Tsss Tsss

Le
Thierry Houx
Bon, juste un essai du Lumix 100-300 en proxi, à fond de focale, à main
levée (stabilisation boitier + stabilisation objectif).
Je n'ai pas vos yeux d'experts, mais je trouve ça pas trop mauvais.
https://cjoint.com/data/HFgqi2FD6Ki_-1010260-01.jpg

  • Partager ce contenu :
Vos réponses Page 13 / 13
Trier par : date / pertinence
GhostRaider
Le #26478063
Le 10/06/2018 à 16:56, efji a écrit :
Le 10/06/2018 à 16:51, Stephane Legras-Decussy a écrit :
Le 10/06/2018 16:42, GhostRaider a écrit :
Ça a le même intérêt (limité) que de connaître la focale ou l'angle de
vue en CGI,

bah non, tu viens de me dire que NON c'est pas l'angle de vue equiv FF
dont on parle.
en CGI, c'est très utile... tu veux incruster des objets CGI dans une
scène filmée (au FF 100mm), par exemple...
les objets CGI doivent être rendus avec une camera virtuelle equiv FF
100mm, sinon ça colle pas au mixage.
c'est la base du travail en CGI, faire coller avec le réel... c'est bien
de travailler en unité métrique en CGI, à cause de ça.

Toute la confusion vient de l'équivalence implicite entre focale et
angle de vue. Elle est raisonnable de loin mais plus de près. Dans ce
que tu racontes sur le CGI c'est l'angle de vue qui est important, et
c'est traduit en focale car ça parle plus aux photographes et cinéastes.
C'est la même chose avec les différents formats de capteurs actuels.
Dire que telle photo est prise au 11mm ne sert à rien si on ne connait
pas la taille du capteur, alors on traduit en équivalent FF.

Tout-à-fait. Une expression bien plus rationnelle des caractéristique
d'un objectif monté sur un appareil donné serait d'énoncer son angle de
vue appliqué au format du capteur et non pas sa focale réelle convertie
en focale équivalente pour capteur FF.
benoit
Le #26478194
GhostRaider
Le 10/06/2018 à 16:39, Benoit a écrit :
Jean_
Benoit a formulé ce samedi :
Ben non. Il peut même être en dehors du système optique.

Un exemple stp.

Une focale de 8 ou 10mm avec un capteur à quelques centimètres de
l'arrière de la dernière lentille. Il faut bien que le centre optique
soit entre le capteur et la dernière lentille, donc en dehors de
l'objectif.

Là, je pédale dans la semoule. Désolé.

Le centre optique est le point de non-déviation d'un rayon lumineux qui
traverse la lentille à cet endroit.

Ok, pour moi c'était, mauvaise mémoire, un auterme pour la distance
focale, la où les rayons se croisent. Là où l'image est nette, non ?
Dans le cas de lentilles simples, supposées d'épaisseur nulle, comme en
cours d'optique de terminale, ça ne pose pas de problème conceptuel.
Dans le cas de système complexes, c'est... disons... plus complexe.
https://mag.arts-et-metiers.fr/le-retrofocus-et-le-zoom-angenieux/

Déjà l'origine du site rassure... mais ne me permet pas de comprendre ;)
--
Pense à l'étiquette qu'une fois les vendanges faites.
efji
Le #26478198
Le 11/06/2018 à 20:05, Benoit a écrit :
GhostRaider
Le centre optique est le point de non-déviation d'un rayon lumineux qui
traverse la lentille à cet endroit.

Ok, pour moi c'était, mauvaise mémoire, un auterme pour la distance
focale, la où les rayons se croisent. Là où l'image est nette, non ?

Là où l'image est nette pour un objet *à l'infini*.
--
F.J.
benoit
Le #26478202
efji
Le 11/06/2018 à 20:05, Benoit a écrit :
GhostRaider

Le centre optique est le point de non-déviation d'un rayon lumineux qui
traverse la lentille à cet endroit.

