iTunes... j'ai honte

Le
benoit
Bonjour,

Mon 17" ayant rendu l'âme je lance iTunes pour la première fois sur ma
machine quotidienne (pour écouter de la musique). Et là ! Quel foutoir
pour écouter de la musique. Tous les réflexes, habitudes poubelle. Si
tu veux voir tes listes : macache, et tu ne peux plus trier par
interprète, genre tu ne peux même pas filtrer. Si tu veux le faire
alors il faut passer en vue « morceaux » mais là tu as tout et pas accès
à tes listes.

C'est de la _erde.

Il n'y a pas un moyen de revenir à une ancienne interface moins zim-boum
(rien à foutre de voir la couverture de l'album ce qui aboutit à
afficher 15 titres au lieu de 50 dans une liste).

--
"La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La
pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne et
personne ne sait pourquoi !" [ Albert Einstein ]
Vos réponses Page 3 / 7
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
voir_le_reply-to
Le #26362193
pehache
Fut un temps où il était simple de trouver comment faire telle ou telle
chose dans les logiciels Apple. C'est révolu.



Au premier abord je suis d'accord avec toi (quasi totalement).

Au deuxième abord je ne suis pas sûr de savoir ce que j'aimerais
demander comme modification pour que ce soit plus convivial. Et toi ?

Quand on repense à l'intuitivité disparue est-ce qu'on ne fait pas
référence à une époque où les logiciels étaient infiniment moins
performants aussi ?

--
Gérald
Francis Chartier
Le #26362209
Le Mon, 3 Aug 2015 12:48:51 +0200,
(Gerald) a écrit :

Quand on repense à l'intuitivité disparue est-ce qu'on ne fait pas
référence à une époque où les logiciels éta ient infiniment moins
performants aussi ?



Définir "performant" ?

J'ai l'impression que ce qui prime c'est la recherche de
nouvelles fonctionnalités quitte à rendre le logiciel moins prati que
à utiliser au quotidien parce que l'interface doit changer
pour accomoder ces nouveautés (ou les mettre en avant pour promouvoir
un nouveau service générateur de revenus).

C'est compréhensible du point de vue de l'entreprise sur un marché
friand de nouveauté, mais c'est pénible du point de vue de
l'utilisateur qui apprécierait de ne pas avoir à "réapprendr e" un
logiciel pour faire la même chose qu'avant.

C'est même pire quand certaines fonctionnalités disparaissent au
passage.

Ce n'est pas propre à Apple, mais on est peut-être plus exigeant avec
une marque qui a souvent communiqué sur une expérience-utilisateu r et
une ergonomie supérieure à la concurrence.

<Vieux_Con>
Ca me rappelle la grande époque de CorelDraw et de l'avalanche de
fonctionnalitées buggées à chaque sous-version,
jamais corrigées parce qu'ils ne travaillaient que sur la version
suivante et son cortège de nouveautés.

C'est pas Apple qui ferai ça, heureusement.
nDNS/DiscoveryD, ça cause à quelqu'un ? :)
</>


--
La Bête des Vosges - Francis Chartier
voir_le_reply-to
Le #26362234
Francis Chartier
C'est pas Apple qui ferai ça, heureusement.
nDNS/DiscoveryD, ça cause à quelqu'un ? :)



Haine partagé avec bien d'autres : Quark, Adobe (merci des utilisateurs
de FrameMaker laissés sans solution, licence à 1500 roros de l'époque
!), Hérédis, et même les Adibou en leur temps ! Aujourd'hui ce sont les
utilisateurs de Snapz Pro X qui n'ont plus le son depuis deux ans, sans
la moindre nouvelle et non, Ambrosia n'est ni un petit éditeur ni en
faillite...

Mais effectivement, Corel reste un favori ! :-(

--
Gérald
pehache
Le #26362354
Le 03/08/2015 12:48, Gerald a écrit :
pehache
Fut un temps où il était simple de trouver comment faire telle ou telle
chose dans les logiciels Apple. C'est révolu.



Au premier abord je suis d'accord avec toi (quasi totalement).

Au deuxième abord je ne suis pas sûr de savoir ce que j'aimerais
demander comme modification pour que ce soit plus convivial. Et toi ?

Quand on repense à l'intuitivité disparue est-ce qu'on ne fait pas
référence à une époque où les logiciels étaient infiniment moins
performants aussi ?




Sans doute (certainement, même) en partie, mais je ne pense pas que ce
soit la seule explication. La partie d'intuitivité tient aussi à des
pertes de cohérence dans les interfaces.

iTunes est symptômatique de cela; par exemple dans le menu horizontal on
a "Ma Musique" et "Playlists" : pourquoi, alors les playlists sont (à
priori) piochées dans la même base que "Ma Musique" ? D'ailleurs, pour
peu que "Ma Musique" et "Playlists" soient tous deux organisées par
"morceaux", l'affichage est le même avec le navigateur
genre/artistes/albums, au panneau latéral gauche près qui liste les
playlists... du moins tant qu'on ne clique pas sur une playlist : à ce
moment là le résultat d'affichage est imprédictible et varie suivant la
playlist. Franchement ce n'est ni fait ni à faire...
benoit
Le #26362393
pehache
du moins tant qu'on ne clique pas sur une playlist : à ce moment là le
résultat d'affichage est imprédictible et varie suivant la playlist.
Franchement ce n'est ni fait ni à faire...



