Cinq raisons qui expliquent l'échec de Windows 8

Le
vieuxtrol
J'ai lu des articles comme quoi en quelques mois il y a eu énormément de
windows 8 vendus


<http://www.zdnet.fr/actualites/cinq-raisons-qui-expliquent-l-echec-de-windows-8-39790441.htm>


Ma conclusion ,ms paye grassement les médias pour gonfler les statistiques

Si un mouton se jette a l'eau les autres suivent

Aucune innovation,j'utilise windows avec l'interface windows 95

Une usine a gaz pour afficher des icones sur le bureau et utiliser directx
Vos réponses Page 5 / 8
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
pehache
Le #25421832
Le dimanche 19 mai 2013 16:59:26 UTC+2, vieuxtrol a écrit :

>> Pourquoi mac os,amiga na pas continué son chemin?

> Mac OS a continué son chemin, on est à la version 10.8 et c'est uti lisé
> par au moins 15 à 20% des utilisateurs.

Mac OS c'est pas pour le porte monnaie de tous le monde




Ah oui, tu le fais exprès...
pehache
Le #25421822
Le lundi 20 mai 2013 01:12:53 UTC+2, ST a écrit :

> Plutot de l'ordre de 8% pour tous les MacOS X.x confondus

Ca dépend si on y ajoute les machines sous iOS qui est un dérivé de OS



Tu as parlé de Mac OS (X), pas d'iOS.
pehache
Le #25421862
Le mardi 21 mai 2013 12:02:35 UTC+2, JKB a écrit :
>

> Il n'est pas spécialement question de serveur, même si c'est le dom aine
> de prédilection de Linux.

Certes, mais NT 3.1, 3.51 et 4.0 ne visaient pas spécialement le
poste de travail. Ces machines devaient être dans un coin et
surtout, on devait y toucher le moins possible pour éviter les
surprises.



Mort de rire... Les NT 3.51 et plus encore NT 4 étaient relativement ré pandus comme postes bureautiques dans les grandes entreprises.

Et juste pour dire, ils étaient déclinés en une version "workstation" et une version "server" : "workstation" ça veut dire quoi déjà ?
pehache
Le #25421912
Le mardi 21 mai 2013 21:06:50 UTC+2, Laszlo Lebrun a écrit :
On 21.05.2013 10:27, JKB wrote:

> OS/2 était largement mieux fichu que
> Windows 95 (même que 98R2 et NT4). Sauf que pour des raisons
> d'accords commerciaux, ce fut un échec.

OS/2 avait simplement oublié d'être compatible.



Avec quoi ? OS/2 pouvait faire tourner des programmes DOS

L'idée de Microsoft d'avoir deux lignes d'os (une ligne a faible ticket
d'entrée et une ligne "pro") permettant de faire tourner les mêmes
programmes et 100%compatibles avec DOS était tout simplement géniale.




C'était plus une contrainte d'héritage qu'une volonté de faire de cet te façon. MS a commencé le développement de la branche NT afin de se doter d'un OS plus moderne que celui de la branche Win3.1/95, et en partant d'une feuille blanche (ou presque).

Mais la volonté était de fusionner ces deux branches dès que possible , ce qu'ils avaient prévu de faire avec Millenium et qu'ils n'ont fait qu 'avec XP.
pehache
Le #25421902
Le mardi 21 mai 2013 23:27:11 UTC+2, JKB a écrit :

>> Pas PnP pour un sou,

> On te parle de poste de travail, pas du PC de Mme Michu, alors le côt é
> indispensable du Pnp, comment dire,...

Le PnP, c'est _aussi_ reconnaître la carte SCSI sur le bus PCI sans
se taper la configuration de la chose à la main et l'installation du
pilote avec toutes les options kivonbien. Merci, j'ai donné.
Installer OS/2 Warp server 4.52 sur un Deskpro, ça prenait 2 heures
avec les fixpacks. L'installation brute de NT4, c'était au bas mot
deux jours de boulot parce que la chose avait un disque SCSI. Tu
semble juste oublier que le PnP, ce n'est pas _que_ la clef USB
qui monte automatiquement.




Et donc ? Une installation ne fait pas tous les deux jours. Donc même si elle était (d'après toi) une peu pénible, ce n'était pas rédhibit oire dans un contexte pro.


> Quelle histoire! Ceci dit, tu n'as toujours pas expliqué en quoi NT 4 ne
> visait pas le poste de travail, ce qui était le point initial...

Parce qu'il était inmaintenable. Parce que le bootloader se faisait
régulièrement la malle, parce que les écrans bleus étaient lég ions
avec des 'IRQ less or equal' surtout avec les cartes SCSI 2940. Parce
que les sevices packs cassaient subtilement la compatibilité avec
les W95 et 98 (ah ! le passage du 6a au 6b... Tout un poème !). J'ai e u
un parc d'une cinquantaine de NT4 dans un labo. Je ne le souhaite
pas à mon pire ennemi.



Dès que tu touches à un Windows tu le casses, et tu as plus de problè mes avec à toi tout que tous les admins réunis de la planète.

Je suis passé dans des boîtes utilisant des NT3.51 et NT4, et je ne me souviens pas d'un enfer tel que tu le décris.
ST
Le #25422012
On 2013-05-22, pehache
> Plutot de l'ordre de 8% pour tous les MacOS X.x confondus
Ca dépend si on y ajoute les machines sous iOS qui est un dérivé de OS


Tu as parlé de Mac OS (X), pas d'iOS.



iOS est très clairement un descandant d'OS X qui lui même est un
descandant de Mac OS. Un iPad aujourd'hui est clairement plus puissant
qu'un Mac il y a quelques années, et sur un iPad rootkité, on a un Unix
opérationnel.

Donc non, quand je parle de Mac OS et de ses descendants, j'inclus iOS.
Jerome Lambert
Le #25422002
Le 21/05/13 23:27, JKB a écrit :
Le Tue, 21 May 2013 22:33:01 +0200,
Jerome Lambert
Le 21/05/13 12:51, JKB a écrit :




(...)
Pas PnP pour un sou,



On te parle de poste de travail, pas du PC de Mme Michu, alors le côté
indispensable du Pnp, comment dire,...



Le PnP, c'est _aussi_ reconnaître la carte SCSI sur le bus PCI sans
se taper la configuration de la chose à la main et l'installation du
pilote avec toutes les options kivonbien. Merci, j'ai donné.
Installer OS/2 Warp server 4.52 sur un Deskpro, ça prenait 2 heures
avec les fixpacks. L'installation brute de NT4, c'était au bas mot
deux jours de boulot parce que la chose avait un disque SCSI. Tu
semble juste oublier que le PnP, ce n'est pas _que_ la clef USB
qui monte automatiquement.



De nouveau, on parle de poste de travail, c-à-d de machines dont la
configuration ne bougera plus pendant les x prochaines années, alors y
passer plus ou moins de temps...
Et juste pour ton info, dans un boulot, j'ai passé bien plus de temps
pour fignoler un XP aux petits oignons. Juste qu'une fois le boulot
terminé, on a généré un master déployé sur des centaines de machines.
Dans ce cas-là, tu as même plutôt intérêt à prendre ton temps, histoire
de ne pas te louper.

sensible comme pas permis
dès qu'on était obligé d'utiliser un périphérique un peu border line
comme les cartes RS485 pour des équipements de radio,



Carte sans laquelle un poste de travail ne mériterais pas ce nom, bien
sûr...



C'est un _exemple_. L'installation d'un poste NT4 était une calamité
parce que toute la configuration des cartes se faisait à la main (et
devenait franchement rigolote lorsqu'il y avait en plus de
l'(E)ISA).



Et des exemples de matériel exotique qui marchouille, j'en ai quel que
soit l'OS, alors ce genre d'argument, hein...

bref, une
sombre merde. Et je ne compte même plus le nombre de postes qui ne
redémarrait plus le matin pour cause de NTDLR introuvable !



Quelle histoire! Ceci dit, tu n'as toujours pas expliqué en quoi NT 4 ne
visait pas le poste de travail, ce qui était le point initial...



Parce qu'il était inmaintenable. Parce que le bootloader se faisait
régulièrement la malle, parce que les écrans bleus étaient légions
avec des 'IRQ less or equal' surtout avec les cartes SCSI 2940. Parce
que les sevices packs cassaient subtilement la compatibilité avec
les W95 et 98 (ah ! le passage du 6a au 6b... Tout un poème !). J'ai eu
un parc d'une cinquantaine de NT4 dans un labo. Je ne le souhaite
pas à mon pire ennemi.



