Menaces ?

Le
oliviers
Bonsoir,

Mon fils (mineur) a percuté une voiture avec son scooter. Le constat
amiable a été établi, et transmis à mon assurance.
100% de torts pour mon fils, ce que nous ne contestons absolument pas.
Seulement, depuis quelques jours, le conducteur adverse téléphone
plusieurs fois par jour à mon fils. Dernier coup de téléphone cet AM
"J'en suis pour 400 euros de ma poche à cause de toi, tu vas payer
sinon je te retrouverai"

J'ai appelé ce monsieur (22 ans d'après le constat amiable), et lui ai
expliqué que j'avais l'accusé de réception de déclaration de sinistre
de mon assurance, que mon fils était en tort, et qu'il allait être
remboursé, voire même qu'il n'aurait rien à débourser. Ce à quoi il n'a
rien répondu et a raccroché.

Que puis-je faire ? Plainte à la police ? Mon fils a peur

Merci d'avance pour vos conseils

Olivier
Vos réponses Page 11 / 11
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
jr
Le #24840522
Le 05/10/2012 15:51, jr a écrit :
Le 05/10/2012 14:31, Dominique a écrit :

jr
Nestor le pingouin fabriqué en France
wrote:
jr a écrit:





En bref, la banque demande un papier qu'elle n'a pas le droit
d'exiger, le


flic refuse ce papier qu'il est obligé de faire. Chacun des deux
m'expliquant que l'autre a tort, ce en quoi ils ont raison tous les
deux.



C'est pour ça que vous vous mettez au droit cet automne ?



Voilà. Et après, le karaté.



A Marseille c'est plutôt le tir sur cible vivante qui a la côte en ce
moment.



Le tir qui a la côte, c'est celui qui a raté le cœur.

La cote: cotation, avoir la cote, cote mal taillée. Quote-part, quota.
Tout ça de "quot", combien.

La côte c'est "costa", la côte du flanc, côte de blette, côtes du Rhône.
L'accent qui remplace le s en témoigne, qui reste dans intercostal et
accoster. Et qui disparaît dans coteau, la police a publié un avis de
recherche.



(L'enquête est menée ces jours-ci sur fllf.)


--
http://rouillard.org/s.jpg
Publicité
Poster une réponse
Anonyme