Formation ? (je pense que le mode automatique est preferable).

Le
Ta liberte tu la mendies, pauvre acteur.
> La photo, moi je crois que le principal c'est son contenu et non
la marmite ou le procédé qui l'a générée.

Une formation ? En forme de quoi ?

J'ai bien étudié l'affaire du trio : diaphragme, vitesse, et
sensibilité, et je dois dire que le mode automatique fait ça mieux et
plus vite que moi, et sans se tromper. Si l'appareil se décarcasse,
pourquoi tout faire sois-même ?

Je pense qu'il est beaucoup plus important d'étudier les fonctions
rafale, 4K, et post-focus, ainsi que les modes scènes; il y a des
programmes qui ne sont que des configs, pas des filtres, et qui roulent
tout seul.

Voilà ('quoi, voir en sig).

--
C'est bien ici les cours d"anglais ? If! If! Between
* Alors moi je dis : bite win, la bite (l'automatique) gagne.
Vos réponses Page 11 / 21
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
St=c3=a9phane Legras-Decussy
Le #26480806
On 30/06/2018 00:02, pehache wrote:
L'appareil ne décide de braquéter tout seul, c'est toi qui lui demande
de le faire.

débilissime...
c'est comme si tu disais que ta voiture n'est pas automatique
car t'as mis la boite en mode auto toi même...
juste un truc, le reveillon du 31, tu le passes tout seul souvent toi, nan ?
St=c3=a9phane Legras-Decussy
Le #26480804
On 30/06/2018 00:19, pehache wrote:
Contrairement aux idées reçus, travailler en manuel n'est pas si rare
même aujourd'hui. Le photographe qui veut faire une série de photos
homogènes va caler l'expo (et la balance des blancs s'il exploitent
directement les JPG) une fois pour toutes au début de la série et la
conserver.

n'importe quoi.... serieux tu fais des photos toi ?
homogène de quoi ? la luminosité ? il suffit de pas toucher
au bouton +-EV... aucun rapport avec le mode manuel.
ce n'est qu'en video qu'on lock le triplet pour eviter les pompages
visibles.
benoit
Le #26480808
Stéphane Legras-Decussy
On 30/06/2018 00:19, pehache wrote:
Contrairement aux idées reçus, travailler en manuel n'est pas si rare
même aujourd'hui. Le photographe qui veut faire une série de photos
homogènes va caler l'expo (et la balance des blancs s'il exploitent
directement les JPG) une fois pour toutes au début de la série et la
conserver.

n'importe quoi.... serieux tu fais des photos toi ?
homogène de quoi ? la luminosité ? il suffit de pas toucher
au bouton +-EV... aucun rapport avec le mode manuel.
ce n'est qu'en video qu'on lock le triplet pour eviter les pompages
visibles.

Quand je fais des panos avec un soleil de face vous pensez, une seconde,
que je ne suis pas en manuel pour avoir des images uniformes, gérables
par un logiciel ? C'est là que le raw intervient avec en plus ses
10-12-14-16 bits.
Quand je photographie les réunions de famille, les souvenirs de
voyages... je suis en jpeg tout auto. Sinon en raw et manuel réglés avec
soin pour avoir, in fine, ce que je veux et non ce que la puce du
« plein de boutons » a décidé.
--
Pense à l'étiquette qu'une fois les vendanges faites.
Benoit chez lui à leraillez.com
Thierry Houx
Le #26480810
Le 29/06/2018 à 19:54, Stéphane Legras-Decussy a écrit :
On 29/06/2018 18:21, efji wrote:
Dire à des gens "passez là, je vous prends en photo" est un péché
mortel ? Surtout que ça n'avait rien à voir avec une séance photo
programmée. Il les a vu. Il leur a dit "passez", il a pris une seule
photo (ou deux je ne sais plus) et voilà.
Que dire alors de la fameuse photo de Capa, qui elle a été totalement
bidonnée. Ca a niqué la photo de guerre ?

pour tous les gens pas courant, c'est une tromperie manifeste de
l'instant réel saisi.
Que ça n'enlève rien à la qualité de la photo, bien d'accord.


Et c'est bien ça l'essentiel, le reste n'est que polémique à 4 sous.
Bon, j'avoue aussi que Doisneau est un de mes préférés, je suis quasi
inconditionnel.
GhostRaider
Le #26480820
Le 29/06/2018 à 23:53, pehache a écrit :
Le 29/06/2018 à 19:45, Stéphane Legras-Decussy a écrit :
On 29/06/2018 17:16, pehache wrote:
Sur un reflex à 2000¤ aussi.

c'est juste le mode mamie qui a peur.
pour mémo, un reflex n'est pas utile pour ses menus de 15km de long,
mais juste pour son AF imbattable.
une fois configuré en rafale, brackette de 3... ben c'est du
presse-bouton, ya plus rien à faire.

Mais la question n'est même pas là. Il y a un moment où la démarche
devient totalement absurde.

et faire de la photo, n'est-ce pas absurde en soi ?

En soi, non. Par contre parler photo peut devenir absurde dans certains cas.
Pour un particulier, soit tu fais de la photo de type "documentaire
personnel", autrement dit de la photo souvenir, et à ce moment-là le
presse bouton qui fait tout tout seul au mieux c'est très bien. Mais la
photo souvenir n'intéresse personne d'autre que le cercle réduit des
personnes concernées.
Soit tu as des prétentions esthétiques, et à ce moment là si tu te
contentes d'utiliser les merveilleux automatismes qui font les photos
tout seuls, ben tu fais juste les mêmes photos que tout le monde, donc
ça n'a que peu d'intérêt d'en parler là aussi.


Ton esprit de contradiction devant l'évidence laisse rêveur.
Tu n'as publié ici qu'une seule photo, une seule :
https://www.cjoint.com/doc/18_06/HFEfuL1ha2K_2017-05-27-09.22.56.jpg
prise avec un iPhone, en tout auto.
Chapeau l'Artiste !
GhostRaider
Le #26480819
Le 29/06/2018 à 23:59, Alf92 a écrit :
Stéphane Legras-Decussy :
et faire de la photo, n'est-ce pas absurde en soi ?

à bien y réfléchir c'est un truc de psychopathe

C'est pour moi que tu dis ça ?
GhostRaider
Le #26480818
Le 30/06/2018 à 00:02, pehache a écrit :
Le 29/06/2018 à 18:42, GhostRaider a écrit :
Si on braquète ce n'est pas du tout auto.



Si !
On est en tout auto ET l'appareil braquète en + et en - autour de la
position qu'il a choisie automatiquement.

L'appareil ne décide de braquéter tout seul, c'est toi qui lui demande
de le faire.
Braquètage auto. Tous les APN font ça.

Le tout auto c'est "je ne me pose aucune question et j'appuie sur le
déclencheur"
Si tu sélectionne le braquètage ce n'est plus du tout auto.

C'est comme appuyer 3 fois sur le déclencheur.

En changeant l'exposition à chaque fois, ce n'est donc pas du tout auto.
idem pour la mise au point : choix du point de focus.

La encore, qui s'amuse à regarder la distance exacte de chaque
élément ?
C'est très simple : ou bien je veux du net et je diaphragme, ou
bien je
veux du flou autour de mon sujet et j'ouvre.

Si tu agis sur le diaph tu n'est pas en tout auto.



Je choisis le mode programme en tout auto correspondant au sujet (car
là, j'avoue les APN hésitent encore)

Si tu fais un choix ce n'est par définition pas du tout auto.
et l'appareil n'a plus qu'à mettre
les bons réglages en fonction des milliers de cas qu'il a en mémoire et
de ce qu'il voit.

De manière ultime, l'appareil piochera dans Google Images celle qui se
rapproche le plus de la scène que tu photographies, mais qui est bien
mieux. Exemple, tu t'approches d'un criquet, et paf l'appareil copie sur
ta carte SD une superbe photo de criquet venant de National Geographic.
Je choisis le programme auto adéquat.
Mode portrait par exemple si je veux un fond flou.
Mode cuisine, si je veux du net partout.

C'est quoi la différence fondamentale entre tourner la molette de
diaph et
tourner la molette des programmes ?

C'est faire acte de modestie : reconnaître que l'APN est meilleur et lui
laisser la main (terme équestre).

Tu ne lui laisse pas la main, puisque tu lui dis d'utiliser une vitesse
plus ou moins rapide en fonction du programme.


C'est n'importe quoi. Plus tu creuses, plus tu t'enfonces.
Ça en devient vraiment très drôle.
GhostRaider
Le #26480817
Le 30/06/2018 à 00:04, Alf92 a écrit :
GhostRaider :
Le 29/06/2018 à 17:44, pehache a écrit :
Le 28/06/2018 à 18:24, GhostRaider a écrit :
non ce n'est pas le seul. à chaque fois que tu as un contre jour à
gérer et qu'il y a un choix à faire.

En pratique, que fait-on ?
Si on ne fait trop confiance à son talent, on braquète : -1, 0, +1 et
tout est dit.
Allez, j'irai même jusqu'à -2, 0, +2 pour bien montrer que je m'y
connais.

Si on braquète ce n'est pas du tout auto.



Si !
On est en tout auto ET l'appareil braquète en + et en - autour de la
position qu'il a choisie automatiquement.

tu joues sur les mots

C'est Pehache qui joue sur les mots.
Pour lui, dès que tu appuies sur un bouton, tu n'es plus en auto.
Braquètage auto. Tous les APN font ça.

Le tout auto c'est "je ne me pose aucune question et j'appuie sur le
déclencheur"
Si tu sélectionne le braquètage ce n'est plus du tout auto.

C'est comme appuyer 3 fois sur le déclencheur.
idem pour la mise au point : choix du point de focus.

La encore, qui s'amuse à regarder la distance exacte de chaque
élément ?
C'est très simple : ou bien je veux du net et je diaphragme, ou bien je
veux du flou autour de mon sujet et j'ouvre.

Si tu agis sur le diaph tu n'est pas en tout auto.



Je choisis le mode programme en tout auto correspondant au sujet (car
là, j'avoue les APN hésitent encore) et l'appareil n'a plus qu'à mettre
les bons réglages en fonction des milliers de cas qu'il a en mémoire et
de ce qu'il voit.
Je choisis le programme auto adéquat.
Mode portrait par exemple si je veux un fond flou.
Mode cuisine, si je veux du net partout.

C'est quoi la différence fondamentale entre tourner la molette de diaph et
tourner la molette des programmes ?

C'est faire acte de modestie : reconnaître que l'APN est meilleur et lui
laisser la main (terme équestre).

ton problème c'est que tu vois ça comme une compétition homme vs machine


Pas du tout, puisque c'est l'homme qui a créé la machine. Il reste le
maître.
jdd
Le #26480826
Le 30/06/2018 à 00:02, pehache a écrit :
De manière ultime, l'appareil piochera dans Google Images celle qui se
rapproche le plus de la scène que tu photographies, mais qui est bien
mieux. Exemple, tu t'approches d'un criquet, et paf l'appareil copie sur
ta carte SD une superbe photo de criquet venant de National Geographic.

exactement :-)
ça m'incite, d'ailleurs, justement, à chercher l'angle insolite quand je
photographie un monument
jdd
--
http://dodin.org
pehache
Le #26480830
Le 30/06/2018 à 02:30, Stéphane Legras-Decussy a écrit :
On 30/06/2018 00:19, pehache wrote:
Contrairement aux idées reçus, travailler en manuel n'est pas si rare
même aujourd'hui. Le photographe qui veut faire une série de photos
homogènes va caler l'expo (et la balance des blancs s'il exploitent
directement les JPG) une fois pour toutes au début de la série et la
conserver.

n'importe quoi....    serieux tu fais des photos toi ?

J'adore cette ouverture d'esprit. Un truc que tu ne connais pas, c'est
forcément "n'importe quoi".
A ton avis à quoi servent les chartes gris 18% de ce genre ?
http://www.revelateur.com/materiel/fiches/Kodak-Carte-gris-18-pourcent.php
Non seulement je l'ai fait, mais je l'ai vu faire par un pro. Je lui
demanderai si "sérieux il fat des photos".
homogène de quoi ?

A ton avis ?
la luminosité ?

Bravo !
il suffit de pas toucher
au bouton +-EV...

Pour le coup n'importe quoi. Si tu t'intéresses à un sujet particulier
dans une scène, l'appareil risque de faire varier l'expo en fonction de
l'ensemble de la scène, alors qu'il n'y aucune raison de le faire si la
lumière reste la même.
aucun rapport avec le mode manuel.
ce n'est qu'en video qu'on lock le triplet pour eviter les pompages
visibles.


--
"...sois ouvert aux idées des autres pour peu qu'elles aillent dans le
même sens que les tiennes.", ST sur fr.bio.medecine
Publicité
Poster une réponse
Anonyme