Suivant le boulot, ajoute un voire deux zéros derrière ce nombre, sans
soucis notable. Le lecteur tirera la conclusion qu'il veut.

Ceci dit, tu n'as toujours pas expliqué en quoi Microsoft ne visait pas
le poste de travail lors de la sortie de NT4, puisqu'il faut semble-t-il
te préciser la question.
Jerome Lambert
Le #25421992
Le 22/05/13 14:00, pehache a écrit :
Le mardi 21 mai 2013 12:02:35 UTC+2, JKB a écrit :




Il n'est pas spécialement question de serveur, même si c'est le domaine
de prédilection de Linux.



Certes, mais NT 3.1, 3.51 et 4.0 ne visaient pas spécialement le
poste de travail. Ces machines devaient être dans un coin et
surtout, on devait y toucher le moins possible pour éviter les
surprises.



Mort de rire... Les NT 3.51 et plus encore NT 4 étaient relativement répandus comme postes bureautiques dans les grandes entreprises.

Et juste pour dire, ils étaient déclinés en une version "workstation" et une version "server" : "workstation" ça veut dire quoi déjà ?



Serveur? ;-)

D'après wikipedia, le slogan lors de la sortie de NT4 était "95
interface, NT power", le "95 interface" ayant effectivement tout son
sens sur un serveur...
Jerome Lambert
Le #25422052
Le 22/05/13 14:13, pehache a écrit :
Le mardi 21 mai 2013 23:27:11 UTC+2, JKB a écrit :

Pas PnP pour un sou,





On te parle de poste de travail, pas du PC de Mme Michu, alors le côté
indispensable du Pnp, comment dire,...



Le PnP, c'est _aussi_ reconnaître la carte SCSI sur le bus PCI sans
se taper la configuration de la chose à la main et l'installation du
pilote avec toutes les options kivonbien. Merci, j'ai donné.
Installer OS/2 Warp server 4.52 sur un Deskpro, ça prenait 2 heures
avec les fixpacks. L'installation brute de NT4, c'était au bas mot
deux jours de boulot parce que la chose avait un disque SCSI. Tu
semble juste oublier que le PnP, ce n'est pas _que_ la clef USB
qui monte automatiquement.




Et donc ? Une installation ne fait pas tous les deux jours. Donc même si elle était (d'après toi) une peu pénible, ce n'était pas rédhibitoire dans un contexte pro.


Quelle histoire! Ceci dit, tu n'as toujours pas expliqué en quoi NT 4 ne
visait pas le poste de travail, ce qui était le point initial...



Parce qu'il était inmaintenable. Parce que le bootloader se faisait
régulièrement la malle, parce que les écrans bleus étaient légions
avec des 'IRQ less or equal' surtout avec les cartes SCSI 2940. Parce
que les sevices packs cassaient subtilement la compatibilité avec
les W95 et 98 (ah ! le passage du 6a au 6b... Tout un poème !). J'ai eu
un parc d'une cinquantaine de NT4 dans un labo. Je ne le souhaite
pas à mon pire ennemi.



Dès que tu touches à un Windows tu le casses, et tu as plus de problèmes avec à toi tout que tous les admins réunis de la planète.

Je suis passé dans des boîtes utilisant des NT3.51 et NT4, et je ne me souviens pas d'un enfer tel que tu le décris.



Idem. Visiblement, JKB ne fréquentait pas les mêmes. Je me demande
d'ailleurs si il n'y a pas un lien de cause à effet.
Jerome Lambert
Le #25422042
Le 22/05/13 14:16, ST a écrit :
On 2013-05-22, pehache
Plutot de l'ordre de 8% pour tous les MacOS X.x confondus


Ca dépend si on y ajoute les machines sous iOS qui est un dérivé de OS


Tu as parlé de Mac OS (X), pas d'iOS.



iOS est très clairement un descandant d'OS X qui lui même est un
descandant de Mac OS.



D'un point de vue interface, oui, mais pour le reste OS X descend plutôt
de Nextstep.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme