Combattre l'antisionisme

Le
K.
Suite aux insultes proférées par un "gilet jaune" (de tendance
salafiste) à l'encontre d'Alain Finkielkraut, un groupe de députés issus
de diverses formations politiques prépare un projet de loi visant à
durcir la législation en faisant de l'antisionisme un délit au même
titre que l'antisémitisme (dont il n'est souvent que l'alibi).

Comme le fait justement remarquer Sylvain Maillard (UDI), l'un des
artisans de ce projet, "la haine d'Israël est une nouvelle façon de haïr
les juifs [] On peut critiquer le gouvernement d'Israël, mais pas
remettre en cause l'existence même de cet État. Personne ne remet en
question l'existence de l'État français ou de l'État allemand".

Cf.
https://www.lexpress.fr/actualite/societe/des-deputes-veulent-faire-de-l-antisionisme-un-delit_2062808.html

Si ce projet de loi est adopté, comme je l'espère, certains habitués de
fsp et d'ailleurs (ils se reconnaîtront) devront la mettre en veilleuse
s'ils veulent éviter de se retrouver devant les tribunaux.
Vos réponses Page 11 / 43
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
alain191
Le #26510060
Gérard Cojot
Herisson grognon
L'onu n'a jamais eu pour objectif de partitionner un pays, tout au
contraire, faut-il que je cite une fois de plus la charte de cet
organisme, ou vous la trouvez tout seul sur le net ?
Alain

La Palestine n'est pas un état ayant existé,


Quel problème, cela permet-il à quiconque de s'y imposer, d'exproprier
la population existante et de violer tous les droits de celle qui n'est
pas encore expropriée ?
Alain

c'était une province de
l'empire ottoman.
alain191
Le #26510056
"René Groumal
Le 19/02/2019 à 17:11, Herisson grognon a écrit :
Patoultan
K. a émis l'idée suivante :
Suite aux insultes proférées par un "gilet jaune" (de tendance
salafiste) à l'encontre d'Alain Finkielkraut, un groupe de députés
issus de diverses formations politiques prépare un projet de loi
visant à durcir la législation en faisant de l'antisionisme un délit
au même titre que l'antisémitisme (dont il n'est souvent que l'alibi).

Encore une fausse bonne idée que les récents actes antisémites font
émerger chez certains "èmotifs", mais légiférer sous le coup de
l'émotion est une faute.
Si l'antisionisme est souvent

?
le masque de l'antisémitisme, il n'est
en général pas bien difficile à démasquer et la législation actuelle
suffit à faire la part des choses et à le réprimer.
Comme le fait justement remarquer Sylvain Maillard (UDI), l'un des
artisans de ce projet, "la haine d'Israël est une nouvelle façon de
haïr les juifs [...] On peut critiquer le gouvernement d'Israël,
mais pas remettre en cause l'existence même de cet État.

Pourquoi ne pourrait-on pas remettre en cause l'existence d'Israël ?
C'est une opinion et l'interdire ferait d'Israêl le seul Etat au
monde bénéficiant de ce privilège : c'est absolument injustifiable,
d'autant plus que son existence, reconnue par la grande majorité
des nations, n'est nullement en péril.

Son existence se fonde sur des bases coloniales et une manipulation
religieuse, il n'y a rien d'acceptable ici.

Mensonge . Son existence se base sur une *décision de l'ONU¨ et non
(votre mensonge radoté à l'infini) sur une quelconque base coloniale.


L'onu n'a aucune fonction prévue our imposer quelque oppression à une
population, c'est justement ce qui s'est fait par la résolution 181
présentée par les partisans de la colonisation comme un "plan de
partage", non, il n'y a eu aucun partage, ce fut un arrêté d'expulsion
et depuis toutes les violences sont permises aux sionistes et l'impunité
leur est aussi offerte.
Voilà comment vous vous positionnez.
Alain
alain191
Le #26510057
Patoultan
Herisson grognon a pensé très fort :
Patoultan
Encore une fausse bonne idée que les récents actes antisémites font
émerger chez certains "èmotifs", mais légiférer sous le coup de
l'émotion est une faute.
Si l'antisionisme est souvent

?

Souvent : adv. 1. De manière répétée; fréquemment.
2. Dans de nombreux cas; d'ordinaire.


Vous voulez faire penser que les antisionistes sont antisémites, c'est
une stupidité qui vous rapporche des agresseurs coloniaux, tourvez vous
d'autres alliés.
le masque de l'antisémitisme, il n'est
en général pas bien difficile à démasquer et la législation actuelle
suffit à faire la part des choses et à le réprimer.
Pourquoi ne pourrait-on pas remettre en cause l'existence d'Israël ?
C'est une opinion et l'interdire ferait d'Israêl le seul Etat au
monde bénéficiant de ce privilège : c'est absolument injustifiable,
d'autant plus que son existence, reconnue par la grande majorité
des nations, n'est nullement en péril.

Son existence se fonde sur des bases coloniales et une manipulation
religieuse, il n'y a rien d'acceptable ici.

L'existence de tous les Etats d'Amérique du Nord et du Sud s'est
fondée sur des bases coloniales : vous remettez aussi en cause
leur existence ?


Mille colonisations sur la planète sont établies, et difficiles à
remettre en cause, mais celle qui est en cours, qui se déroule sous vos
yeux, qui assassine jour après jour et qui viole toute notion du droit
tel qu'il nous est présenté, oui il faut la stopper, et la défaire.
Une cohabitation était possible, une partie du mouvement sioniste la
projettait, mais non, vous soutenez les expropriateurs, ces criminels
qui ensanglantent la Palestine jour après jour sous vos yeux.
C'est un douloureux avenir que vous tracez là, soit pour vous si vous
faites partie d'une offensive coloniale, offensive criminelle, soit
encore pour vous si vous subissez une agression coloniale.
Mais vous êtes grand, vous choisissez.
Alain
Alain
Didier Wagner
Le #26510055
Herisson grognon  :
Didier Wagner :
:
La législation doit s'adapter aux nouvelles formes d'antisémitisme.

La législation doit s'adapter aux nouvelles formes de discrimination.
Que cela soit envers des juifs ou des chrétiens, des noirs ou des
blancs. Distinguer les uns des autres ne peut aboutir qu'a un
renforcement des haines. Se rappeler des valeurs de la république:
liberté, égalité, fraternité.

Quelle liberté (vis-à-vis d'Allah) l'islam reconnaît-il aux hommes,
musulmans et non musulmans ?
L'islam garantit-il l'égalité des musulmans et des dhimmis ?
L'islam autorise-t-il les musulmans à fraterniser avec les singes abjects ?

L'islam demande aux hommes de croire, comme le judaisme, comme le
christianisme, croyez si vous voulez, à ce que vous voulez, mais ne
perturbez pas la vie politique avec vos croyances.

Nul ne peut interdire les « croyances ». En revanche, lorsque des
coutumes ou des actes religieux « perturbent » la vie sociale, il est
expédient de les interdire. Séparation du religieux et du politique.
Patoultan
Le #26510063
Herisson grognon a utilisé son clavier pour écrire :
Patoultan
Souvent : adv. 1. De manière répétée; fréquemment.
2. Dans de nombreux cas; d'ordinaire.

Vous voulez faire penser que les antisionistes sont antisémites,

Non, je dis que les antisémites se dissimulent souvent - croient
se dissimuler - derrière l'antisionisme pour proférer impunément
leur antisémitisme.
c'est une stupidité qui vous rapporche des agresseurs coloniaux,
tourvez vous d'autres alliés.
L'existence de tous les Etats d'Amérique du Nord et du Sud s'est
fondée sur des bases coloniales : vous remettez aussi en cause
leur existence ?

Mille colonisations sur la planète sont établies, et difficiles à
remettre en cause, mais celle qui est en cours, qui se déroule sous vos
yeux, qui assassine jour après jour et qui viole toute notion du droit
tel qu'il nous est présenté, oui il faut la stopper, et la défaire.

L'existence d'Israël étant définitivement établie et reconnue par la
grande majorité des nations, elle ne sera plus remise en cause, que
ça vous plaise ou non.
alain191
Le #26510062
Didier Wagner
Herisson grognon :
Didier Wagner :
:



La législation doit s'adapter aux nouvelles formes d'antisémitisme.

La législation doit s'adapter aux nouvelles formes de discrimination.
Que cela soit envers des juifs ou des chrétiens, des noirs ou des
blancs. Distinguer les uns des autres ne peut aboutir qu'a un
renforcement des haines. Se rappeler des valeurs de la république:
liberté, égalité, fraternité.





Quelle liberté (vis-à-vis d'Allah) l'islam reconnaît-il aux hommes,
musulmans et non musulmans ?
L'islam garantit-il l'égalité des musulmans et des dhimmis ?
L'islam autorise-t-il les musulmans à fraterniser avec les singes abjects ?



L'islam demande aux hommes de croire, comme le judaisme, comme le
christianisme, croyez si vous voulez, à ce que vous voulez, mais ne
perturbez pas la vie politique avec vos croyances.

Nul ne peut interdire les « croyances ».


Pourquoi écrivez-vous cela, comme un cheveu sur la soupe, faudrait vous
réveiller des fois, et suivre.
Alain
En revanche, lorsque des
coutumes ou des actes religieux « perturbent » la vie sociale, il est
expédient de les interdire. Séparation du religieux et du politique.
alain191
Le #26510065
Patoultan
Herisson grognon a utilisé son clavier pour écrire :
Patoultan
Souvent : adv. 1. De manière répétée; fréquemment.
2. Dans de nombreux cas; d'ordinaire.

Vous voulez faire penser que les antisionistes sont antisémites,

Non, je dis que les antisémites se dissimulent souvent


Non, pas souvent, c'est votre opinion et vous la généralisez
allégrement.
- croient
se dissimuler - derrière l'antisionisme pour proférer impunément
leur antisémitisme.


Ridicule, toute expression antisémite est condamnable, la justice
n'attend que cela, et de nombreuses structures du mouvement sioniste se
font un plaisir de signaler les cas à la justice, l'impunité, c'est pour
les crimes de Tel Aviv, pas pour les antisémites ici.
c'est une stupidité qui vous rapporche des agresseurs coloniaux,
tourvez vous d'autres alliés.

L'existence de tous les Etats d'Amérique du Nord et du Sud s'est
fondée sur des bases coloniales : vous remettez aussi en cause
leur existence ?

Mille colonisations sur la planète sont établies, et difficiles à
remettre en cause, mais celle qui est en cours, qui se déroule sous vos
yeux, qui assassine jour après jour et qui viole toute notion du droit
tel qu'il nous est présenté, oui il faut la stopper, et la défaire.

L'existence d'Israël étant définitivement établie


Ridicule affirmation qui vous place évidemment parmi les soutiens à la
colonisation de la Palestine et à l'expropriation de sa population,
l'objectif annoncé de Tel Aviv.
et reconnue par la
grande majorité des nations, elle ne sera plus remise en cause, que
ça vous plaise ou non.


Ce n'est pas une question de plaisir, mais de respect des populations,
si vous permetez que la population palestinienne soit expropriée, que
ses droits soient bafoués, vous permettez que n'impore quelle population
soit écrasée de la même façon, c'est bien votre objectif ?
Laissez moi espérer que non !
Alain
Patoultan
Le #26510066
Herisson grognon avait écrit le 19/02/2019 :
Patoultan
Non, je dis que les antisémites se dissimulent souvent

Non, pas souvent, c'est votre opinion et vous la généralisez
allégrement.

C'est mon opinion, d'ailleurs largement partagée, et c'est aussi
mon opinion que vous faites partie de ces gens.
- croient
se dissimuler - derrière l'antisionisme pour proférer impunément
leur antisémitisme.

Ridicule, toute expression antisémite est condamnable,

C'est justement pour ça qu'ils préfèrent employer "sioniste" à la
place de "Juif", persuadés d'échapper à l'accusation d'antisémitisme.

L'existence d'Israël étant définitivement établie

Ridicule affirmation

Non, c'est un fait.
qui vous place évidemment parmi les soutiens à la
colonisation de la Palestine et à l'expropriation de sa population,
l'objectif annoncé de Tel Aviv.
et reconnue par la
grande majorité des nations, elle ne sera plus remise en cause, que
ça vous plaise ou non.

Ce n'est pas une question de plaisir, mais de respect des populations,
si vous permetez que la population palestinienne soit expropriée, que
ses droits soient bafoués, vous permettez que n'impore quelle population
soit écrasée de la même façon, c'est bien votre objectif ?

Mon souhait est l'établissement d'un Etat palestinien à côté de
l'Etat israélien, ce qui mettrait fin à un conflit qui dure depuis
trop longtemps.
Les problèmes entre eux ne seront pas tous réglés, mais du moins ils
seront discutés d'Etat à Etat, diplomatiquement, et non plus les
armes à la main.
Cardinal de H=c3=a8re
Le #26510069
Le 19/02/2019 à 13:41, Didier Wagner a écrit :
Cardinal de Hère :
Didier Wagner :
:


La législation doit s'adapter aux nouvelles formes d'antisémitisme.

La législation doit s'adapter aux nouvelles formes de discrimination.
Que cela soit envers des juifs ou des chrétiens, des noirs ou des
blancs.
Distinguer les uns des autres ne peut aboutir qu'a un renforcement
des haines.
Se rappeler des valeurs de la république: liberté, égalité, fraternité.



Quelle liberté (vis-à-vis d'Allah) l'islam reconnaît-il aux hommes,
musulmans et non musulmans ?
L'islam garantit-il l'égalité des musulmans et des dhimmis ?
L'islam autorise-t-il les musulmans à fraterniser avec les singes
abjects ?


L'islam c'est le judaïsme le plus pur.

Comme le catholicisme est l'Israël le plus vrai !

Le verus Israel ne lapide pas la femme infidèle, l'islam si. Le verus
Israel ne pratique pas le judaïsme qui est fondé sur le respect littéral
de la loi mosaïque dont le fameux oeil pour oeil, dent pour dent.
L'islam par contre le fait et de manière bien plus fidèle que la
synagogue elle-même. L'islam est le judaïsme aujourd'hui le plus pur,
sans quasiment aucune influence néoplatonicienne ou gnostique comme dans
la kabbale ou le messianisme juif.
Cardinal de H=c3=a8re
Le #26510068
Le 19/02/2019 à 19:06, Didier Wagner a écrit :
Nul ne peut interdire les « croyances ». En revanche, lorsque des
coutumes ou des actes religieux « perturbent » la vie sociale, il est
expédient de les interdire. Séparation du religieux et du politique.

"Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu"
c'est le christianisme mais ni le judaïsme, ni l'islam.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme