taille du capteur et lumi=c3=a8re

Le
jdd
Bonsoir,

On voit partout que plus la taille d'un capteur est grande plus il
reçoit de lumière, ça, OK, ça semble évident.

Mais on voit aussi que plus il y a de pixels, moins il y a de lumière
pour la même taille de capteur, et là il me semble y avoir un problème.

d'ailleurs Nikon avec ses d7000, d7100, d7200, d7500 a fait valser le
nombre de pixels sans que la sensibilité semble réellement modifiée.

il me semble en effet que ce qui compte c'est la quantité de lumière
reçue *dans l'image*, si chaque pixel en reçoit moins ils sont plus
nombreux et ceci compense cela.

ce qui pourrait jouer c'est l'espace perdu entre les pixels. Est-il
réellement plus grand quand on diminue un peu la taille des pixels?

je m'interroge

jdd
--
http://dodin.org
Vos réponses Page 1 / 15
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
M.H
Le #26504060
jdd a écrit le 05/01/2019 à 11:28 :
Le 05/01/2019 à 09:40, Nul a écrit :
Autrement dit, la quantité de lumière reçue par mm² ou micron sera
toujours égale peu importe la grandeur de surface.

alors quelle est l'explication des multiples conseils qu'on voit
partout, ils ne sont quand même pas tous idiots?
jdd


Si on fait l'image d'un "point" le flux lumineux entrant sur le capteur
dépend 'en gros' du diamètre D de la lentille frontale ou du diaphragme.
Pour une focale donnée d'objectif F à l'ouverture O ce diamètre est F/O.
Pour un FF avec un 50mm à O donnée le flux sera deux fois celui
d'un µ4/3 à F%mm.
Dans le meilleur des cas l'image du point aura la taille de la tache
d'Airy qui ne dépend que de O. Elle sera la même pour le FF et le µ4/3.
Si on a le même nombre de photo-sites sur FF et µ4:3 le photo-site du
µ4/3 sera deux fois plus petit et 4 fois plus petit en surface.
En plus la tache d'Airy couvrira plus de photosites du µ4/3 que pour le
FF, disons deux fois plus.
Le flux par photosite du µ4/3 sera donc huit fois plus faible que pour
le FF et pour un temps de pose donné l'énergie (ou le nombre de photons)
sera donc 8 fois plus petit.
Il faut donc monter les ISO du µ4:3 pour avoir un "signal électrique"
équivallent.
Ce n'est que mon avis !!!
--
M.H.
M.H
Le #26504081
efji a écrit le 05/01/2019 à 13:41 :
Patatras !
Le flux c'est la quantité x surface.


Ben non. C'est la quantité divisée par la surface : des Watts /m²
L'énergie (nb de photons) c'est le flux x intervalle de temps x surface
= Joules.
Un beau soleil envoie un flux de 1kW/m² --> panneaux solaires
--
M.H.
M.H
Le #26504099
efji a écrit le 05/01/2019 à 14:34 :
Ce que je veux dire c'est qu'il y a un facteur 4 et non 2 entre le FF et
le 4/3 !

OK, je m'ai gourré et je m'en excuse !
Il faut écrire :
Pour un FF avec un 50mm à O donnée le flux entrant sera QUATRE fois
celui d'un µ4/3 à F%mm.
Faut tout x2.
Ça justifie encore plus l'usage d'un FF en faible lumière pour répondre
à jdd.
--
M.H.
Mar&Shal Noo Voah L=c3=a2
Le #26503934
On 04/01/2019 20:22, jdd wrote:
Bonsoir,
On voit partout que plus la taille d'un capteur est grande plus il
reçoit de lumière, ça, OK, ça semble évident.
Mais on voit aussi que plus il y a de pixels, moins il y a de lumière
pour la même taille de capteur, et là il me semble y avoir un problème.
d'ailleurs Nikon avec ses d7000, d7100, d7200, d7500 a fait valser le
nombre de pixels sans que la sensibilité semble réellement modifiée.
il me semble en effet que ce qui compte c'est la quantité de lumière
reçue *dans l'image*, si chaque pixel en reçoit moins ils sont plus
nombreux et ceci compense cela.
ce qui pourrait jouer c'est l'espace perdu entre les pixels. Est-il
réellement plus grand quand on diminue un peu la taille des pixels?
je m'interroge...
jdd


