Apple: un brevet pour le rechargement sans fil

Le par  |  12 commentaire(s) Source : Wired
logo_pro_apple

La recharge sans fil de nos smartphones et autres dispositifs pourrait être la solution à l'uniformisation de la connectique dédiée à cette tâche. Pour autant, chaque constructeur y va de sa propre solution, et Apple pourrait prochainement s'initier à l'exercice.

La recharge sans fil part d'une utopie, celle de ne plus avoir à se soucier de brancher nos appareils, de ne plus avoir à chercher un câble parmi d'autres, ou au contraire, de ne plus subir l'invasion de ces cordons sur les bureaux.

Des dispositifs toujours en charge, toujours opérationnels, sans s'en soucier... Pour le moment, la plupart des systèmes de rechargement sans fil comme celui présent dans le Nokia Lumia 920 fonctionnent par induction. Un système qui ne nécessite aucun branchement du téléphone, mais qui oblige tout de même à poser celui-ci sur la base de recharge.

Lumia_Fatboy_chargeur_couplage_inductif_Qi-GNT La recharge sans fil par induction est un premier pas, mais elle nécessite tout de même de penser à poser ou à rapprocher son smartphone à portée du dock.

Apple souhaite visiblement aller plus loin dans l'idée et apporter sa propre solution, comme le laisse supposer un brevet déposé jeudi dernier.

Le système proposé par Cupertino serait réellement sans fil dans le sens où il ne serait plus nécessaire de se soucier d'un quelconque dock. On parlerait alors de "Zone de recharge".

apple Pour ce faire, Apple mise sur la résonance magnétique en champ proche ( NFMR), un générateur permettant de délivrer recharger et d'alimenter les dispositifs présents dans son rayon d'action équipé d'un circuit de résonance NFMR.

L'aire de recharge virtuellement créée pourrait aller jusqu'à 1 mètre de distance du générateur, de quoi alimenter sans fil des souris, claviers, écrans, smartphones tablettes et tout autre dispositif compatible.

Apple émet aussi l'hypothèse que le générateur puisse être directement intégré dans un iMac ou dans un écran afin de gagner encore un peu plus de place sur le bureau.

Un tel système fonctionnerait ainsi comme une multiprise sans-fil, et pourrait également permettre d'économiser les piles et accus présents dans les périphériques de saisie.

Rien n'indique aujourd'hui si le brevet fera l'objet d'une réalisation concrète prochainement, mais le succès du Lumia 920 et l'orientation des divers constructeurs vers la recharge sans fil pourraient être un fort vecteur de motivation pour Apple.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1104172
Le rechargement sans fil n'a aucun intérêt, bien que GNT n'arrête pas de faire des articles sur cette technologie.

Le rechargement sans fil présente trois invonvénients importants :

- Il faut des téléphones beaucoup plus lourds et plus gros pour contenir la bobine de fil qui va recevoir l'énergie de la borne.
- Il faut une grande surface de contact.
- Il faut être directement sur la surface de contact car la transmission est magnétique et son intensité diminue avec le carré de sa valeur. Donc, en pratique, il faut un contact. Et que celui-ci soit un contact avec des gros prises plates ne constitue pas un progrès par rapport à un contact avec des petites prises males-femelles.
- Il faut un temps de rechargement plus long d'au moins 20%, et peut-être même 50%.

Par exemple, dans les aéroports, on risque de nous mettre des tables avec seulement 2 ou 4 prises de rechargement sans fil, alors qu'on pourrait avoir 20 cordons de recharge USB pour la même surface et un temps de rechargement plus court.
Le #1104182
Quand je vois ces trucs la, j'arrête pas de me demander ou en sont nos petits français avec l'idée d'une sorte de film/filtre que tu pose sur l'écran et qui viendrait recharger ta batterie des qu'ils capteraient des rayons de lumière que ca soit soleil ou néon. L'idée était tellement géniale, ca avait l'air de marcher et tt, mais depuis, plus de news sur le sujet.

apres il y a aussi samsung qui se fait attendre avec leur batterie qui se recharge en le posant sur une base
Le #1104202
Le rechargement solaire existe, mais il est très, très, très lent, avec un panneau qui fait deux fois la surface du téléphone et qui est bien orienté. Arrêtons de réver. Regardons les spécifications des panneaux solaires et les avis des clients qui ont déjà acheté des chargeurs solaires. Il faudrait un panneau de deux mètres carrés minimum pour le chargement correct d'un seul portable.
Anonyme
Le #1104232
Les choses évoluent à la vitesse grand V, les progrès techniques sur les batteries et leurs rechargement en sont tout juste à leurs débuts.
Le #1104252
@billgatesanonym

toi t'es un champion!!
tu lis l'article, tu vois ce que pourrait proposer Apple et tu conclues par ce post...

ça s'appelle parler et ne pas écouter.

un fondement de la vie pour ne pas dire de conneries.

relis l'article, relis ton post, et après j'espère pour toi que tu découvriras l'absurdité de ta remarque (mais c'est pas gagné...)

patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1104282
mike84 a écrit :

@billgatesanonym

toi t'es un champion!!
tu lis l'article, tu vois ce que pourrait proposer Apple et tu conclues par ce post...

ça s'appelle parler et ne pas écouter.

un fondement de la vie pour ne pas dire de conneries.

relis l'article, relis ton post, et après j'espère pour toi que tu découvriras l'absurdité de ta remarque (mais c'est pas gagné...)


Quel que soit le contenu de la news, le rechargement sans fil est plus énergivore que le rechargement avec fil...
En plus super pour la santé tous ces champs magnétiques sans doute. Car comparé au wifi ça risque d'être autrement plus puissant...
Le #1104372
patheticcockroach a écrit :

mike84 a écrit :

@billgatesanonym

toi t'es un champion!!
tu lis l'article, tu vois ce que pourrait proposer Apple et tu conclues par ce post...

ça s'appelle parler et ne pas écouter.

un fondement de la vie pour ne pas dire de conneries.

relis l'article, relis ton post, et après j'espère pour toi que tu découvriras l'absurdité de ta remarque (mais c'est pas gagné...)


Quel que soit le contenu de la news, le rechargement sans fil est plus énergivore que le rechargement avec fil...
En plus super pour la santé tous ces champs magnétiques sans doute. Car comparé au wifi ça risque d'être autrement plus puissant...


la n'est pas question.
encore une fois, oui, on a compris (vous n'inventez rien la...) la recharge par induction est loin d'être au point et avant terriblement énergivore actuellement.

De plus, en effet, le projet Apple "pourrait "être effrayant concernant les ondes qui circulent, sauf, que, encore une fois, il est dit que le projet suppose une intégration dans l'imac, pour des périphériques autour.

on est loin des ondes qui se baladent de partout (gsm, wifi etc...) tout autour de nous....

il est fort probable, connaissant Apple, que ce système ne fonctionnerait (ne serait actionné) qu'à la détection d'un périphérique en ayant besoin.

Donc on est loin de votre alarmisme...

je suis extrêmement confiant quand à l'intégration et l'optimisation si c'est Apple qui s'y intéresse!

C'est la raison pour laquelle ils n'ont pas opté pour cette solution pour l'instant, pour les raisons pré citées par vous même.

Le #1104382
Lol, intégrer l'induction dans un PC ou une écran..
Du coup on travaille toute la journée dans un espace magnétisé...
D'un autre coté, ça peut-être pratique lorsque seront inventée les tasses à induction, pour maintenir le café chaud plus longtemps... Mais quel impacte sur la santé ?Suffit de voir les pigeons perturbés en passant dans une parabole internet pour se rendre compte que jouer avec le magnétisme est impactant.

Vive la pollution par les ondes (parce c'est pas Apple qui changera les lois de la physique, les ondes ne s’arrêteront pas à 1m, elle ne seront plus assez efficace pour un téléphone, c'est pas pareil).

Il existe déjà des projets qui utilisent les ondes wifi et gsm déjà présentes pour alimenter des micro-circuits. Faudrait plutôt aider ces projets plutôt que de polluer encore plus.

Anonyme
Le #1104492
Il existe aussi, je crois, un projet du CNES et de l'université de la Réunion, pour transporter de la HT sans fil.
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1104532
mike84 a écrit :

patheticcockroach a écrit :

mike84 a écrit :

@billgatesanonym

toi t'es un champion!!
tu lis l'article, tu vois ce que pourrait proposer Apple et tu conclues par ce post...

ça s'appelle parler et ne pas écouter.

un fondement de la vie pour ne pas dire de conneries.

relis l'article, relis ton post, et après j'espère pour toi que tu découvriras l'absurdité de ta remarque (mais c'est pas gagné...)


Quel que soit le contenu de la news, le rechargement sans fil est plus énergivore que le rechargement avec fil...
En plus super pour la santé tous ces champs magnétiques sans doute. Car comparé au wifi ça risque d'être autrement plus puissant...


la n'est pas question.
encore une fois, oui, on a compris (vous n'inventez rien la...) la recharge par induction est loin d'être au point et avant terriblement énergivore actuellement.

De plus, en effet, le projet Apple "pourrait "être effrayant concernant les ondes qui circulent, sauf, que, encore une fois, il est dit que le projet suppose une intégration dans l'imac, pour des périphériques autour.

on est loin des ondes qui se baladent de partout (gsm, wifi etc...) tout autour de nous....

il est fort probable, connaissant Apple, que ce système ne fonctionnerait (ne serait actionné) qu'à la détection d'un périphérique en ayant besoin.

Donc on est loin de votre alarmisme...

je suis extrêmement confiant quand à l'intégration et l'optimisation si c'est Apple qui s'y intéresse!

C'est la raison pour laquelle ils n'ont pas opté pour cette solution pour l'instant, pour les raisons pré citées par vous même.


C'est pas alarmiste, je me rends bien compte que cette superbe invention aura le mérite de ne faire frire la cervelle que des kikoolols qui s'en serviront, pour une fois, puisqu'on peut effectivement espérer que la portée sera très réduite. Et que bien évidemment le machin ne sera activé que quand il y aura un appareil à recharger à portée de borne (sinon même les iFans risquent de sourire jaune en voyant leur facture EDF ).

Mais c'est pas non plus une question de mise au point: tu génères une bête de champ magnétique d'un côté, tu le recaptes de l'autre, même avec une technologie de-la-mort-qui-tue ça gaspillera sans doute pas mal: tu as 2 transformation en plus par rapport à un fil, sans parler de l'atténuation avec la distance. Il est loin, le "green IT".
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]