Ok, pour moi c'était, mauvaise mémoire, un auterme pour la distance
focale, la où les rayons se croisent. Là où l'image est nette, non ?

Là où l'image est nette pour un objet *à l'infini*.

Bon alors je ne comprends pas comment un centre optique peut se situer
ailleurs qu'entre l'optique et le capteur. Divergence et non
convergence ?
--
Pense à l'étiquette qu'une fois les vendanges faites.
efji
Le #26478204
Le 11/06/2018 à 20:59, Benoit a écrit :
efji
Le 11/06/2018 à 20:05, Benoit a écrit :
GhostRaider

Le centre optique est le point de non-déviation d'un rayon lumineux qui
traverse la lentille à cet endroit.

Ok, pour moi c'était, mauvaise mémoire, un auterme pour la distance
focale, la où les rayons se croisent. Là où l'image est nette, non ?

Là où l'image est nette pour un objet *à l'infini*.

Bon alors je ne comprends pas comment un centre optique peut se situer
ailleurs qu'entre l'optique et le capteur. Divergence et non
convergence ?


Le centre optique n'est pas le point où convergent les rayons (ça c'est
le point focal), c'est l'emplacement de la lentille mince équivalente.
Par définition un objectif de X mm de focale mis au point à l'infini est
symbolisé par une lentille mince de X mm de focale située à X mm en
avant du capteur. Si on se restreint au FF, on voit bien que tous les
grand angles ont leur centre optique en arrière de la lentille arrière
et tous les téléobjectifs largement devant la lentille frontale, car un
300mm ne fait jamais 30cm de long...
--
F.J.
GhostRaider
Le #26478206
Le 11/06/2018 à 21:15, efji a écrit :
Le 11/06/2018 à 20:59, Benoit a écrit :
efji
Le 11/06/2018 à 20:05, Benoit a écrit :
GhostRaider

Le centre optique est le point de non-déviation d'un rayon lumineux qui
traverse la lentille à cet endroit.

Ok, pour moi c'était, mauvaise mémoire, un auterme pour la distance
focale, la où les rayons se croisent. Là où l'image est nette, non ?

Là où l'image est nette pour un objet *à l'infini*.

Bon alors je ne comprends pas comment un centre optique peut se situer
ailleurs qu'entre l'optique et le capteur. Divergence et non
convergence ?

Le centre optique n'est pas le point où convergent les rayons (ça c'est
le point focal), c'est l'emplacement de la lentille mince équivalente.
Par définition un objectif de X mm de focale mis au point à l'infini est
symbolisé par une lentille mince de X mm de focale située à X mm en
avant du capteur. Si on se restreint au FF, on voit bien que tous les
grand angles ont leur centre optique en arrière de la lentille arrière
et tous les téléobjectifs largement devant la lentille frontale, car un
300mm ne fait jamais 30cm de long...

La question que soulève Benoit résulte de la difficulté de se
représenter un système optique autrement que par une lentille
équivalente d'épaisseur nulle.
Jacques DASSIÉ
Le #26478216
efji a exprimé avec précision :
Le 11/06/2018 à 20:59, Benoit a écrit :
efji
Le 11/06/2018 à 20:05, Benoit a écrit :
GhostRaider

Le centre optique est le point de non-déviation d'un rayon lumineux qui
traverse la lentille à cet endroit.

Ok, pour moi c'était, mauvaise mémoire, un auterme pour la distance
focale, la où les rayons se croisent. Là où l'image est nette, non ?

Là où l'image est nette pour un objet *à l'infini*.

Bon alors je ne comprends pas comment un centre optique peut se situer
ailleurs qu'entre l'optique et le capteur. Divergence et non
convergence ?

Le centre optique n'est pas le point où convergent les rayons (ça c'est le
point focal), c'est l'emplacement de la lentille mince équivalente.

Bien d'accord avec toi.
Par définition un objectif de X mm de focale mis au point à l'infini est
symbolisé par une lentille mince de X mm de focale située à X mm en avant du
capteur. Si on se restreint au FF, on voit bien que tous les grand angles ont
leur centre optique en arrière de la lentille arrière et tous les
téléobjectifs largement devant la lentille frontale, car un 300mm ne fait
jamais 30cm de long...

Belle démonstration. Bravo.
Tout ce fil semble basé sur cette énorme confusion :
Le centre optique d'un système serait considéré par certains comme le
"point focal".
J'admet que le problème est plus complexe avec les objectifs aux
nombreuses lentilles de nos appareils modernes. Mais le centre optique
est toujours placé en un lieu situé à l'emplacement de la lentille
mince équivalente. Ce qui ne contredit en rien tes explications.
Le web n'est guère disert sur ce sujet, mais on pourrait consulter :
https://fr.wikiversity.org/wiki/Lentilles_en_optique_g%C3%A9om%C3%A9trique/Lentilles_minces_sph%C3%A9riques
--
Jacques DASSIÉ
Toujours sçavoir plus
http://archaero.com/
benoit
Le #26478259
efji
Le 11/06/2018 à 20:59, Benoit a écrit :
efji
Le 11/06/2018 à 20:05, Benoit a écrit :
GhostRaider

Le centre optique est le point de non-déviation d'un rayon lumineux qui
traverse la lentille à cet endroit.








Voilà exactement la définition que l'on retrouve partout sur le net.
Pour moi, imbécile haut de gamme justifiant les 10% les plus proches de
0 dans la loi de Pareto, ce que cela définit est l'endroit où un rayon
n'est pas dévié. Pour une lentille je n'ai aucun problème à l'imaginer.
Pour un objectif je savais que c'était un truc se baladant sur la ligne
droite traversant toutes les lentilles qui ont chacune un centre
optique.
Ok, pour moi c'était, mauvaise mémoire, un auterme pour la distance
focale, la où les rayons se croisent. Là où l'image est nette, non ?

Là où l'image est nette pour un objet *à l'infini*.

Bon alors je ne comprends pas comment un centre optique peut se situer
ailleurs qu'entre l'optique et le capteur. Divergence et non
convergence ?

Le centre optique n'est pas le point où convergent les rayons (ça c'est
le point focal), c'est l'emplacement de la lentille mince équivalente.

+10
Bin voilà, quand on parle simplement et pas dans un jargon d'initiés
incompréhensible au commun des mortels ; qui aiment la photo qui plus
est. Pas un machin conceptuel, une sorte de centre de gravité optique.
Et comme un photon a un poids nul... ;)
Par définition un objectif de X mm de focale mis au point à l'infini est
symbolisé par une lentille mince de X mm de focale située à X mm en
avant du capteur. Si on se restreint au FF, on voit bien que tous les
grand angles ont leur centre optique en arrière de la lentille arrière
et tous les téléobjectifs largement devant la lentille frontale, car un
300mm ne fait jamais 30cm de long...

Les 300mm correspondent donc à la distance entre une lentille
équivalente avec une mise au point de l'infini sur le capteur.
Comme, d'après la loi de Pareto, la longue vue de mon grand-père doit
avoir son centre optique dans l'espace entre les deux lentilles c'est
difficile d'imaginer que cela soit en dehors.
Idem une fois monté sur soufflet macro, je parie que le centre optique
ne se trouve plus dans l'objectif. Mais quelque part dans l'univers
puisque je ne peux plus faire de mise au point sur l'infini. :-/
Je gamberge un peu et je paris que ce centre optique se trouve quelque
part dans le soufflet, plus dans l'objectif.
Si je colle une divergente à une convergente ayant du « verre »
différent je dois aussi pouvoir me retrouver avec une lentille mince
ailleurs. Ailleurs dans cet espace, frontiére de l'infini dans laquelle
nous voyageons à la recherche d'une mise au point.
Je prends mon pieds à remettre les mains :) dans les maths et la
physique.
Merci
--
Pense à l'étiquette qu'une fois les vendanges faites.
Poster une réponse
Anonyme