Les fondamentaux... (:-o)

Le
Jacques DASSIÉ
Bonjour à tous,

Un peu las de ces discussions interminables, pseudo-philosophiques et
profondément stériles, je reviens à l'un des fondamentaux de ce forum,
la macro.

Un pauv petit papazion, plaqué sur un volet par un fort vent,se
cramponne désespérément aux écailles de peinture d'un vieux volet

Questo è tutto !

http://archaero.com/Tampon/Vulcain-TZ101.jpg

NB Pour les puristes : Nymphalidae, Vanessa atlanta, dit "Vulcain".

--
Jacques DASSIÉ
Toujours sçavoir plus
http://archaero.com/
Vos réponses Page 6 / 16
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
GhostRaider
Le #26413259
Le 19/10/2016 à 01:40, efji a écrit :
Le 18/10/2016 à 23:16, GhostRaider a écrit :
Pauvre chevreuil.
Tiens, ça me rappelle ça :
http://hildegardvonhessenamrhein.over-blog.com/2016/10/le-n-2-de-l-etat-islamique-appelle-les-musulmans-d-amerique-a-voter-pour-killiary.html

Tu lis de drôles de sites Putino-fascistes.

Les journalistes du Monde aussi :
http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/10/18/la-fausse-histoire-du-numero-2-de-daech-qui-appelle-a-voter-pour-hillary-clinton_5015832_4355770.html
Pas toi ?
GhostRaider
Le #26413260
Le 19/10/2016 à 01:08, Stephane Legras-Decussy a écrit :
Le 18/10/2016 22:40, GhostRaider a écrit :
Tout-à-fait,. J'avais lu dans Photo dans le temps un article sur un
photographe animalier qui disait avoir été chasseur au fusil avant de
passer à la chasse photo, et, disait-il, les sensations sont exactement
les mêmes.
Et quand je traque un chevreuil flou, j'ai des sensations que la pudeur
ne m'autorise pas à décrire.

alors tu comprends bien que shooter et garder des petites tortue
dans un jardin du 92, en gardant même les moches... c'est quand
même n'importe quoi.

Ah mais non mais non mais non...
C'est un entrainement avant d'aller chasser les grands fauves en Afrique.
En les gardant je vois mes erreurs, nombreuses, et je m'amende, je
progresse perpétuellement.
http://www.cjoint.com/doc/16_10/FJte1EkPC67_Chevreuil-flou-net-001-2-.jpg
GhostRaider
Le #26413262
Le 19/10/2016 à 01:10, Stephane Legras-Decussy a écrit :
Le 18/10/2016 22:41, GhostRaider a écrit :
- je ne photographie pas pour l'art mais pour la connaissance.

pour la connaissance de la piéride du choux ?

Oui, le sujet est vaste et intéressant.
Le premier intérêt est de pouvoir distinguer d'un coup d'oeil piéride du
choux et piéride du navet, c'est pas évident. Quand on y arrive, on a
bien progressé dans la vie.
il va falloir investir dans un microscope electronique à balayage.

Avant cela, il y a le MPE-65 de Canon.
Ceux qui en ont un font des merveilles.
Mais surtout font 99% de ratées, alors avec un microscope électronique,
je n'ose y penser.
http://blog.darth.ch/2012/01/31/test-terrain-canon-mp-e-65mm-f2-8-1-5x/
GhostRaider
Le #26413261
Le 19/10/2016 à 01:04, Stephane Legras-Decussy a écrit :
Le 18/10/2016 21:32, Alf92 a écrit :
je gardais tout, y compris les photos prises en tripples "au cas où",
jusqu'au jour ou j'ai compris la bêtise de l'opération.
aujourd'hui 3 photos sur 4 finissent à la corbeille.

500 photos par an, j'en garde 20 :-)
après ça dépend, avec les sujets faciles ça peut
être 90% de bonnes... je viens de faire une série culinaire
pour le web d'une copine, rien n'est plus facile et photogénique
qu'une crêpe caramel/chantilly ! :-)

Je garde beaucoup parce que ça ne mange pas de pain, et Picasa les
trouve à la demande en un éclair.
Et ici, je passe surtout les moches, on comprend pourquoi.
GhostRaider
Le #26413263
Le 19/10/2016 à 01:20, Stephane Legras-Decussy a écrit :
Le 18/10/2016 23:07, GhostRaider a écrit :
Parce que c'est une façon d'apprendre.
Chasser une bestiole permet de comprendre son comportement, son milieu,
son régime alimentaire, ses relations à l'autre sexe (très important,
ça, ça peut servir...) etc.. etc..
Ainsi, par exemple, chasser le Vulcain m'en apprend beaucoup sur son
comportement, sa psychologie, sa façon de considérer le monde.

tout à fait... et c'est pareil en ne gardant que les belles photos.
ça n'explique donc pas du tout pourquoi garder 345 790 photos pas belles.

Ma photothèque ressemble à ça :
http://www.cjoint.com/doc/16_10/FJtfrnVqCO7_P4080427.JPG
Impossible de choisir la plus belle.
Si ensuite il faut tout poubelliser, ne rien laisser, tout oublier,
autant jouer à la belote ou, pire, regarder la télévision.
Je poubellise quand même pas mal, les doublons, les floues, les trop
loin, les vraiment moches..

tu pourrais juste garder UNE meilleure de chaque espèce. Ta descendance
le fera de toute façon (poubelliser). Au contraire c'est valoriser cette
passion que de n'en garder qu'une.

Ça ne convient pas à une approche scientifique.
JD pourra confirmer qu'il est souvent indispensable de garder toute une
série de photos, y compris les moches, pour pouvoir identifier l'espèce.
Instinct de collectionneur ? Pourquoi pas, collectionneur de
connaissances.
Et puis, je peux dire à une fille : "viens chez moi, je vais te montrer
ma collection de papillons à la saison des amours", ça coûte moins cher
que les estampes japonaises.

tu auras beaucoup plus de succès avec les filles en montrant un
portfolio j'imprime-mon-livre.com, que 5To de HDD :-)

Non, car elle le regardera de l'autre côté de la table à café, alors
qu'à deux, il faut se serrer devant l'écran.
René
Le #26413268
Le mardi 18 octobre 2016 17:18:29 UTC-4, GhostRaider a écrit :
Le 18/10/2016 à 23:05, René a écrit :
Le lundi 17 octobre 2016 15:00:47 UTC-4, GhostRaider a écrit :
Le 17/10/2016 à 14:46, Charles Vassallo a écrit :
GhostRaider a écrit :
Mais parfois, le soleil est avec moi.
Sans flash :
http://www.cjoint.com/doc/16_10/FJrhIZV2uo7_D7000-07923-004.jpg
Pieris napi - Piéride du navet

et tout revit...

Et oui... Comment faire venir le soleil au bon moment, au bon endroit,
en même temps que la bestiole rare et fugitive que je traque sans répit
depuis des jours et dont la photo assurerait ma célébrità © ? J'ai essayé
de prier Amon-Rê, ça marche moyen.
La vie est pleine de renoncements, éternel combat entre le souhai table
et le possible.
Tiens, encore de la philosophie de comptoir, JD va me tomber dessus.

Il existe pourtant plusieurs façons de modifier l'éclairage m acro.
Comme le système Nikon R1, ou l'extension Manfrotto 330B Macro Fla sh Bracket (pas chère et pas facile à manipuler)

Oui, tous ces systèmes circulaires ou approchants sont destinés à ne
justement pas faire d'ombres.
http://www.adorama.com/searchsite/default.aspx?SearchInfo=macro+flash &Page=1
Le plus simple avec ton pot de yogourt serait de masquer à un cert ain degré la moitié de ton réflecteur. La lumière sera inégale entre la gauche et la droite.
René

Ça, c'est pas idiot, je vais voir à voir à tâcher moy en...

Avec un montage à 2 têtes il suffit de régler les 2 flashes sur des puissances différentes. Avec les circulaires il est (ou peut être) possible de monter un cache rotatif.
Bonnes expérimentations
René
GhostRaider
Le #26413285
Le 19/10/2016 à 09:26, René a écrit :
Le mardi 18 octobre 2016 17:18:29 UTC-4, GhostRaider a écrit :
Le 18/10/2016 à 23:05, René a écrit :
Le lundi 17 octobre 2016 15:00:47 UTC-4, GhostRaider a écrit :
Le 17/10/2016 à 14:46, Charles Vassallo a écrit :
GhostRaider a écrit :
Mais parfois, le soleil est avec moi.
Sans flash :
http://www.cjoint.com/doc/16_10/FJrhIZV2uo7_D7000-07923-004.jpg
Pieris napi - Piéride du navet

et tout revit...

Et oui... Comment faire venir le soleil au bon moment, au bon endroit,
en même temps que la bestiole rare et fugitive que je traque sans répit
depuis des jours et dont la photo assurerait ma célébrité ? J'ai essayé
de prier Amon-Rê, ça marche moyen.
La vie est pleine de renoncements, éternel combat entre le souhaitable
et le possible.
Tiens, encore de la philosophie de comptoir, JD va me tomber dessus.

Il existe pourtant plusieurs façons de modifier l'éclairage macro.
Comme le système Nikon R1, ou l'extension Manfrotto 330B Macro Flash Bracket (pas chère et pas facile à manipuler)

Oui, tous ces systèmes circulaires ou approchants sont destinés à ne
justement pas faire d'ombres.
http://www.adorama.com/searchsite/default.aspx?SearchInfo=macro+flash&Page=1
Le plus simple avec ton pot de yogourt serait de masquer à un certain degré la moitié de ton réflecteur. La lumière sera inégale entre la gauche et la droite.
René

Ça, c'est pas idiot, je vais voir à voir à tâcher moyen...

Avec un montage à 2 têtes il suffit de régler les 2 flashes sur des puissances différentes. Avec les circulaires il est (ou peut être) possible de monter un cache rotatif.
Bonnes expérimentations

J'ai essayé avec un flash cobra ancien comportant une petite lumière de
face et une lumière principale dirigée vers un réflecteur, ça n'a rien
donné.
J'ai aussi essayé deux flashes sur des barrettes, un à gauche, l'autre à
droite; c'est équilibré mais fort peu maniable et ça ne donne pas grand
chose non plus.
Il faut un éclairage franchement latéral, donc le soleil ou un flash
vraiment déporté
Le problème c'est que :
- ou bien je suis à découvert et le soleil brille de côté et ça donne
des trucs très bien comme mon piéride, mais le cas est rare,
- ou bien je suis sous le couvert et il faut un éclairage de complément,
mais la végétation gêne beaucoup; j'ai une petite paires de ciseaux pour
couper les feuilles parasites d'ailleurs, mais ça dérange les sujets.
Avec juste mon diffuseur Picard Surgelés sur le flash intégré, j'obtiens
malgré tout des trucs qui ont un certain relief :
http://www.cjoint.com/doc/16_10/FJtlqZVWu07_D7000-05471-001.JPG
Graphosoma italicum - Pentatome Rayé-Punaise Arlequin
Stephane Legras-Decussy
Le #26413284
Le 19/10/2016 07:09, GhostRaider a écrit :
Avant cela, il y a le MPE-65 de Canon.
Ceux qui en ont un font des merveilles.
Mais surtout font 99% de ratées, alors avec un microscope électronique,
je n'ose y penser.
http://blog.darth.ch/2012/01/31/test-terrain-canon-mp-e-65mm-f2-8-1-5x/

interessant mais c'est un objectif pour en faire des belles, tu vas
effectivement remplir 10 To très très vite si tu gardes les moches ou
même les moyennes :-)
Stephane Legras-Decussy
Le #26413286
Le 19/10/2016 07:22, GhostRaider a écrit :
Impossible de choisir la plus belle.

c'est pourtant le travail essentiel d'un photographe et le plus
difficile : être devant ce qu'on a commencé à faire et *choisir*.
ne pas choisir, c'est arrêter avant la fin.
JD pourra confirmer qu'il est souvent indispensable de garder toute une
série de photos, y compris les moches, pour pouvoir identifier l'espèce.

et bien une fois qu'elle est identifiée, c'est bon tu colles le nom en
exif dans la meilleure.
GhostRaider
Le #26413287
Le 19/10/2016 à 13:47, Stephane Legras-Decussy a écrit :
Le 19/10/2016 07:09, GhostRaider a écrit :
Avant cela, il y a le MPE-65 de Canon.
Ceux qui en ont un font des merveilles.
Mais surtout font 99% de ratées, alors avec un microscope électronique,
je n'ose y penser.
http://blog.darth.ch/2012/01/31/test-terrain-canon-mp-e-65mm-f2-8-1-5x/

interessant mais c'est un objectif pour en faire des belles, tu vas
effectivement remplir 10 To très très vite si tu gardes les moches ou
même les moyennes :-)

Oui, mais je ne garde pas les ratées, donc je risque bien d'en garder
beaucoup moins qu'actuellement.
Dans cet article, l'auteur écrit qu'en macro, on n'utilise que très
rarement l'autofocus, mais qu'on met au point en se déplaçant.
Je suis absolument mort de rire.
C'est avec un principe idiot comme ça qu'on a 99% de déchets.
La profondeur de champ est infime, comment mettre au point en se déplaçant ?
A main levée, même si on est un sniper champion du monde, c'est
quasiment hors de question, car même la parallaxe de temps entre l'appui
sur le déclencheur et la prise de la photo suffit à flouter la photo si
on déclenche quand le sujet devient net dans le viseur.
Sur pied, il faut utiliser un rail de mise au point, installation qui
fait fuir les bestioles.
Toutes mes photos sont faites à l'autofocus et j'ai très peu de déchet.
C'est quand il y a du vent que ça déchette : le moindre souffle de vent
perturbe la MAP entre le moment où l'autofocus libère le déclenchement
et la prise de vue elle-même.
Les facettes des yeux des mouches ne sont plus piquées, hop, direction
poubelle.
Le MPE 65 ne possède pas d'autofocus, il n'est donc absolument pas
adapté à la macro de sujets vivants, sauf si ça grouille tellement qu'il
y en aura un ou deux nets dans le tas, fourmis et pucerons pas exemple.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme