SpaceX : feu vert pour déployer 7500 satellites pour l'Internet depuis l'espace

Le par  |  10 commentaire(s) Source : Bloomberg
SpaceX CRS 14 02

Après avoir déjà obtenu une autorisation pour déployer plus de 4000 nano-satellites qui pourront constituer un réseau d'accès internet depuis le ciel, SpaceX a obtenu une approbation pour le déploiement de plus de 7500 satellites.

La firme SpaceX est engagée dans la course au déploiement d'une constellation de plusieurs milliers de nano-satellites positionnés en orbite basse et destinés à créer un maillage qui pourra fournir un accès internet depuis le ciel sur de vastes zones du globe.

SpaceX travaille sur un projet Starlink depuis plusieurs années et a déjà obtenu une autorisation de déploiement pour un peu plus de 4400 petits satellites. L'enteprise a également lancé ses premiers satellites de test dans l'année (Tintin A et B).

Space X micro satellitesElle vient d'obtenir une nouvelle autorisation qui lui donne la capacité de déployer 7518 satellites pour son projet d'internet depuis le ciel, dont les premiers exemplaires doivent être lancés à partir de l'an prochain.

Même en les lançant par grappes de plusieurs dizaines de satellites, il faudra de nombreux tirs pour créer une constellation de plusieurs milliers de satellites en orbite basse, et c'est là que le principe du lanceur réutilisable représenté par sa fusée Falcon 9 pourra se montrer particulièremnet utile.

Si la tendance dans l'aérospatiale est désormais de privilégier des petits satellites plus simples de conception et de durée de vie plus courte par rapport aux gros satellites imaginés jusqu'à présent, la question de leur recyclage (ou de leur destruction) en fin de vie, ainsi que la gestion d'un nombre grandissant de débris, se fait toujours plus aigue.

Actuellement, le décompte des satellites sur différentes orbites autour de la Terre serait proche des 2000 unités. L'ajout de plusieurs centaines à plusieurs milliers de nouveaux satellites, même de très petite taille et en orbite basse est donc loin d'être anodine et impose des procédures spécifiques.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2041001
Pollution terrifiante de l'orbites basse
Le #2041003
C'est même loin d'être anodin, si on met 4000 satellites en orbite basse, ça va complexifier les lancements en orbites "supérieures"...
Le #2041007
Depuis bientôt une decennie des accords internationaux stipulent que chaque object spatial artificiel doit avoir une trajectoire définie au départ pour retomber dans l'atmosphère.

Évidemment, les amerloques a leur habitude ont certainement signé mais pas ratifié ...

Étant donné qu'un français a pris la main chez Tesla par rapport aux dérives très sévères d'Elon Musk cet été, il est fort a parier que des gens plus sérieux vont avoir leur mot a dire su cette affaire.
Le #2041013
va falloir bien viser pour aller sur la lune/mars prochainement
Le #2041017
lebonga a écrit :

C'est même loin d'être anodin, si on met 4000 satellites en orbite basse, ça va complexifier les lancements en orbites "supérieures"...


Il y a déjà +7000 "bulles" de corridors définies uniquement pour l'orbite basse basse, qui fait 2000 km d'épaisseur, des sphères virtuelles de surface chacune plus grande que la précédente.
Un satellite, ça compte encore moins qu'une crotte de puce dans une maison.
C'est de l'enflure médiatique cette supposée pollution "terrifiante" lol!
Le #2041021
Lustuccc a écrit :

lebonga a écrit :

C'est même loin d'être anodin, si on met 4000 satellites en orbite basse, ça va complexifier les lancements en orbites "supérieures"...


Il y a déjà +7000 tranches de corridors définies uniquement pour l'orbite basse basse, qui a 2000 km d'épaisseur, sur des sphères virtuelles de surface chacune plus grande que la précédente.
Un satellite, ça compte encore moins qu'une crotte de puce dans une maison.
C'est de l'enflure médiatique cette supposée pollution "terrifiante" lol!


Toi tu as bien retenu ta leçon ... qui est ton corrupteur ? Quel lobbyiste?
Même pas touché quelque chose pour dire u e telle énormité???
Le #2041023
Lustuccc a écrit :

lebonga a écrit :

C'est même loin d'être anodin, si on met 4000 satellites en orbite basse, ça va complexifier les lancements en orbites "supérieures"...


Il y a déjà +7000 tranches de corridors définies uniquement pour l'orbite basse basse, qui a 2000 km d'épaisseur, sur des sphères virtuelles de surface chacune plus grande que la précédente.
Un satellite, ça compte encore moins qu'une crotte de puce dans une maison.
C'est de l'enflure médiatique cette supposée pollution "terrifiante" lol!


Bah, je pars du principe qu'une crotte de puce, ok, mais 4000, faut déjà faire le ménage...

J'ai pas dit que ça serait impossible, j'ai simplement imaginé qu'il allait falloir intégrer ces objets dans les calculs de trajectoires...

Caaalme toi...
Le #2041025
Lustuccc a écrit :

lebonga a écrit :

C'est même loin d'être anodin, si on met 4000 satellites en orbite basse, ça va complexifier les lancements en orbites "supérieures"...


Il y a déjà +7000 tranches de corridors définies uniquement pour l'orbite basse basse, qui a 2000 km d'épaisseur, sur des sphères virtuelles de surface chacune plus grande que la précédente.
Un satellite, ça compte encore moins qu'une crotte de puce dans une maison.
C'est de l'enflure médiatique cette supposée pollution "terrifiante" lol!


https://www.youtube.com/watch?time_continue=6&v=wPXCk85wMSQ

Y'a déjà pas mal de crottes du puce, et space-track niveau média c pas trop leurs domaine.
Le #2041031
drahus a écrit :

Lustuccc a écrit :

lebonga a écrit :

C'est même loin d'être anodin, si on met 4000 satellites en orbite basse, ça va complexifier les lancements en orbites "supérieures"...


Il y a déjà +7000 tranches de corridors définies uniquement pour l'orbite basse basse, qui a 2000 km d'épaisseur, sur des sphères virtuelles de surface chacune plus grande que la précédente.
Un satellite, ça compte encore moins qu'une crotte de puce dans une maison.
C'est de l'enflure médiatique cette supposée pollution "terrifiante" lol!


https://www.youtube.com/watch?time_continue=6&v=wPXCk85wMSQ

Y'a déjà pas mal de crottes du puce, et space-track niveau média c pas trop leurs domaine.


à l'échelle, sur space-track, on ne verrait rien du tout.

"Depuis 1957, environ 8'000 satellites ont été lancés en orbite autour de la Terre, dont 3'000 encore en état de fonctionner. 24'500 objets artificiels (débris et satellites) ont été repérés dans l'espace, depuis 1957."

Combien de véhicules en mouvement sur terre +1 000 000 000, combien d'avions dans les airs : +12 000. Et tout ceci sur seulement 10 km de hauteur.
RIEN du tout comparé à tout l'espace qu'il y a sur les orbites basse, moyenne et haute qui vont jusqu'à 35 780 km!
Le #2041057
Lustuccc a écrit :

drahus a écrit :

Lustuccc a écrit :

lebonga a écrit :

C'est même loin d'être anodin, si on met 4000 satellites en orbite basse, ça va complexifier les lancements en orbites "supérieures"...


Il y a déjà +7000 tranches de corridors définies uniquement pour l'orbite basse basse, qui a 2000 km d'épaisseur, sur des sphères virtuelles de surface chacune plus grande que la précédente.
Un satellite, ça compte encore moins qu'une crotte de puce dans une maison.
C'est de l'enflure médiatique cette supposée pollution "terrifiante" lol!


https://www.youtube.com/watch?time_continue=6&v=wPXCk85wMSQ

Y'a déjà pas mal de crottes du puce, et space-track niveau média c pas trop leurs domaine.


à l'échelle, sur space-track, on ne verrait rien du tout.

"Depuis 1957, environ 8'000 satellites ont été lancés en orbite autour de la Terre, dont 3'000 encore en état de fonctionner. 24'500 objets artificiels (débris et satellites) ont été repérés dans l'espace, depuis 1957."

Combien de véhicules en mouvement sur terre +1 000 000 000, combien d'avions dans les airs : +12 000. Et tout ceci sur seulement 10 km de hauteur.
RIEN du tout comparé à tout l'espace qu'il y a sur les orbites basse, moyenne et haute qui vont jusqu'à 35 780 km!


Le problème c que les débris ne vont pas a la même vitesse qu'une voiture ou qu'un avion et que plus ils y en a plus les risques s'agrandi pour les cosmonautes, mais bon je vais te donnée raison si les mecs qui bosse dans le domaine spatial cherche un moyen de diminuer le nombre de débris c juste pour le fun de faire un buz dans les médias.

Ah comme tu compare des voitures et des avions a des débris pourquoi ne pas faire le test grandeur nature ?, en simulant un débris avec ta voiture, tu prend ta voiture tu te cale à 120klm en ville sans freiné ni ralentir pendant deux heures oublie pas de filmé.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme