Gravure en 5 nm : des revenus affaiblis pour TSMC faute de pouvoir fournir Huawei

Le par Christian D.  |  1 commentaire(s) | Source : Digitimes
TSMC gravure

TSMC va commencer à engranger des revenus de sa gravure en 5 nm cette année mais les restrictions US contre Huawei vont affaiblir les débuts de cette technologie.

Comme pour la gravure en 7 nm, le fondeur taiwanais TSMC va profiter d'une disponibilité précoce pour conserver ses gros clients et s'imposer sur la gravure en 5 nm, disponible depuis peu.

Les conséquences du restrictions imposées par les Etats-Unis contre le fabricant de smartphones et équipementier chinois Huawei vont cependant peser sur ce démarrage.

En bloquant l'accès de Huawei au fondeur, c'est une opportunité de produire de grandes quantités des puces gravées en 5 nm qui s'envole. TSMC vient de confirmer avoir cessé de prendre des commandes pour le groupe chinois depuis mi-mai et il stoppera ses livraisons au 14 septembre.

Le fondeur produisait les SoC mobiles Kirin conçus par HiSilicon pour Huawei et Honor et le groupe chinois rivalisait avec Apple pour faire ses annonces de processeurs mobiles exploitant les technologies de gravure les plus fines.

Huawei Kirin

Le site Digitimes indique TSMC s'attend maintenant à ce que la gravure en 5 nm représente 8% de ses revenus en 2020, au lieu de 10% espéré précédemment. Le fondeur reste très solide sur la gravure en 7 nm et peut toujours compter sur de gros clients pour générer d'importants volumes de production.

Il sera intéressant de voir si certains de ces clients ne vont pas lui faire faux bond ces prochains trimestres, à l'image de Qualcomm qui pourrait faire basculer la production de son prochain SoC haut de gamme Snapdragon 875 vers la gravure en 5 nm EUV de Samsung.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Le #2104365
Un article pour une prévision de 2% de différence sur une seule lithographie ? Alors que la compagnie a indiqué qu'elle prévoit une croissance de 20% entre juillet et septembre par rapport à l'année dernière ? Et que tous les slots de production de Huawei ont déjà été réattribués à d'autres clients ? Ça sent la fake news...
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar