Photo de l'ISS

Le
Jacques DASSIÉ
Simple histoire

La station internationale devait défiler quelques minutes dans notre
ciel, le 2 Avril, vers 21:48 H. Le ciel étant magnifique, pas un
nuage, pas de brume pas de vent, j'ai décidé d'essayer de la
photographier.

Mais l' ISS est un petit objet et pour obtenir une image convenable,
j'avais choisi un Canon 20D plus un Sigma 600mm. Compte tenu du format,
cela correspondait à du 800mm en équivalent 24 x36 mm.

Bien sûr, un pied massif et une tête Manfrotto, et roule ma poule. Vers
20H, je commençais à m'installer, seul dans une chambre, face à l'Est.
Le sujet devrait apparaître à la verticale et contituer sa trajectoire
vers le Sud-Est, en plein dans mon champ visuel.

Une paire de grosses jumelles, parfaitement réglées au préalable,
devaient me permettre une observation visuelle de qualité.

Vers 21:50, une splendide tache lumineuse apparaît à peu près
verticalement, défilant très vite vers le Sud-Est. L'oeil au viseur, je
chiade la mise au point manuelle, puis doigt sur le déclencheur, je
retiens ma respiration en attendans que la cible arrive au centre du
viseur

Et, au moment précis où j'appuie l'ISS entre dans le cone d'ombre de
la Terre

C'est terminé, il n'y aura pas d'image d'ISS ce soir ! Demain,
peut-être

Le lendemain soir Hélas, une bonne couverture nuageuse interdit tout
espoir photographique ! C'est raté pour cette fois.

--
Jacques DASSIÉ
Toujours sçavoir plus
http://archaero.com/
Vos réponses Page 1 / 5
Trier par : date / pertinence
Maréchal N.
Le #26542251
On 03/04/2020 19:32, Jacques DASSIÉ wrote:
Simple histoire...
La station internationale devait défiler quelques minutes  dans notre
ciel,  le 2 Avril, vers 21:48 H. Le ciel étant magnifique, pas un nuage,
pas de brume pas de vent, j'ai décidé d'essayer de la photographier.
Mais l' ISS est un petit objet et pour obtenir une image convenable,
j'avais choisi un Canon 20D plus un Sigma 600mm. Compte tenu du format,
cela correspondait à du 800mm en équivalent 24 x36 mm.
Bien sûr, un pied massif et une tête Manfrotto, et roule ma poule. Vers
20H, je commençais à m'installer, seul dans une chambre, face à l'Est.
Le sujet devrait apparaître à la verticale et contituer sa trajectoire
vers le Sud-Est, en plein dans mon champ visuel.
Une paire de grosses jumelles, parfaitement réglées au préalable,
devaient me permettre une observation visuelle de qualité.
Vers 21:50, une splendide tache lumineuse apparaît à peu près
verticalement, défilant très vite vers le Sud-Est. L'oeil au viseur, je
chiade la mise au point manuelle, puis doigt sur le déclencheur, je
retiens ma respiration en attendans que la cible arrive au centre du
viseur...
Et, au moment précis où j'appuie... l'ISS entre dans le cone d'ombre de
la Terre...
C'est terminé, il n'y aura pas d'image d'ISS ce soir ! Demain, peut-être...
Le lendemain soir... Hélas, une bonne couverture nuageuse interdit tout
espoir photographique ! C'est raté pour cette fois.


Pour savoir quand l ISS passe dans le cône d'ombre il faut installer sur
son smartphone ou sa tablette "HEAVENS ABOVE", on y trouve tout ce qu'il
faut savoir sur les passages avec même une carte de la trajectoire.
Encore plus précis sur PC, Stellarium permet la simulation de tous les
passage de l'ISS et bien d'autres choses.
Passage à 21.03 avec Stellarium
https://www.cjoint.com/doc/20_04/JDdscwmMdsW_IIS-2020.04.03.jpg
Pierre Maurette
Le #26542250
Jacques DASSIÉ :
Simple histoire...
La station internationale devait défiler quelques minutes dans notre ciel,
le 2 Avril, vers 21:48 H. Le ciel étant magnifique, pas un nuage, pas de
brume pas de vent, j'ai décidé d'essayer de la photographier.
Mais l' ISS est un petit objet et pour obtenir une image convenable, j'avais
choisi un Canon 20D plus un Sigma 600mm. Compte tenu du format, cela
correspondait à du 800mm en équivalent 24 x36 mm.
Bien sûr, un pied massif et une tête Manfrotto, et roule ma poule. Vers 20H,
je commençais à m'installer, seul dans une chambre, face à l'Est. Le sujet
devrait apparaître à la verticale et contituer sa trajectoire vers le
Sud-Est, en plein dans mon champ visuel.
Une paire de grosses jumelles, parfaitement réglées au préalable, devaient
me permettre une observation visuelle de qualité.
Vers 21:50, une splendide tache lumineuse apparaît à peu près verticalement,
défilant très vite vers le Sud-Est. L'oeil au viseur, je chiade la mise au
point manuelle, puis doigt sur le déclencheur, je retiens ma respiration en
attendans que la cible arrive au centre du viseur...
Et, au moment précis où j'appuie... l'ISS entre dans le cone d'ombre de la
Terre...

Merdalor. Vous n'aviez pas fourbi le flash ?
C'est terminé, il n'y aura pas d'image d'ISS ce soir ! Demain, peut-être...
Le lendemain soir... Hélas, une bonne couverture nuageuse interdit tout
espoir photographique ! C'est raté pour cette fois.

--
Pierre Maurette
Maréchal N.
Le #26542254
On 03/04/2020 19:32, Jacques DASSIÉ wrote:
Simple histoire...
La station internationale devait défiler quelques minutes  dans notre
ciel,  le 2 Avril, vers 21:48 H. Le ciel étant magnifique, pas un nuage,
pas de brume pas de vent, j'ai décidé d'essayer de la photographier.
Mais l' ISS est un petit objet et pour obtenir une image convenable,
j'avais choisi un Canon 20D plus un Sigma 600mm. Compte tenu du format,
cela correspondait à du 800mm en équivalent 24 x36 mm.
Bien sûr, un pied massif et une tête Manfrotto, et roule ma poule. Vers
20H, je commençais à m'installer, seul dans une chambre, face à l'Est.
Le sujet devrait apparaître à la verticale et contituer sa trajectoire
vers le Sud-Est, en plein dans mon champ visuel.
Une paire de grosses jumelles, parfaitement réglées au préalable,
devaient me permettre une observation visuelle de qualité.
Vers 21:50, une splendide tache lumineuse apparaît à peu près
verticalement, défilant très vite vers le Sud-Est. L'oeil au viseur, je
chiade la mise au point manuelle, puis doigt sur le déclencheur, je
retiens ma respiration en attendans que la cible arrive au centre du
viseur...
Et, au moment précis où j'appuie... l'ISS entre dans le cone d'ombre de
la Terre...
C'est terminé, il n'y aura pas d'image d'ISS ce soir ! Demain, peut-être...
Le lendemain soir... Hélas, une bonne couverture nuageuse interdit tout
espoir photographique ! C'est raté pour cette fois.


Passage (très partiel) du 24.03 vite fait de ma fenêtre, j'ai préféré
supprimer le jaunasse de l'éclairage sodium en passant au N/B.
https://www.cjoint.com/doc/20_04/JDdssegiHWW_DSCN0177.jpg
Make: NIKON
Model: COOLPIX P330
Software: Adobe Photoshop Lightroom 6.14 (Windows)
Date/Time: 2020-03-24 21:29:13
Exposure Time: 30 sec
F Number: f/2
ISO Speed ratings: ISO 400
Exposure Program: Manual
Metering Mode: Multi-segment
Exposure Bias: 0 EV
Flash: No flash,compulsory
Focal Length: 5.1 mm
35mm Equivalent: 24 mm
Lens Model:
GPS:
Jacques DASSIÉ
Le #26542253
Il se trouve que Maréchal N. a formulé :
On 03/04/2020 19:32, Jacques DASSIÉ wrote:
Simple histoire...
La station internationale devait défiler quelques minutes  dans notre
ciel,  le 2 Avril, vers 21:48 H. Le ciel étant magnifique, pas un nuage,
pas de brume pas de vent, j'ai décidé d'essayer de la photographier.
Mais l' ISS est un petit objet et pour obtenir une image convenable,
j'avais choisi un Canon 20D plus un Sigma 600mm. Compte tenu du format,
cela correspondait à du 800mm en équivalent 24 x36 mm.
Bien sûr, un pied massif et une tête Manfrotto, et roule ma poule. Vers
20H, je commençais à m'installer, seul dans une chambre, face à l'Est. Le
sujet devrait apparaître à la verticale et contituer sa trajectoire vers le
Sud-Est, en plein dans mon champ visuel.
Une paire de grosses jumelles, parfaitement réglées au préalable, devaient
me permettre une observation visuelle de qualité.
Vers 21:50, une splendide tache lumineuse apparaît à peu près
verticalement, défilant très vite vers le Sud-Est. L'oeil au viseur, je
chiade la mise au point manuelle, puis doigt sur le déclencheur, je retiens
ma respiration en attendans que la cible arrive au centre du viseur...
Et, au moment précis où j'appuie... l'ISS entre dans le cone d'ombre de la
Terre...
C'est terminé, il n'y aura pas d'image d'ISS ce soir ! Demain, peut-être...
Le lendemain soir... Hélas, une bonne couverture nuageuse interdit tout
espoir photographique ! C'est raté pour cette fois.

Passage (très partiel) du 24.03 vite fait de ma fenêtre, j'ai préféré
supprimer le jaunasse de l'éclairage sodium en passant au N/B.
https://www.cjoint.com/doc/20_04/JDdssegiHWW_DSCN0177.jpg

Bien ! Mais ce n'est pas ce type de photos que j'ai en tête. C'est une
photo de l'objet ISS lui-même que je souhaite obtenir. C'est pour cela
que j'utilise un 800 mm et non un grand angle.
--
Jacques DASSIÉ
Toujours sçavoir plus
http://archaero.com/
Maréchal N.
Le #26542256
On 03/04/2020 20:29, Jacques DASSIÉ wrote:
Il se trouve que Maréchal N. a formulé :
On 03/04/2020 19:32, Jacques DASSIÉ wrote:
Simple histoire...
La station internationale devait défiler quelques minutes  dans notre
ciel,  le 2 Avril, vers 21:48 H. Le ciel étant magnifique, pas un
nuage, pas de brume pas de vent, j'ai décidé d'essayer de la
photographier.
Mais l' ISS est un petit objet et pour obtenir une image convenable,
j'avais choisi un Canon 20D plus un Sigma 600mm. Compte tenu du
format, cela correspondait à du 800mm en équivalent 24 x36 mm.
Bien sûr, un pied massif et une tête Manfrotto, et roule ma poule.
Vers 20H, je commençais à m'installer, seul dans une chambre, face à
l'Est. Le sujet devrait apparaître à la verticale et contituer sa
trajectoire vers le Sud-Est, en plein dans mon champ visuel.
Une paire de grosses jumelles, parfaitement réglées au préalable,
devaient me permettre une observation visuelle de qualité.
Vers 21:50, une splendide tache lumineuse apparaît à peu près
verticalement, défilant très vite vers le Sud-Est. L'oeil au viseur,
je chiade la mise au point manuelle, puis doigt sur le déclencheur,
je retiens ma respiration en attendans que la cible arrive au centre
du viseur...
Et, au moment précis où j'appuie... l'ISS entre dans le cone d'ombre
de la Terre...
C'est terminé, il n'y aura pas d'image d'ISS ce soir ! Demain,
peut-être...
Le lendemain soir... Hélas, une bonne couverture nuageuse interdit
tout espoir photographique ! C'est raté pour cette fois.

Passage (très partiel) du 24.03 vite fait de ma fenêtre, j'ai préféré
supprimer le jaunasse de l'éclairage sodium en passant au N/B.
https://www.cjoint.com/doc/20_04/JDdssegiHWW_DSCN0177.jpg

Bien ! Mais ce n'est pas ce type de photos que j'ai en tête. C'est une
photo de l'objet ISS lui-même que je souhaite obtenir. C'est pour cela
que j'utilise un 800 mm et non un grand angle.

Merci de me ré-expliquer vos messages, tenez-nous au courant de vos
aventures.
Stephane Legras-Decussy
Le #26542269
Le 03/04/2020 19:32, Jacques DASSIÉ a écrit :
Simple histoire...
La station internationale devait défiler quelques minutes dans notre
ciel, le 2 Avril, vers 21:48 H. Le ciel étant magnifique, pas un nuage,
pas de brume pas de vent, j'ai décidé d'essayer de la photographier.
Mais l' ISS est un petit objet et pour obtenir une image convenable,
j'avais choisi un Canon 20D plus un Sigma 600mm. Compte tenu du format,
cela correspondait à du 800mm en équivalent 24 x36 mm.
Bien sûr, un pied massif et une tête Manfrotto, et roule ma poule. Vers
20H, je commençais à m'installer, seul dans une chambre, face à l'Est.
Le sujet devrait apparaître à la verticale et contituer sa trajectoire
vers le Sud-Est, en plein dans mon champ visuel.
Une paire de grosses jumelles, parfaitement réglées au préalable,
devaient me permettre une observation visuelle de qualité.
Vers 21:50, une splendide tache lumineuse apparaît à peu près
verticalement, défilant très vite vers le Sud-Est. L'oeil au viseur, je
chiade la mise au point manuelle, puis doigt sur le déclencheur, je
retiens ma respiration en attendans que la cible arrive au centre du
viseur...
Et, au moment précis où j'appuie... l'ISS entre dans le cone d'ombre de
la Terre...
C'est terminé, il n'y aura pas d'image d'ISS ce soir ! Demain, peut-être...
Le lendemain soir... Hélas, une bonne couverture nuageuse interdit tout
espoir photographique ! C'est raté pour cette fois.


sympa... c'est exactement ce que j'ai fait en février avec un peu plus
de chance... et même focale equiv.
tu avais réglé quoi comme vitesse / iso ?
Stephane Legras-Decussy
Le #26542268
Le 03/04/2020 20:11, Pierre Maurette a écrit :
Merdalor. Vous n'aviez pas fourbi le flash ?

pour gêner les mecs qui bossent dedans ?
réfléchi 2 s Pierre stp...
Stephane Legras-Decussy
Le #26542271
Le 03/04/2020 20:29, Jacques DASSIÉ a écrit :
Bien ! Mais ce n'est pas ce type de photos que j'ai en tête. C'est une
photo de l'objet ISS lui-même que je souhaite obtenir. C'est pour cela
que j'utilise un 800 mm et non un grand angle.

en février, au 800 mm, j'ai eu un trait avec 1 à 2 s d'expo...
je te conseille
de faire du raw et de prendre 1/60 ou plus rapide... quitte a extraire
une forme au milieu du bruit.
efji
Le #26542272
Le 03/04/2020 à 23:34, Stephane Legras-Decussy a écrit :
Le 03/04/2020 20:29, Jacques DASSIÉ a écrit :
Bien ! Mais ce n'est pas ce type de photos que j'ai en tête. C'est une
photo de l'objet ISS lui-même que je souhaite obtenir. C'est pour cela
que j'utilise un 800 mm et non un grand angle.

en février, au 800 mm, j'ai eu un trait avec 1 à 2 s d'expo...
je te conseille
de faire du raw et de prendre 1/60 ou plus rapide... quitte a extraire
une forme au milieu du bruit.


ISS:
altitude = 408km
longueur = 110m
vitesse = 7.66 km/s
800mm:
angle de champ horizontal = 2.58°
Angle de vue de l'ISS depuis chez Jacques D: 0.0154° soit une image de
0.22 mm sur un film 24x36 (0.6% de l'image) ou encore 23 pixels sur un
capteur de 20Mpx faisant 3888 pixels de large.
vitesse = 76.6 m en 1/100 s soit environ sa propre longueur en 1/60 s.
Pour le figer vaguement il faut donc 1/500 s.
C'est pas gagné cette histoire pour avoir autre chose qu'un point flou
sur fond noir. On attend :)
--
F.J.
efji
Le #26542273
Le 04/04/2020 à 00:45, efji a écrit :
Le 03/04/2020 à 23:34, Stephane Legras-Decussy a écrit :
Le 03/04/2020 20:29, Jacques DASSIÉ a écrit :
Bien ! Mais ce n'est pas ce type de photos que j'ai en tête. C'est une
photo de l'objet ISS lui-même que je souhaite obtenir. C'est pour cela
que j'utilise un 800 mm et non un grand angle.

en février, au 800 mm, j'ai eu un trait avec 1 à 2 s d'expo...
je te conseille
de faire du raw et de prendre 1/60 ou plus rapide... quitte a extraire
une forme au milieu du bruit.

ISS:
altitude = 408km
longueur =  110m
vitesse =  7.66 km/s
800mm:
angle de champ horizontal = 2.58°
Angle de vue de l'ISS depuis chez Jacques D: 0.0154° soit une image de
0.22 mm sur un film 24x36 (0.6% de l'image) ou encore 23 pixels sur un
capteur de 20Mpx faisant 3888 pixels de large.
vitesse = 76.6 m en 1/100 s soit environ sa propre longueur en 1/60 s.
Pour le figer vaguement il faut donc 1/500 s.
C'est pas gagné cette histoire pour avoir autre chose qu'un point flou
sur fond noir. On attend :)


Dernière chose : elle traverse le champ couvert par le 800mm en moins de
3 secondes. Faut pas la rater!
C'est sans doute pour toutes ces raisons qu'on ne trouve que très peu
d'images de l'iss vue depuis la terre :
https://www.dailymotion.com/video/x282b5i
https://reves-d-espace.com/observez-liss-depuis-le-sol-mode-demploi/
--
F.J. @efjiphotography
Publicité
Poster une réponse
Anonyme