Projet Copé : les opérateurs ne se laisseront pas faire !

Le par  |  8 commentaire(s)
Jean-François Copé

Oeil pour oeil, dent pour dent, telle semble être la devise des opérateurs qui n'acceptent pas de devoir financer la nouvelle télévision publique sans publicité voulue par le président Sarkozy, et entendent tenir tête au gouvernement.

Jean-François CopéVous l'aurez remarqué, la taxation du chiffre d'affaires des opérateurs pour le financement de la nouvelle télévision publique sans publicité, a fait couler beaucoup d'encre ces derniers temps. On peut le dire désormais, la guerre est  clairement déclarée avec d'un côté le duo Sarkozy / Copé et de l'autre les opérateurs soutenus par la Commission européenne, et même par Éric Besson qui joue la carte du pragmatisme.

Suite aux propositions faites par la Commission Copé, les poils se sont hérissés du côté des opérateurs. En effet, il était alors envisagé de taxer leurs chiffres Frank Esserd'affaires à hauteur de 0,5 %. En réponse, ils ont indiqué qu'une telle taxe se traduirait par une répercussion sur les abonnements. Autant dire que le feu vert de Nicolas Sarkozy n'a pas arrangé les choses, d'autant plus qu'il a été décidé de porter ce prélèvement à 0,9 %, et n'a fait que confirmer une future hausse des abonnements pour les consommateurs. Entendant poursuivre sa réforme et ne pas se laisser mettre de bâtons dans les roues par les opérateurs, Jean-François Copé a fait savoir qu'un coup bas en entraînerait un autre.

Qu'à cela ne tienne, Frank Esser, PDG du groupe SFR et président de la FTT ( Fédération Française des Télécoms ), a déclaré à l'agence de presse AFP être prêt à utiliser tous les recours juridiques envisageables pour faire annuler cette taxation.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #268251
Nous somme gouverné par des fainéants.
Il rêve la nuit et l'impose le jour (pour celui qui ce prend pour un roi).
Il ne pense qu’à son porte feuille.
Trouver de l'argent, ces très trés facile, en gagner c'est autre chose.

Le #268271
Pas gagné pour qu'elle passe cette loi inique et inutile car à part favoriser les chaines privées cela n'a pas d'intérêt
Par contre la menace de hausse de l'abonnement c'est de la part des FAI du gagne petit, question de principe
Pour un abonnement de 29,90€ cela représente 0.27cent d'€ (soit environ 1,78Franc)
Les opérateurs peuvent fort bien absorber cette taxe sans problème
Surtout Orange qui s'est déjà récupéré la différence de taxe de 5,5% au lieu de 19,6% (-14,1%) sur la moitié du montant de l'abonnement, ce qui représente bien plus que 0,9% sur le chiffre d'affaires, à bon entendeur...
Le #268371
phebus>sur 1 abonnement c'est peu, alors pourquoi tu serais contre payer? Hein après tout...
Pour un Fai c'est plusieurs millions d'euros, il peuvent mettre la taxe sur le dos de l'état, ils n'ont aucune raison de se priver ( surtout free qui lorgne sur la 4e licence... )
Par ailleurs ne rien faire maintenant, c'est une ouverture pour que demain cette taxe passe à 1% ( pour simplifier) puis 1,5%, puis 2% parce que la télé publique est en déficit.
Le #268381
pourquoi ils n'ont rien fait avant ?

ps : c'est moi ou copé à une tete a claque sur la photo ?
Le #268391
je crois que c'est toi...
Le #268401

frodon


pas que sur cette photo....
Le #268421
@phebus
D'autant que les opérateurs de téléphonie mobile, grâce à leur entente, entretienne un surplus d'environ 50% sur les abonnements.
0,9% sur 50% c'est un cinquantième autant dire rien.
Mais personne ne veut lâcher le morceau : tout est bon dans le cochon pour ne pas lâcher un centime : le chiffre d'affaire doit TOUJOURS être en hausse et les charges TOUJOURS réduites ça c'est la loi des actionnaires.
En conséquence tous les arguments sont bons pour faire plier le gouvernement y compris la menace de la hausse des abonnements qui n'a, dans les faits, aucun fondement.
Une preuve de plus que le consommateur n'existe ABSOLUMENT PAS pour ces gens et ces politiques, seuls leurs intérêts comptent.
db


Le #268471
"0,9% sur 50% c'est un cinquantième autant dire rien."

non 1% de 50% représente un deux-centième.
(4x moins qu'un cinquantième donc)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]