Hyperloop : Arrivo met la clé sous la porte, faute de financement

Le par  |  3 commentaire(s) Source : The Verge
Arrivo.

Plusieurs entreprises tentent de concrétiser le transport rapide Hyperloop mais l'une d'entre elles, parmi les plus récentes, n'arrivera pas au bout du chemin.

Elles sont plusieurs entreprises à tenter de développer les technologies qui donneront corps au transport rapide Hyperloop, un système destiné à faire circuler des modules transportant des passagers ou du fret dans des tubes dépressurisés permettant en principe d'atteindre des vitesses de 1000 km/h.

Plusieurs startups se sont engagées dans l'aventure et annoncent régulièrement leur état d'avancement. Certaines ont développé des pistes d'essai, d'autres finalisent leurs modules tandis que se joue une guerre de communication pour vanter les mérites de ce transport destiné à réduire drastiquement les temps de trajet.

Arrivo.

L'une de ces entreprises n'arrivera cependant pas au bout de ces travaux préparatoires. La firme Arrivo, l'une des dernières arrivées sur ce marché et fondée par Brogan BamBrogan, ex-fondateur de Hyperloop One, a stoppé ses opérations faute d'avoir obtenu les financements nécessaires, indique le site The Verge.

Le démantèlement de l'entreprise a commencé, avec des suppressions d'emplois, alors que les cofondateurs avaient déjà quitté le navire il y a quelques semaines. Arrivé plus tardivement que Hyperloop Transportation Technologies et Hyperloop One, devenu depuis Virgin Hyperloop One, Arrivo avait tenté de faire la différence en proposant des projets d'Hyperloop simplifié via un système de sustentation magnétique et une vitesse ramenée à environ 300 km/h, ne nécessitant pas les tubes dépressurisés de l'Hyperloop originel.

A noter que le milliardaire Elon Musk a des projets similaires avec son entreprise Boring Company qui a commencé à creuser des tunnels pour constituer de futurs systèmes de transport rapide souterrains. La firme s'est également portée candidate pour créer un transport rapide entre l'aéroport et le centre-ville de Chicago.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2044188
Bah, déjà que la techno doit faire ses preuves... Monter autant de boîtes différentes sur un concept théorique, moi, ça me fait beaucoup marrer.
Le #2044205
Un peu comme toutes ces startups qui voulaient nous vendre un vrai robot à tout faire pour la maison il y a deux ans.
Bon, ici le budget est un peu plus ... ... colossal !
Le #2044275
C'est le problème avec ce genre de projet, tout le monde crée sa startup et forcément certains coulent..
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme