Actualité GNT : ce que vous avez peut-être manqué

Le par  |  1 commentaire(s)
Logo résumé actualité

Fraudeur sans le savoir, échec de la NSA face à Tor et nouvelles règles pour les FAI… Comme chaque lundi, redécouvrez les faits qui ont marqué l'actualité de la semaine précédente et que vous avez peut-être manqués.

Parmi les faits qui ont marqué l’actualité high-tech de la semaine précédente, on rappellera la décision de justice qui fait de vous un fraudeur potentiel, le dernier bilan Hadopi et les nouvelles règles pour les fournisseurs d’accès à Internet en matière de publicité.

On évoquera aussi le boom des demandes de suppression d’URL, l’échec de la NSA face à Tor et les arrestations de dealers suite à la fermeture de Silk Road.

Sur ce, bonne lecture et bon début de semaine sur GNT.

Vous êtes certainement fraudeur sans le savoir : depuis peu et suite à une décision de justice, divers journaux en appellent à la prudence aux utilisateurs de compte PayPal. La non-déclaration de ce dernier pourrait être assimilée à de la fraude fiscale.


Boom des demandes de suppression d'URL : plus de 21,5 millions de demandes d'URL à supprimer en septembre pour des violations présumées de droits d'auteur. Le moteur de recherche Google est confronté à une explosion en la matière.

La NSA se casse les dents sur le réseau Tor : les agences de renseignements, dont la NSA, ont passé beaucoup de temps à tenter de déjouer le système de sécurité du réseau Tor, sans y parvenir toutefois.


Les derniers chiffres de la réponse graduée : nouvelle publication pour les chiffres de la réponse graduée. En septembre, la Hadopi a enregistré 51 887 premiers e-mails d'avertissement, 13 470 deuxièmes recommandations avec lettre remise contre signature et 55 dossiers en troisième phase.


Nouvelles règles pour les publicités des FAI : nouvelles règles pour les publicités des fournisseurs d'accès à Internet. Ces derniers devront fournir une information personnalisée avant toute souscription et ne plus se contenter de communiquer les débits théoriques.


Les autorités remontent les filières de la drogue : la semaine dernière, le FBI a procédé à l’arrestation du fondateur du très controversé site Silk Road et mis un terme à ce marché ouvert de la drogue sur le Net. Les autorités poursuivent désormais les enquêtes et procèdent aux premières arrestations des dealers de la plate-forme.


Les remboursements des opérateurs dévoilés : à défaut de proposer une solution au problème de remboursement des opérateurs concernant les requêtes liées à l’activité de la HADOPI, trois nouveaux arrêtés ont été publiés au Journal Officiel, encadrant les frais d’interceptions judiciaires.

Complément d'information
  • L'actualité commentée dans Google News à l'essai
    Le leader mondial de la recherche Web expérimente l'insertion de commentaires dans son service d'agrégation de l'actualité. Une fonctionnalité pour l'heure réservée aux Etats-Unis et pour laquelle il faut montrer patte blanche.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1526932
A propos d'Hadopi et du contenu sur le net,résumé de point de vue :

- le piratage zéro n’a aucune importance, mais il est techniquement aujourd’hui tout à fait possible de faire énormément baisser le piratage (et sans interdire de protocoles, ni monitorer les flux utilisateurs) :
http://iiscn.wordpress.com/2011/05/15/piratage-hadopi-etc/
- une offre légale basée sur écritures de droits d’accès sur des comptes offrirait une vraie plus value à acheter par rapport à pirater, c’est à dire une offre vraiment atawad (any time any where any device)
- c’est d’ailleurs dans ce sens qu’évoluent l’offre légale : amz, gg play, ultraviolet, plus ou moins itunes
- si l’on considère que le fait que cela se termine en 2 ou 3 monstres n’est pas forcément souhaitable
- si l’on considère que la confidentialité des bibliothèques personnelles est quelque chose d’important
- c’est surtout un nouveau role, plusieurs organisations dans le role, et séparation des rôles qui est nécessaire :
http://iiscn.wordpress.com/2011/05/15/concepts-economie-numerique-draft/

Avec aussi :
- une très forte baisse des prix (pari nécessaire : plus "grosses" bibliothèques chez chacun)
- aucun DRMs du genre "traficotages de fichiers pour empêcher la copie", qui ne font qu’emmerder ceux qui achètent

Quant à la licence globale (ou autre approche taxe) cela se résume à :
1) Prélèvement uniforme indépendant des contenus écoutés/consultés/lus, etc
Ensuite pour la redistribution soit :
a) mesures d’audience et de consultations précises : approche nécessairement la plus Orwellienne possible (pour éviter les consultations simulées par exemple)
b) revenus des taxes redistribués sous forme de "subventions à la création", c’est à dire mise en place du ministère omnipotent de la culture gardien du bien et du bon goût.
Sans parler de praticité de la mise en place.
http://iiscn.wordpress.com/2011/07/03/licence-globale/

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]