Fiabilité de Time Machine

Le
Lionel Mychkine
Je viens d'avoir un gros pépin avec Time Machine alors que jusqu'à
présent je n'avais jamais rencontré le moindre problème.

J'ai tenté de régénérer une sauvegarde sur une partition externe. Tout
semblait se passer normalement mais à la fin du processus, lors du
redémarrage, le système a été incapable de démarrer sur la partition qui
venait d'être restaurée. Le disque n'est pas en cause puisque j'ai pu
réinstaller Mountain Lion à partir des serveurs d'Apple et redémarrer.
Il a fallu que j'efface la partition dédiée à TM et j'ai donc perdu tout
l'historique de plus d'un an.

Apparemment, ce que je fais n'est pas orthodoxe car officiellement, TM
ne sait régénérer une sauvegarde que sur le disque de démarrage à partir
duquel elle a été créée.

Je note que si je n'avais pas tenté cette restauration, je n'aurais
jamais su que mes sauvegardes étaient vérolées. En cas de problème sur
mon disque de démarrage, j'aurais constaté mais un peu tard que j'avais
tout perdu Je faisais donc des sauvegardes régulièrement pour rien
puisque la base était corrompue ! Pourquoi ? Mystère.

Je me pose une question simple : comment vérifier la fiabilité d'une
sauvegarde TM ? S'il faut la restaurer sur le disque de démarrage pour
avoir la réponse alors que celui-ci fonctionne parfaitement, c'est
franchement dangereux car on risque de tout perdre si la sauvegarde est
défectueuse.

--
Lionel Mychkine
Vos réponses Page 2 / 9
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
La Bete des Vosges (Francis Chartier)
Le #25722462
Le Wed, 16 Oct 2013 06:01:48 +0200, Patrick Stadelmann a écrit :


Si l'on considère que l'historique a une valeur propre,



Chacun peut avoir son avis sur ce point, pour ma part l'intérêt d'une
sauvegarde incrémentale avec possibilité de revenir à une version
ancienne prise à un instant donné est primordial pour un logiciel de
sauvegarde.

Ca n'a pas de valeur statistique mais j'ai été confronté au même
phénomène personnellement à 2 ou 3 reprises sur des machines différentes
(sauvegardes sur Time Capsule ou serveur de fichier) et chez plusieurs de
mes clients.
Ca calme...
Je ne prends pas en compte les problèmes matériels d'écriture sur disque
externe dus à une défaillance du disque, ça aurait impacté n'importe quel
logiciel de la même façon.


alors comme pour
tout il faut en avoir au moins deux copies. Par exemple en sauvegardant
sur deux disques TM en alternance.



Mouais, je préfère un logiciel qui ne se vautre pas, plutôt qu'un qui se
vautre et propose de faire le ménage par le vide pour repartir sur des
bases saines.
Au pire sacrifier une partie des données pour sauver le reste, mais tout
jeter ? A l'heure où la grande majorité des systèmes de fichiers modernes
sont journalisés, c'est très moyen je trouve.

Bref, je préfère avoir recours à des logiciels spécialisés plutôt qu'un
utilitaire intégré à l'OS que je trouve *de par mon expérience
personnelle* peu fiable.
A titre personnel, j'utilise rdiff-backup sans problèmes, et dans la même
configuration que TM, avec l'avantage qu'il s'appuie sur un file system
standard, donc en cas de catastrophe on conserve éventuellement une
possibilité de récupérer des données plutôt que de tout perdre d'un coup.

Enfin, je dis ça probablement parce que je suis foncièrement anti-apple,
avec mes 3 Macs et 2 Hacks à la maison. :)

--
La Bête des Vosges - Francis Chartier
voir_le_reply-to
Le #25722502
Fra
C'est combien "trop" ?



59 mn 59 s ? :-)

TM est sensé faire des sauvegardes "horaires" (en première intention).
Au bout d'une heure (c'est un max, car dans l'autre sens ça peut être
une seconde !) tu es *sûr* que la totalité des fichiers (non exclus de
la sauvegarde !) ont été sauvegardés *dans l'état* de sauvegarde dans
lequel ils étaient au moment de la sauvegarde. Ce qui veut dire aussi
qu'un fichier "ouvert" mais non sauvegardé dans une appli qui ne procède
pas à un enregistrement de versions en permanence (une appli "à
l'ancienne" quoi, sans "undo" illimité) *peut* aussi passer à travers.

Ce point avait déjà été évoqué ici par des puristes et il a du sens. La
sauvegarde peut aussi tomber à un moment du travail où on s'est engagé
dans une impasse et peut annuler des options de retour en arrière.

De mon point de vue il ne s'agit pas de fiabilité mais de logique de
fonctionnement à prendre en compte en fonction de la manière dont on
travaille (importance des versions, rapidité de leur succession..).

--
Gérald
voir_le_reply-to
Le #25722512
La Bete des Vosges (Francis Chartier) wrote:

Je ne prends pas en compte les problèmes matériels d'écriture sur disque
externe dus à une défaillance du disque, ça aurait impacté n'importe quel
logiciel de la même façon.



Comment faire la différence ? Je veux dire : si TM opère une
vérification (c'est bien !) et détecte des problèmes dans le système de
fichiers, comment savoir qu'il est responsable de ces problèmes et
qu'ils ne sont pas support-dépendants ?



--
Gérald
Patrick Stadelmann
Le #25722492
In article pehache
Mort de rire, hein. On vous coupe la tête, mais c'est pour votre bien.
Et bien sûr c'est normal que la sauvegarde se corrompe, c'est une
fatalité due aux forces méta-cosmiques contre laquelle Apple ne peut rien.



Non, ça n'est pas "normal" mais ça arrive, ça s'appelle un bug. Si la
structure du disque contient des erreurs, il serait suicidaire de
continuer à sauvegarder dessus. Et rien n'empêche l'utilisateur de
tenter par lui-même de récupérer la sauvegarde avant de laisser TM
l'effacer.

Dire qu'il faut deux disques en alternance (*) pour parer aux emmerdes,
c'est admettre que TM n'est pas fiable.



Non. Si une panne matérielle affecte ton disque TM, tu perdras aussi ton
historique, sans que cela soit imputable à la fiabilité de TM.

De fait TM est largement utilisée pour revenir à un état antérieur de la
machine, et pas seulement pour restaurer en cas de crash.



Cf ci-dessus.

(*) super pratique d'ailleurs le coup des deux disques, le côté "ça
marche tout seul sans que je m'en occupe" de TM en prend un coup.



C'est géré automatiquement depuis 10.8 il me semble.

Patrick
--
Patrick Stadelmann
Patrick Stadelmann
Le #25722562
In article "La Bete des Vosges (Francis Chartier)" wrote:

Le Wed, 16 Oct 2013 06:01:48 +0200, Patrick Stadelmann a écrit :


> Si l'on considère que l'historique a une valeur propre,

Chacun peut avoir son avis sur ce point, pour ma part l'intérêt d'une
sauvegarde incrémentale avec possibilité de revenir à une version
ancienne prise à un instant donné est primordial pour un logiciel de
sauvegarde.



Ca m'a aussi été très utile suffisamment de fois pour que justement je
ne minimiser le risque de le perdre en cas de défaillance.

Ca n'a pas de valeur statistique mais j'ai été confronté au même
phénomène personnellement à 2 ou 3 reprises sur des machines différentes
(sauvegardes sur Time Capsule ou serveur de fichier) et chez plusieurs de
mes clients.
Ca calme...



D'un autre côté, depuis l'apparition de TM, la plupart de mes
connaissances ont maintenant une sauvegarde à jour, ce qui n'était de
loin pas le cas avant.

Au pire sacrifier une partie des données pour sauver le reste, mais tout
jeter ? A l'heure où la grande majorité des systèmes de fichiers modernes
sont journalisés, c'est très moyen je trouve.



Je ne sais pas si c'est toujours ainsi, mais à l'époque TM utilisait
fsck pour vérifier / réparer la sauvegarde. C'est logique, vu que TM
n'utilise que le système de fichier pour gérer les sauvegarde (pas
d'index ou de base de donnée). Le fsck pour HFS+ est, selon le point du
vue, très basique ou très prudent : contrairement à d'autres
utilitaires, il ne répare que s'il n'y a pas d'ambiguité sur le
problème. Le journal sert à prévenir la corruption du système de fichier
en cas d'opérations interrompues (panne de courant, panic, ...), il ne
sert à rien après coup.

Bref, je préfère avoir recours à des logiciels spécialisés plutôt qu'un
utilitaire intégré à l'OS que je trouve *de par mon expérience
personnelle* peu fiable.



Personnellement, il me convient. Les seuls pertes que j'ai eu étaient
imputables au matériel (secteurs défectueux dans un cas, disque 2.5" USB
auto-alimenté qui péclotait dans l'autre). Pour parer à de nouveau
problème, j'utilise la stratégie "deux disques" sur mon portable. Sur
mon Mac Pro au boulot, outre le fait que les documents importants sont
sur un serveur sauvegardé par un service spécialisé, j'utilise tout de
même TM et vérifiant périodiquement l'intégrité de la sauvegarde. J'en
fait ensuite une image. En cas de défaillance, je peux restaurer l'image
et ne perdre l'historique que depuis la création de l'image.

A titre personnel, j'utilise rdiff-backup sans problèmes, et dans la même
configuration que TM, avec l'avantage qu'il s'appuie sur un file system
standard, donc en cas de catastrophe on conserve éventuellement une
possibilité de récupérer des données plutôt que de tout perdre d'un coup.



TM n'utilise rien d'autre que le système de fichier. Avant d'accepter
l'effacement, on peut toujours faire une image de la partition pour
conserver l'historique. Dans mon cas, les blocs défectueux avaient
endommagé le catalogue, ce qui fait qu'il y avait des dossiers qu'on ne
pouvait plus accéder, mais la majeur partie de la sauvegarde restait
accessible. Comme à l'époque je n'avais pas de copie de l'historique,
j'ai gardé un moment l'image, au cas où...

Patrick
--
Patrick Stadelmann
Patrick Stadelmann
Le #25722602
In article
<1latr3l.1xkavax1qqq7nkN%
.com>,
(Gerald) wrote:

La Bete des Vosges (Francis Chartier) wrote:

> Je ne prends pas en compte les problèmes matériels d'écriture sur disque
> externe dus à une défaillance du disque, ça aurait impacté n'importe quel
> logiciel de la même façon.

Comment faire la différence ? Je veux dire : si TM opère une
vérification (c'est bien !) et détecte des problèmes dans le système de
fichiers, comment savoir qu'il est responsable de ces problèmes et
qu'ils ne sont pas support-dépendants ?



Le log SMART.

Patrick
--
Patrick Stadelmann
Lionel Mychkine
Le #25722592
In article
<1lasrjk.a2fgayx3yioN%
m>,
(Gerald) wrote:

Time Machine est fiable.



Tu m'excuses mais j'ai découvert à mes dépens que TM n'était pas si
fiable que ça.

Il fait des choses que les autres outils ne font pas, avec une grande
transparence, et quand on en a besoin il est précieux.



Certes TM fait des choses que les autres logiciels de backup ne font
pas. Il ne faudrait quand même pas oublier que la seule raison pour
laquelle on utilise ce genre d'outils est de pouvoir restaurer une
sauvegarde en cas de coup dur. Or ça, TM le fait très mal et pour
plusieurs raisons.

- A ma connaissance TM n'accepte de restaurer que le disque de
démarrage ! Il faut attendre une situation de crise pour savoir si la
sauvegarde sera effectivement restaurée. C'est le principe de la
roulette russe. Ça passe, on est sauvé. Ça ne passe pas et on a tout
perdu. Mais alors à quoi sert TM qui est censé être un logiciel de
sauvegarde ?

- On ne peut pas vérifier qu'une sauvegarde TM est fiable. Or c'est le
b.a.-ba d'un plan de sauvegardes. Il faut de temps en temps, et c'est
impératif, régénérer les sauvegardes afin de vérifier que tout s'est
bien passé. Il ne s'agit pas de tester toutes les sauvegardes mais de
faire une vérification de temps en temps.

Les logiciels comme CCC ou SuperDuper! permettent de vérifier que la
sauvegarde est fiable. Il suffi de redémarrer sur le clone que l'on
vient de créer. Cela prend deux minutes, pas plus.

Coïncidence n'étant pas causalité, il faut aussi se méfier de lui
imputer des problèmes auxquels il pourrait être étranger (hardware,
source corrompue, etc.)



Ça c'est un peu facile. Dans le genre ce n'est pas ma faute, c'est les
autres... Il appartient à TM de faire les vérifications nécessaires
avant que le problème ne survienne. Le but d'un logiciel de backup est
de pouvoir restaurer en cas de besoin. Sinon, il ne sert à rien de faire
des sauvegardes.

--
Lionel Mychkine
Lionel Mychkine
Le #25722632
In article
Patrick Stadelmann
C'est justement pour améliorer la fiabilité de la sauvegarde (dans le
sens premier, permettre de restaurer après un crash de disque) que TM
propose de sacrifier l'historique en cas de corruption.



Bref, on a tout perdu, l'historique et les sauvegardes. C'est marrant
parce que TM ne m'a jamais averti qu'il pourrait y avoir un problème ...
avant que le problème survienne, celui même qui m'a empêché de régénérer
une sauvegarde.

Tu parles de quel type corruption ?

Lorsqu'il m'a été impossible de régénérer la sauvegarde TM, j'ai fait un
certain nombre de vérifications.

Panne hardware ? Ce n'est pas le cas puisque j'ai pu réinstaller
Mountain Lion sur la partition qui posait problème du point de vue de TM.

Données du disque de démarrage corrompues ? Je n'ai rien remarqué et
n'ai aucun souci avec mon disque dur.

Sauvegardes corrompues ? Sans aucun doute mais pourquoi ? S'il faut
pratiquer un rite vaudou pour avoir une réponse, ça ne m'intéresse pas.
Je ne joue pas à la roulette russe avec un logiciel de sauvegardes qui
représente une assurance sur la vie en cas de problème.

Utilitaire de disque n'a rien trouvé. Sur la partition à restaurer comme
sur la partition Time Machine comme sur mon disque de démarrage...

--
Lionel Mychkine
Lionel Mychkine
Le #25722692
In article
Patrick Stadelmann
Sur mon Mac Pro au boulot, outre le fait que les documents importants
sont sur un serveur sauvegardé par un service spécialisé, j'utilise
tout de même TM et vérifiant périodiquement l'intégrité de la
sauvegarde.



Intéressant. Tu fais comment pour vérifier l'intégrité de la
sauvegarde ? De mon point de vue, vérifier l'intégrité d'une sauvegarde,
c'est avoir l'assurance que celle-ci pourra être utilisée si nécessaire.

--
Lionel Mychkine
Patrick Stadelmann
Le #25722782
In article Lionel Mychkine
- A ma connaissance TM n'accepte de restaurer que le disque de
démarrage !



???

Il faut attendre une situation de crise pour savoir si la
sauvegarde sera effectivement restaurée. C'est le principe de la
roulette russe. Ça passe, on est sauvé. Ça ne passe pas et on a tout
perdu. Mais alors à quoi sert TM qui est censé être un logiciel de
sauvegarde ?



On peut faire des restauration test (je l'avais fait au lieu de cloner
mon disque système pour avoir un système de test à mettre à jour avec un
nouvel OS). Le seul truc, c'est si on fait une restauration complète sur
un autre disque, TM suppose qu'on a perdu le disque d'origine, et
associe la sauvegarde au nouveau disque. Si ensuite on reprend le disque
standard, il voudra alors tout sauvegarder. Il y a une commande dans
tmutil qui permet de réassocier le disque "perdu" à TM. Avant il fallait
bidouiller un peu, ou alors restaurer depuis un clone de TM.

- On ne peut pas vérifier qu'une sauvegarde TM est fiable. Or c'est le
b.a.-ba d'un plan de sauvegardes. Il faut de temps en temps, et c'est
impératif, régénérer les sauvegardes afin de vérifier que tout s'est
bien passé. Il ne s'agit pas de tester toutes les sauvegardes mais de
faire une vérification de temps en temps.



Voir ci-dessus.

Les logiciels comme CCC ou SuperDuper! permettent de vérifier que la
sauvegarde est fiable. Il suffi de redémarrer sur le clone que l'on
vient de créer. Cela prend deux minutes, pas plus.



Ca ne suffit pas s'il y a aussi des documents et des applications
sauvegardées.

Ça c'est un peu facile. Dans le genre ce n'est pas ma faute, c'est les
autres... Il appartient à TM de faire les vérifications nécessaires
avant que le problème ne survienne.



C'est bien ce qu'il fait.

Patrick
--
Patrick Stadelmann
Publicité
Poster une réponse
Anonyme