Il y a 2 fois plus d'information dans 2 cm2 que dans un seul, le reste
n'est que bavardage.
jdd
Le #26503942
Le 04/01/2019 à 20:27, Mar&Shal Noo Voah Lâ a écrit :
Il y a 2 fois plus d'information dans 2 cm2 que dans un seul, le reste
n'est que bavardage.

de lumière, sans doute, encore que...
la même image contient la même quantité de lumière, quelle que soit la
façon dont on la regarde? Ca dépends de la transmission de l'objectif,
c'est tout.
quand on utilise une loupe pour concentrer la lumière du soleil, plus la
tache lumineuse est petite plus elle est chaude, alors?
jdd
--
http://dodin.org
GhostRaider
Le #26503952
Le 04/01/2019 à 20:22, jdd a écrit :
Bonsoir,
On voit partout que plus la taille d'un capteur est grande plus il
reçoit de lumière, ça, OK, ça semble évident.

Proportionnellement à la taille de l'image, c'est pareil.
Mais on voit aussi que plus il y a de pixels, moins il y a de lumière
pour la même taille de capteur, et là il me semble y avoir un problème.

Moins de lumière pour chaque photosite qui sera plus petit.
d'ailleurs Nikon avec ses d7000, d7100, d7200, d7500 a fait valser le
nombre de pixels sans que la sensibilité semble réellement modifiée.

Mais le bruit a été réduit.
il me semble en effet que ce qui compte c'est la quantité de lumière
reçue *dans l'image*, si chaque pixel en reçoit moins ils sont plus
nombreux et ceci compense cela.

Non, à cause du bruit.
Plus le photo-site est petit, plus il sera sensible au bruit électronique.
La solution idéale, c'est : grand capteur, sensibilité limitée et gros
photo-sites.
ce qui pourrait jouer c'est l'espace perdu entre les pixels. Est-il
réellement plus grand quand on diminue un peu la taille des pixels?

Il y a eu des progrès là-dessus : moins d'espace perdu, d'où photo-sites
plus gros.
je m'interroge...
benoit
Le #26503961
jdd
Bonsoir,
On voit partout que plus la taille d'un capteur est grande plus il
reçoit de lumière, ça, OK, ça semble évident.
Mais on voit aussi que plus il y a de pixels, moins il y a de lumière
pour la même taille de capteur, et là il me semble y avoir un problème.
d'ailleurs Nikon avec ses d7000, d7100, d7200, d7500 a fait valser le
nombre de pixels sans que la sensibilité semble réellement modifiée.
il me semble en effet que ce qui compte c'est la quantité de lumière
reçue *dans l'image*, si chaque pixel en reçoit moins ils sont plus
nombreux et ceci compense cela.
ce qui pourrait jouer c'est l'espace perdu entre les pixels. Est-il
réellement plus grand quand on diminue un peu la taille des pixels?
je m'interroge...

Si tu prends un voilage et que tu regardes le soleil à travers, tu vas
voir une tâche de lumière, tâche de plus en plus importante au fur et à
mesure que tu as des trous plus petits. Si tu fais la somme des trous
dans le voilage et tu fais un seul trou de la même taille dans du tissu
opaque : t'es aveuglé.
Pareil avec de l'eau qui tombe sur un tissu plein de petits trous ou un
seul gros trou. Plus ton trou à photons est petit moins il va capter de
photons, il va donc générer un signal de faible amplitude.
On peut continuer avec un tuyau d'arrosage avec ou sans pistolet pour
créer un spray ou laisser couler l'eau directement. Dans un cas toute
l'eau passe sans problème, dans l'autre tu as de la pression dans le
tuyau, et tu consommes moins d'eau, mais, par la même occasion, tu
arroses moins ;)

--
Vie : n.f. maladie mortelle sexuellement transmissible
Benoit chez lui à leraillez.com
Alf92
Le #26503974
Mar&Shal Noo Voah Lâ :
On 04/01/2019 20:22, jdd wrote:
Bonsoir,
On voit partout que plus la taille d'un capteur est grande plus il
reçoit de lumière, ça, OK, ça semble évident.
Mais on voit aussi que plus il y a de pixels, moins il y a de lumière
pour la même taille de capteur, et là il me semble y avoir un problème.
d'ailleurs Nikon avec ses d7000, d7100, d7200, d7500 a fait valser le
nombre de pixels sans que la sensibilité semble réellement modifiée.
il me semble en effet que ce qui compte c'est la quantité de lumière
reçue *dans l'image*, si chaque pixel en reçoit moins ils sont plus
nombreux et ceci compense cela.
ce qui pourrait jouer c'est l'espace perdu entre les pixels. Est-il
réellement plus grand quand on diminue un peu la taille des pixels?
je m'interroge...

Il y a 2 fois plus d'information dans 2 cm2 que dans un seul, le reste
n'est que bavardage.

mouarffff
tu préfères 2 épisodes des Experts Miami ou "Le crime était presque
parfait" d'Hitchcock ?
tu connais la notion d'info utile ?
je te laisse bavarder
jdd
Le #26504050
Le 05/01/2019 à 09:40, Nul a écrit :
Autrement dit, la quantité de lumière reçue par mm² ou micron sera toujours égale peu importe la grandeur de surface.

alors quelle est l'explication des multiples conseils qu'on voit
partout, ils ne sont quand même pas tous idiots?
jdd
--
http://dodin.org
Pierre Maurette
Le #26504069
jdd :
Bonsoir,
On voit partout que plus la taille d'un capteur est grande plus il reçoit de
lumière, ça, OK, ça semble évident.
Mais on voit aussi que plus il y a de pixels, moins il y a de lumière pour la
même taille de capteur, et là il me semble y avoir un problème.
d'ailleurs Nikon avec ses d7000, d7100, d7200, d7500 a fait valser le nombre
de pixels sans que la sensibilité semble réellement modifiée.
il me semble en effet que ce qui compte c'est la quantité de lumière reçue
*dans l'image*, si chaque pixel en reçoit moins ils sont plus nombreux et
ceci compense cela.
ce qui pourrait jouer c'est l'espace perdu entre les pixels. Est-il
réellement plus grand quand on diminue un peu la taille des pixels?
je m'interroge...

C'est tout con, et assez universel. Un photosite, c'est un capteur
lumière -> valeur analogique. La valeur analogique est constituée de
valeur analogique signal (utile, cohérent, prévisible) et valeur
analogique bruit (néfaste, aléatoire).
Quand vous doublez la surface du capteur, donc que vous ajoutez les
mesures de deux capteurs voisins, le signal est le même sur les deux
capteurs - à un poil de cul près - donc le signal résultant sera le
double. Le bruit est aléatoirement différent, statistiquement le bruit
résultant sera "fois racine(2)". C'est pareil que sur un magnétophone
en lecture en doublant la largeur des pistes, ou la vitesse, ou en
lisant des paires de pistes en parallèle. Apparaît le gain de 3db (ou
6, je ne sais plus entre tension et puissance) sur le rapport s/b.
Si tout ça se passe sur la même surface, le nombre de capteurs va
diminuer, puisqu'on ne différencie plus les deux capteurs qu'on a
réunis par la pensée, le fameux "poil du cul" est perdu et
l'information de résolution qu'il contenait avec lui.
Bien entendu, le "fois deux" c'est juste pour l'exemple, ça établit
simplement une proportionalité surface - rapport s/b. Ça va même plus
loin, un filtre passe-bas après capteur (même jusque dans Photoshop) va
diminuer le bruit et la résolution, c'est cohérent. De même, à
résolution égale, le gros capteur sera plus performant en bruit donc en
fait en sensibilité qu'un petit.
Il me semble que j'ai vu passer il y a peu (mais concernant peut-être
du matériel ancien) l'annonce d'un truc de la mort qui tue - un réglage
particulier, avec un nom compliqué - pour descendre le bruit. Mais au
prix d'une résolution diminuée.

--
Pierre Maurette
Publicité
Poster une réponse
Anonyme