BlackBerry : vers une cession dès le mois de novembre ?

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
BlackBerry 10 logo

Le passage en revue des options stratégiques du groupe BlackBerry pourrait prendre forme dès le mois de novembre, rapporte le Wall Street Journal.

Considérant toutes les possibilités pour se maintenir à flot, dont la cession de tout ou partie de son activité, le groupe BlackBerry a mis en place un comité spécial pour examiner les différentes options. Celui-ci a notamment discuté avec des repreneurs éventuels depuis le mois d'août et identifié les candidats les plus intéressés, en vue d'un processus de cession qui pourrait être lancé rapidement.

Le Wall Street Journal indique que le conseil d'administration veut aller vite mais qu'il n'est pas sûr que les repreneurs puissent formuler des offres intéressantes dans un timing si serré. Plusieurs fonds d'investissement et fonds de pension aux Etats-Unis et au Canada pourraient tenter leur chance, ainsi que certains groupes asiatiques, dont Lenovo, dont l'intérêt supposé s'était manifesté en début d'année, avant d'être démenti.

Dans tous les cas, ce sont des groupes d'acheteurs, plutôt qu'un repreneur unique, qui semblent le plus probable. La volonté d'accélérer subitement le processus chez BlackBerry ferait suite à l'annonce du rachat de la branche mobile de Nokia par Microsoft.

BlackBerry logoMême s'il se murmure que le groupe de Redmond pourrait avoir des vues sur le fabricant canadien après Nokia, sa prise de contrôle du hardware en plus de la plate-forme Windows Phone renforce la possibilité que Windows Phone devienne durablement le troisième écosystème mobile mondial, affaiblissant un peu plus les chances de BlackBerry et son OS BlackBerry 10 d'atteindre cette même place dans l'industrie mobile.

Il y a aussi le fait que l'annonce de l'exploration des options stratégiques pourrait bien avoir un effet négatif sur les ventes de smartphones BlackBerry 10 du fait de l'incertitude qu'elle crée sur la pérennité de la plate-forme.

Parmi les pistes possibles, il y a eu la rumeur de la séparation des activités BlackBerry Messenger pour former une entité indépendante, tandis que Bert Nordberg, membre du conseil et intervenant dans le comité spécial, soulignait récemment que la société aurait intérêt à vendre certaines de ses ressources, quitte à se concentrer sur un marché de niche grâce à son savoir-faire spécifique.

Complément d'information
  • L'option BlackBerry d'Orange pour le grand public
    L'opérateur Orange lance l'option BlackBerry d'Orange, offrant au grand public la possibilité d'envoyer et de recevoir des emails en temps réel, avec pièces jointes.
  • Lancement de l'option BlackBerry d'Orange
    Souvenez-vous, au milieu du mois de décembre dernier, Orange Business Services, la branche professionnelle de la marque Orange, avait annoncé la commercialisation du terminal BlackBerry Pearl avec ses forfaits.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1468472
C'est sûr que si les dirigeants passent leur temps à se demander s'ils vont pas vendre, et quelle stratégie adopter , et s'ils se trouvaient une niche ... ???? [ ils feraient bien de vérifier qu'elle n'est pas pleine de puces, la niche !] .........
..........
.....................c'est pas avec ça, qu'ils vont donner envie à d'autres sociétés de travailler avec eux, ou à leurs clients d'acheter leurs produits !!!

Ils en sont au stade où ils aimeraient connaître le même sort que Nokia !?! Putain de stratégie !! Vous avez qu'à téléphoner à MS, ça ira plus vite !! Misère de misère !!!!

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]