Mille fois d'accord. Ils les gèrent comme certaines fois dans la barre
latérale du Finder, tu changes d'item, tu changes de présentation.

--
"La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La
pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne... et
personne ne sait pourquoi !" [ Albert Einstein ]
michel.vauquois
Le #26362396
pehache
du moins tant qu'on ne clique pas sur une playlist : à ce
moment là le résultat d'affichage est imprédictible et varie suivant la
playlist. Franchement ce n'est ni fait ni à faire...



Lors de la création d'une playlist, l'affichage se fait systématiquement
(par défaut donc) par morceaux. Rien d'imprédictible là dedans.
Si la présentation des playlists varie de l'une à l'autre, c'est que
l'utilisateur est intervenu pour la modifier.

--
Michel Vauquois
Que Dieu vous garde... Moi j'ai pas le temps (RD)
MàJ 2015 : http://michelvauquois.free-h.fr/
pehache
Le #26362398
Le 05/08/2015 à 11:21, M.V. a écrit :
pehache
du moins tant qu'on ne clique pas sur une playlist : à ce
moment là le résultat d'affichage est imprédictible et varie suivant la
playlist. Franchement ce n'est ni fait ni à faire...



Lors de la création d'une playlist, l'affichage se fait systématiquement
(par défaut donc) par morceaux. Rien d'imprédictible là dedans.
Si la présentation des playlists varie de l'une à l'autre, c'est que
l'utilisateur est intervenu pour la modifier.



Pas sur les playlists automatiques définies par défaut.
michel.vauquois
Le #26362402
pehache
Pas sur les playlists automatiques définies par défaut.



Chez moi : si !
Je viens d'ailleurs de vérifier à nouveau en créant une nouvelle
bibliothèque iTunes et le classement par morceaux est toujours le
classement par défaut.
--
Michel Vauquois
Que Dieu vous garde... Moi j'ai pas le temps (RD)
MàJ 2015 : http://michelvauquois.free-h.fr/
michel.vauquois
Le #26362421
pehache
Il n'y a d'ailleurs qu'à voir le nombre d'utilisateurs qui ne savent plus
comment faire ceci ou cela, ce qui n'était pas le cas à une époque.



Où peut-on les voir lesdits utilisateurs ?
--
Michel Vauquois
Que Dieu vous garde... Moi j'ai pas le temps (RD)
MàJ 2015 : http://michelvauquois.free-h.fr/
voir_le_reply-to
Le #26362430
M.V.
pehache
> Il n'y a d'ailleurs qu'à voir le nombre d'utilisateurs qui ne savent plus
> comment faire ceci ou cela, ce qui n'était pas le cas à une époque.

Où peut-on les voir lesdits utilisateurs ?



Sur ce coup là, désolé, je viens à la rescousse de PH (si si ! :-))

Il fûût un temps (jadis) où Apple avait signé son originalité à la fois
par la création de la barre des menus ET par la rédaction de
"guidelines" rigoureuses à l'attention des développeurs.

À cette époque ancienne, Guy Kawasaki était "chief evangelist" chez
Apple, chargé de porter la bonne parole d'une "expérience utilisateur"
différente de toutes les autres, reposant sur une *unification* et sur
une attention poussée à l'intuition de l'utilisateur novice (pour ne pas
dire blaireau). Ses compères d'alors étaient français et s'appelaient
Jean-Louis Gassée, Roland Ribardière, quelques ricains aussi dont Bill
Atkinson... Il en reste une trace : son livre "The Macintosh Way" (et
qui traite de cette épopée) et qui est disponible gratuitement au
téléchargement sur son site (c'était pas en pdf avant ?) :
Sa page wikipédia :
Une de ses intervention les plus courtes et les plus efficaces : la
règle des 10-20-30 en matière de "keynotes" (présentations), pas sans
rapport avec les histoires d'ergonomie :

Est-ce à dire que les "guidelines" ont disparu ? Certes non ! On les
trouve même exactement ici, chez Apple, à jour pour Yosemite :

Anciennement, en plus rustique (mais aussi en plus "théorique"), ça
ressemblait depuis des lustres à ça :

Et, pour en revenir au début du propos, PH a raison de pointer qu'on
aimerait bien qu'on nous fasse la démonstration de la correspondance
entre cette théorie et la mise en pratique dans iTunes.

J'ai dit ! ;-)

--
Gérald
Publicité
Poster une réponse
Anonyme