustice découverte alors
pour dissuadé les fausses accusation l'accuseur sera a sont tour castré
pour faux témoignage oeil pour oeil dent pour dent c'est comme ça
avec les délinquants sexuel! non ? signez la pétition pour que cette loi
sorte des cartons et ce ça fait tellement longtemps quelle aurait du
sortir! et de toutes manière un jour ou l'autre on y viendra, elle
sortira car c'est la seul solution de dissuasion comme l'arme nucléaire
dissuade les guerres, la castration devrait dissuader beaucoup de
projets de violes et de pédophilies

signez la pétition svp :

<https://www.mesopinions.com/petition/justice/castration-delinquants-sexuel-condamne/33255>














--
/ Croire, c'est le contraire de savoir,
-- o -- si j'y crois, je ne sais pas,
/ si je sais, pas la peine d'y croire.
--> je ne crois pas, car je sais que c'est Faux MalgRê TouT
Vos réponses Page 8 / 8
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
voir_le_reply-to
Le #26444041
Eric H
faut il vous apprendre le respect peut être ?

À qui ai-je manqué de respect ?
si je me penche sur un cas particulier selui des violes et de la
pédophiles, doit-je par la même occasion me pencher sur tout les délits
qui existe ?

Dans l'absolu non, mais vous ne faite preuve en la matière d'aucune
MESURE, ce que je soulignais. Vous vous "penchez" sur un cas infiniment
*minoritaire* (par rapport à ceux que j'ai cités), pour lui appliquer de
prétendues solutions qui sont extrêmes au-delà de toute raison,
légalité, faisabilité, humaine dignité...
Cette prétendue solution n'est que du DÉLIRE, essayez d'en prendre
conscience.
avec des gens barbare comme les violeur et les pédophile une solution
barbare n'est que justice...

Clairement NON.
Vous êtes ici sur un forum de droit, et même au plan historique, je ne
suis pas sûr qu'on puisse qualifier votre "solution" de "moyen-âgeuse"
car il ne semble pas qu'elle ait jamais existé. Au moyen-âge les enfants
n'étaient guère considérés, probablement moins que certains animaux
domestiques, et les viols sur mineurs en tant que tels ne devaient pas
faire l'objet d'une grande attention. Et ce dédain pour la personne de
l'enfant s'est poursuivi jusqu'au milieu du XXe siècle hélas, pour les
pays occidentaux, et persiste encore aujourd'hui dans bien des pays
(travail des enfants, enfants esclaves, enfants-soldats...). Par exemple
dans la tête bien pourrie de *certains* pakistanais :
À ma connaissance, au moyen-âge, la castration (ou peut-être plutôt
l'émasculation ?) était réservée, en tant que châtiment, à ceux qui
avaient cocufié un roi.
cela est-il resté très rare !
Par contre, à la même époque (ou un peu plus tard) et jusqu'à récemment,
la castration a malheureusement été répandue pour d'autres raisons,
lamentables mais pas punitives :
et qui constituent des atteintes sur mineurs, à mon avis infiniment plus
graves qu'un viol (parce qu'irréversibles).
--
Gérald
voir_le_reply-to
Le #26444042
yoyo
A un moment donné faut se poser la question est ce qu'il sera pas mieux
en institution ?

Disons qu'il ne nous appartient pas de nous poser cette question. Il y a
des gens dont c'est le métier, et qui le suivent.
Du point de vue du droit (sujet de ce forum) et jusqu'à preuve du
contraire, c'est un citoyen comme un autre. Dans sa différence, c'est
clair.
--
Gérald
eric.hamery
Le #26444056
Gerald
Eric H
faut il vous apprendre le respect peut être ?

À qui ai-je manqué de respect ?
si je me penche sur un cas particulier selui des violes et de la
pédophiles, doit-je par la même occasion me pencher sur tout les délits
qui existe ?

Dans l'absolu non, mais vous ne faite preuve en la matière d'aucune
MESURE, ce que je soulignais. Vous vous "penchez" sur un cas infiniment
*minoritaire* (par rapport à ceux que j'ai cités), pour lui appliquer de
prétendues solutions qui sont extrêmes au-delà de toute raison,
légalité, faisabilité, humaine dignité...
Cette prétendue solution n'est que du DÉLIRE, essayez d'en prendre
conscience.

c'est pa s du délire c'est la loi du talion... le délire c'est
d'attandee que le délinquant sexuel passe a lacte pour lui imposé une
camisole chimique... je ne souhait pas que vos enfants ou votre femme
soit victime de ce genre de personne barbare mais pensez s'y...
avec des gens barbare comme les violeur et les pédophile une solution
barbare n'est que justice...

Clairement NON.
Vous êtes ici sur un forum de droit, et même au plan historique, je ne
suis pas sûr qu'on puisse qualifier votre "solution" de "moyen-âgeuse"
car il ne semble pas qu'elle ait jamais existé. Au moyen-âge les enfants
n'étaient guère considérés, probablement moins que certains animaux
domestiques, et les viols sur mineurs en tant que tels ne devaient pas
faire l'objet d'une grande attention. Et ce dédain pour la personne de
l'enfant s'est poursuivi jusqu'au milieu du XXe siècle hélas, pour les
pays occidentaux, et persiste encore aujourd'hui dans bien des pays
(travail des enfants, enfants esclaves, enfants-soldats...). Par exemple
dans la tête bien pourrie de *certains* pakistanais :
À ma connaissance, au moyen-âge, la castration (ou peut-être plutôt
l'émasculation ?) était réservée, en tant que châtiment, à ceux qui
avaient cocufié un roi.
cela est-il resté très rare !
Par contre, à la même époque (ou un peu plus tard) et jusqu'à récemment,
la castration a malheureusement été répandue pour d'autres raisons,
lamentables mais pas punitives :
et qui constituent des atteintes sur mineurs, à mon avis infiniment plus
graves qu'un viol (parce qu'irréversibles).

je ne me dit pas ça c'est plus grave alors le moin grave est moin
important... ma solution de castration chranelle est la solution je le
sais point barre... mais c'est classer dans la catégorie barbare donc
acte... la méthode barbare contre des comportement barbare parfois est
la seul solution, allez donc raisonner par la morale un pédophile ou un
violeur apres on vera, si vous n'y arrivez pas alors vous êtes autant
coupable que eux... moi je refuse une telle statut, donc voilà comment
je condamnerait un violeur ou un pédophile, et je chagerait pas
d'avis... car je sais que j'ai raison...
--
/ Croire, c'est le contraire de savoir,
-- o -- si j'y crois, je ne sais pas,
/ si je sais, pas la peine d'y croire.
--> je ne crois pas, car je sais que c'est Faux MalgRê TouT...
Publicité
Poster une réponse
Anonyme