L'art a horreur du vide

Le
benoit
Bonjour,


Juste pour vous dire que c'est fait : J'ai déposé les statuts de
l'association Breizh Art Squat à la préfecture.

Quel est son objectif : occuper les locaux commerciaux vides pour que
des artistes puissent montrer leur travail, et que le public ait accès
aux artistes contenporains.

Foctionnement :

- Le propriétaire nous donne le local (réduction fiscale à la clef) le
temps qu'il trouve un autre locataire.
- L'artiste participe aux frais de fonctionnement du local (assurance et
électricité)
- Tous les deux/trois mois un vernissage de toutes les galeries aura
lieu, le même jour.

Pour l'instant j'ai contacté cinq propriétaires de local vide (certains
depuis plusieurs années) sur les onze que l'on trouve dans un rayon de
100m. Tous sont a priori d'accord et regardent les différents types de
contrat et bail que je leur ai soumis.


--
Pense à l'étiquette qu'une fois les vendanges faites.
Vos réponses Page 1 / 65
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
GhostRaider
Le #26470274
Le 31/03/2018 à 16:31, Benoit a écrit :
Bonjour,
Juste pour vous dire que c'est fait : J'ai déposé les statuts de
l'association Breizh Art Squat à la préfecture.
Quel est son objectif : occuper les locaux commerciaux vides pour que
des artistes puissent montrer leur travail, et que le public ait accès
aux artistes contenporains.
Foctionnement :
- Le propriétaire nous donne le local (réduction fiscale à la clef) le
temps qu'il trouve un autre locataire.
- L'artiste participe aux frais de fonctionnement du local (assurance et
électricité)
- Tous les deux/trois mois un vernissage de toutes les galeries aura
lieu, le même jour.
Pour l'instant j'ai contacté cinq propriétaires de local vide (certains
depuis plusieurs années) sur les onze que l'on trouve dans un rayon de
100m. Tous sont a priori d'accord et regardent les différents types de
contrat et bail que je leur ai soumis.

Belle initiative.
Ton association devra tenir une comptabilité.
Nul besoin de te procurer un logiciel, éventuellement payant, pour ça.
En général ce sont des logiciels de trésorerie en partie simple, ce qui
en fait complique beaucoup la vie et qui seront inadaptés à ton activité.
Le plus facile est que tu tiennes un journal-grand livre en partie
double sur un tableur.
Je pourrai te conseiller si tu veux.
benoit
Le #26470278
GhostRaider
Belle initiative.
Ton association devra tenir une comptabilité.
[...]
Je pourrai te conseiller si tu veux.

Merci de ta part, je n'ai pas de problème à ce sujet.
Je suis un ancien Directeur Administratif et Financier, et le Trésorier
un fan de la législation fiscale ;) Il a plusieurs fois coincé le fisc.
C'est normal, quand tu es dans un cas de figure encore jamais vu par ton
interlocuteur, et que ce cas de figure implique pas mal de lois et champ
d'application de ces lois avec des cas particuliers qui eux-mêmes ont
des exceptions... sans parler savoir où trouver des articles de la Cours
de Cassation ;)
J'ai, en quelque sorte, blindé la finance.
Comme l'association occupera gratuitement les locaux, je peux te dire
que ces derniers mois j'ai mangé du Lefebvre (Association, Fiscal) et
j'ai surfé sur différents gouv.fr., petit-déjeuner, déjeuner, dîner et
souper.
Un superbe logo nous a été fait avec des déclinaisons. Maintenant
j'avance sur la définition, le cahier des charges du site web. Je
découvre les sites de crowdfunding et leur fonctionnement... J'avance,
j'avance, j'avance. Et si je me lève tard c'est que je me suis couché
tard. Une sorte de décalage horaire avec Paris ;)
--
Pense à l'étiquette qu'une fois les vendanges faites.
Stephane Legras-Decussy
Le #26470289
Le 31/03/2018 16:31, Benoit a écrit :
Quel est son objectif : occuper les locaux commerciaux vides pour que
des artistes puissent montrer leur travail, et que le public ait accès
aux artistes contenporains.

est-ce que c'est "autorisé" aux styles classiques ?
Foctionnement :
- Le propriétaire nous donne le local (réduction fiscale à la clef) le
temps qu'il trouve un autre locataire.
- L'artiste participe aux frais de fonctionnement du local (assurance et
électricité)
- Tous les deux/trois mois un vernissage de toutes les galeries aura
lieu, le même jour.
Pour l'instant j'ai contacté cinq propriétaires de local vide (certains
depuis plusieurs années) sur les onze que l'on trouve dans un rayon de
100m. Tous sont a priori d'accord et regardent les différents types de
contrat et bail que je leur ai soumis.

un ami a exposé dans un truc comme ça, une agence immo fermée.
il y avait encore des reliques de maquette de maison dans des coins... :-)
GhostRaider
Le #26470288
Le 31/03/2018 à 18:31, Benoit a écrit :
GhostRaider
Belle initiative.
Ton association devra tenir une comptabilité.
[...]
Je pourrai te conseiller si tu veux.

Merci de ta part, je n'ai pas de problème à ce sujet.
Je suis un ancien Directeur Administratif et Financier, et le Trésorier
un fan de la législation fiscale ;) Il a plusieurs fois coincé le fisc.
C'est normal, quand tu es dans un cas de figure encore jamais vu par ton
interlocuteur, et que ce cas de figure implique pas mal de lois et champ
d'application de ces lois avec des cas particuliers qui eux-mêmes ont
des exceptions... sans parler savoir où trouver des articles de la Cours
de Cassation ;)


Mon Cher Collègue, moi, je suis expert comptable et j'en aurais aussi
pas mal à raconter, et pas à la gloire des services fiscaux.
J'ai un cas en ce moment qui concerne l'application en France de la
législation fiscale américaine sur les revenus mondiaux des citoyens
américains, plus exactement, sur l'élimination de la retenue à la source
française sur les royalties.
Dans un autre cas, j'ai convaincu le notaire que le vendeur d'un
appartement était résident fiscal en France pour la vente immobilière
(donc plus-value non imposable car résidence principale), tout en étant
non-résident pour l'impôt sur le revenu (donc non-imposable du fait de
la convention).
Et tout ça parfaitement légal. Je me délecte.
J'ai, en quelque sorte, blindé la finance.
Comme l'association occupera gratuitement les locaux, je peux te dire
que ces derniers mois j'ai mangé du Lefebvre (Association, Fiscal) et
j'ai surfé sur différents gouv.fr., petit-déjeuner, déjeuner, dîner et
souper.
Un superbe logo nous a été fait avec des déclinaisons. Maintenant
j'avance sur la définition, le cahier des charges du site web. Je
découvre les sites de crowdfunding et leur fonctionnement... J'avance,
j'avance, j'avance. Et si je me lève tard c'est que je me suis couché
tard. Une sorte de décalage horaire avec Paris ;)


En fait, je n'ai jamais beaucoup travaillé avec le Lefebvre, je préfère
de loin travailler sur les textes eux-mêmes, bien plus courts, bien plus
clairs et dénués de commentaires et d'explications qui finissent par les
obscurcir plus que les rendre assimilables, voire en changer le sens.
Mais bon, c'est HS.
Bonne chance.
GhostRaider
Le #26470287
Le 31/03/2018 à 19:49, Stephane Legras-Decussy a écrit :
un ami a exposé dans un truc comme ça, une agence immo fermée.
il y avait encore des reliques de maquette de maison dans des coins... :-)

Et bien, c'est de l'Art.
benoit
Le #26470299
Stephane Legras-Decussy
Le 31/03/2018 16:31, Benoit a écrit :
Quel est son objectif : occuper les locaux commerciaux vides pour que
des artistes puissent montrer leur travail, et que le public ait accès
aux artistes contenporains.

est-ce que c'est "autorisé" aux styles classiques ?

Qu'appelles-tu du « classique » ? Tu sais, le tag est aujourd'hui
classique.
Tu me sembles vivant, contemporains, il n'y a donc aucun problème sauf
ta présence, toi ou des proches, à certaines heures et certains jours.
Je te rappelle que nous ne gagnons rien sur les ventes.. C'est à toi
(famille, amis...) d'assurer une présence dans le local.
En dehors de la location, ramenée à l'électricité et l'assurance (à peu
de chose près), nous demandons le don d'une ½uvre pour une vente aux
enchères annuelle.
--
Pense à l'étiquette qu'une fois les vendanges faites.
benoit
Le #26470298
GhostRaider
Mais bon, c'est HS.
Bonne chance.

Merci
--
Pense à l'étiquette qu'une fois les vendanges faites.
pehache
Le #26470295
Le 31/03/2018 à 19:54, GhostRaider a écrit :
Mon Cher Collègue, moi, je suis expert comptable et j'en aurais aussi
pas mal à raconter, et pas à la gloire des services fiscaux.
J'ai un cas en ce moment qui concerne l'application en France de la
législation fiscale américaine sur les revenus mondiaux des citoyens
américains, plus exactement, sur l'élimination de la retenue à la source
française sur les royalties.
Dans un autre cas, j'ai convaincu le notaire que le vendeur d'un
appartement était résident fiscal en France pour la vente immobilière
(donc plus-value non imposable car résidence principale), tout en étant
non-résident pour l'impôt sur le revenu (donc non-imposable du fait de
la convention).
Et tout ça parfaitement légal. Je me délecte.

Et après on amuse la galerie avec les "privilèges des cheminots" (bis)
--
"...sois ouvert aux idées des autres pour peu qu'elles aillent dans le
même sens que les tiennes.", ST sur fr.bio.medecine
Alf92
Le #26470302
GhostRaider :
Le 31/03/2018 à 18:31, Benoit a écrit :
(...)

Mon Cher Collègue, moi, je suis expert comptable et j'en aurais aussi
pas mal à raconter

on va faire un club alors :-)
et pas à la gloire des services fiscaux.

je viens de faire gagner 8500¤ à ma mère !
j'aurais dû facturer ma presta...
(...)
En fait, je n'ai jamais beaucoup travaillé avec le Lefebvre

j'ai bossé CHEZ eux !
Stephane Legras-Decussy
Le #26470301
Le 31/03/2018 20:07, Benoit a écrit :
Qu'appelles-tu du « classique » ? Tu sais, le tag est aujourd'hui
classique.


je viens de voir une expo collective, les peintres dit "classiques" ont
été mis de côté, dans un couloir... ceux qui peignent comme Gauguin ou
Louis Valtat...
alors que 3 galets barbouillés en bleu trônent en place d'honneur...
autant te dire que ça a créé quelques tensions :-)
Publicité
Poster une réponse
Anonyme