TF1 et Canal+ signent à leur tour la paix

Le par  |  1 commentaire(s)
TF1

Comme avec les autres distributeurs, un accord global a finalement été signé entre les groupes TF1 et Canal+. La fin d'une guéguerre à l'issue qui était prévisible.

Le groupe TF1 a signé un nouvel accord de distribution avec le groupe Canal+. Dans le cadre de ce partenariat, Canal+ peut intégrer dans ses offres - et pour la première fois via myCANAL - toutes les chaînes de TF1 (TF1, TMC, TFX, LCI…) ainsi que les services non linéaires associés (replay, start over…).

L'accord comprend des services enrichis (replay avec des fenêtres de diffusion étendue, programmes en avant-première de leur diffusion TV, 4K UHD pour des programmes événementiels…) et s'accompagne par ailleurs d'un nouveau partenariat élargi entre TF1 et Dailymotion. Rappelons que Dailymotion est dans le giron de Vivendi, la maison-mère du groupe Canal+.

Sur bien des aspects, cette entente aux conditions financières non communiquées ressemble - forcément - aux nouveaux accords de distribution successivement signés par TF1 avec Altice-SFR, Bouygues Telecom (même groupe Bouygues), Orange et Free. L'appétit de TF1 pour la monétisation et la reprise de ses chaînes avait pourtant provoqué une levée de boucliers.

Le groupe Canal+ avait notamment porté plainte contre TF1, lui contestant le droit d'exiger une rémunération pour des chaînes pouvant être diffusées gratuitement sur la TNT. De son côté, TF1 avait porté plainte contre Canal+ pour contrefaçon avec une reprise de ses chaînes sans accord, suite à la fin d'un précédent contrat en avril.

Au point culminant de la crise, on se souviendra que les abonnés Canal ont été privés de l'accès aux chaînes de TF1. Après l'intervention du CSA et les gros yeux du gouvernement, le groupe Canal+ avait finalement mis fin à cette suspension sur l'ensemble de ses réseaux.

Le groupe Canal+ avait déclaré à l'époque : " Les abonnés aux offres Canal n'ont pas vocation à payer pour des chaînes en clair ayant obtenu, à ce titre, de l'État des fréquences gratuites. […] Concernant les services et fonctionnalités associées à ces chaînes, nous sommes disposés à négocier avec le groupe TF1 la rémunération de ces services sur une base raisonnable et non discriminatoire par rapport aux accords signés avec les autres distributeurs. "

La sensation dominante est que le groupe TF1 est parvenu à ses fins.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2040755
Ouf, nous voilà grandement rassurés
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme