et puis, le social vous rattrape......

Le
Birdy
Vos réponses Page 4 / 69
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Stephane Legras-Decussy
Le #26415014
Le 01/11/2016 18:26, Birdy a écrit :
Bon, bénévole ou CDD non titularisée reconductible avec des pincettes...

pardon ? tu trouves presque pareil ???
Santa Claup
Le #26415038
Birdy a écrit :
Il se trouve que Santa Claup a formulé :
Dominique a écrit :
Le 01/11/2016 à 08:03, Santa Claup a écrit :
comme déjà dit, cette culpabilité ne prend que sur les neuneux ou les
naïfs.

Et quand la photo n'a rien de culpabilisant mais qu'on se sent coupable,
on peut en penser quoi ?

Cette photo ne me fait pas culpabiliser. En revanche, elle me fait prendre
la dimension de l'immense solitude de cet homme.

Je ne culpabilise pas non plus, je ne le connaissais pas, je ne sais même
pas dans quelle ville ça se passe.
Certes, les SDF ont une identité, on ne les résume quand même pas à leur
manque d'adresse.

Je tiens à rassurer puisqu'aux infos de ce soir, il est question d'un fichier
global pour 60 millions de français. Vite un verre d'eau pour le président de
la Cnil qui fait un malaise;

J'ose espérer qu'il n'est pas le seul.
Stephane Legras-Decussy
Le #26415037
Le 01/11/2016 19:17, Birdy a écrit :
Pas pire que des photos de reportage chez Berliet en 1970 à l'atelier
peinture ou des ouvriers paraissaient aussi 70 ans à 40 ans.

en même temps, quand tu imposes des régles de sécurité
au travail, protection yeux, oreilles, sécurité en hauteur ...etc c'est
pas suivi parce que "c'est chiant".
Dominique
Le #26415048
Le 01/11/2016 à 23:35, Santa Claup a écrit :
Je tiens à rassurer puisqu'aux infos de ce soir, il est question d'un
fichier global pour 60 millions de français. Vite un verre d'eau pour
le président de la Cnil qui fait un malaise;

J'ose espérer qu'il n'est pas le seul.

Beaucoup de personnes trouvent que ce fichiers est très bien. A minima,
elles disent que, si elles n'ont rien à se reprocher, ce fichier n'est
pas gênant pour elle.
Certes, dans un État de droit. Mais si, un jour, nous ne sommes plus
dans un État de droit, que pourra devenir ce fichier ?
Je me dis que, si personne n'a rien à me reprocher, il n'y a pas de
raison de me ficher. Si je n'existe pas dans un fichier, alors ça veut
dire que je peux obtenir aisément mes papiers d'identité.
Mais je dois avoir une vison basique des choses :-)
--
Dominique
Courriel : dominique point sextant ate orange en France
Esto quod es
Santa Claup
Le #26415054
Dominique a écrit :
Le 01/11/2016 à 23:35, Santa Claup a écrit :
Je tiens à rassurer puisqu'aux infos de ce soir, il est question d'un
fichier global pour 60 millions de français. Vite un verre d'eau pour
le président de la Cnil qui fait un malaise;

J'ose espérer qu'il n'est pas le seul.

Beaucoup de personnes trouvent que ce fichiers est très bien. A minima, elles
disent que, si elles n'ont rien à se reprocher, ce fichier n'est pas gênant
pour elle.
Certes, dans un État de droit. Mais si, un jour, nous ne sommes plus dans un
État de droit, que pourra devenir ce fichier ?
Je me dis que, si personne n'a rien à me reprocher, il n'y a pas de raison de
me ficher. Si je n'existe pas dans un fichier, alors ça veut dire que je peux
obtenir aisément mes papiers d'identité.
Mais je dois avoir une vison basique des choses :-)

La seule existence de ce fichier est une atteinte aux libertés, même si
les usages en sont codifiés. Au-delà des risques énormes de piratage
plus ou moins officiels genre NSA, la moindre fuite approuvée, à usage
statistique ou tout autre alibi, permet à terme des usages peu
recommandables, notamment publicitaires !
De plus, bien entendu, si on rêve de risque faible "aujourd'hui", une
fois créé, ce fichier est une cible de choix en cas de conflit.
Militaire ou économique. Et le conflit économique a déjà commencé
depuis longgtemps !
Dominique
Le #26415057
Le 02/11/2016 à 07:39, Santa Claup a écrit :
Mais je dois avoir une vison basique des choses :-)
La seule existence de ce fichier est une atteinte aux libertés, même si
les usages en sont codifiés. Au-delà des risques énormes de piratage
plus ou moins officiels genre NSA, la moindre fuite approuvée, à usage
statistique ou tout autre alibi, permet à terme des usages peu
recommandables, notamment publicitaires !
De plus, bien entendu, si on rêve de risque faible "aujourd'hui", une
fois créé, ce fichier est une cible de choix en cas de conflit.
Militaire ou économique. Et le conflit économique a déjà commencé depuis
longgtemps !

Tu prêches ici un convaincu. Mais, à force de répéter que le fichage est
fait pour nous protéger (en quoi ont-ils empêché des attentats ou
empêchent-ils des personnes de conduire sans permis, pour ne citer que
ces 2 exemples « à la mode » ?), beaucoup de personnes en sont certaines
et acceptent de perdre aujourd'hui quelque liberté pour plus de
sécurité, au risque de plagier un président des USA passé.
Le but ultime de cette communication sécuritaire est de convaincre tout
le monde qu'en élisant telle ou telle personne, le risque sera éradiqué.
Le risque zéro n'existe pas. Vivre est dangereux !
--
Dominique
Courriel : dominique point sextant ate orange en France
Esto quod es
Birdy
Le #26415062
Stephane Legras-Decussy a exprimé avec précision :
Le 01/11/2016 18:26, Birdy a écrit :
Bon, bénévole ou CDD non titularisée reconductible avec des pincettes...

pardon ? tu trouves presque pareil ???

Je suis ces situations dans divers secteurs dont les radios
associatives. Les emplois aidés sont des substituts pas toujours
accessibles ni reconductibles ou proches du précaire comme emplois,
avec des avantages inférieurs à ceux des CDI, et de plus, souvent
soumis à des pressions en raison de leurs statuts incertains par
rapport aux conventions collectives de leur secteur, elles-même remises
en cause par d'éventuels accords d'entreprise en contradiction avec les
accords de branche (Loi Komhri).
Excuses la technicité du propos.
Nul
Le #26415063
Le mardi 1 novembre 2016 23:46:02 UTC+1, Stephane Legras-Decussy a écr it :
Le 01/11/2016 19:17, Birdy a écrit :
Pas pire que des photos de reportage chez Berliet en 1970 à l'atel ier
peinture ou des ouvriers paraissaient aussi 70 ans à 40 ans.

en même temps, quand tu imposes des régles de sécurità ©
au travail, protection yeux, oreilles, sécurité en hauteur ...e tc c'est
pas suivi parce que "c'est chiant".

faut dire aussi que parfois la "loi" est débile, je me rappelle quand nous faisions un clocher sur une tour à environ 30 mètres de haut , le gars de la sécurité est venu nous faire arrêter le trav ail parce que l'on avais pas de casque (casque sans jugulaire sur chantier) , je lui ais répondu que nous n'avions que deux mains pour travailler et qu'il nous les fallait bien, alors la main pour tenir le casque, car on a rarement la tête bien droite sur un toit de clocher et l'autre pour tenir marteau/clou ou scie/bois c'était un peu juste.
Si il prenait la responsabilité d'une chute, alors nous acceptais de l e mettre son foutu casque sans jugulaire.
Il est parti tout rouge, nous avons repris le boulot sans plus aucuns probl èmes.
GhostRaider
Le #26415068
Le 01/11/2016 à 23:45, Stephane Legras-Decussy a écrit :
Le 01/11/2016 19:17, Birdy a écrit :
Pas pire que des photos de reportage chez Berliet en 1970 à l'atelier
peinture ou des ouvriers paraissaient aussi 70 ans à 40 ans.

en même temps, quand tu imposes des régles de sécurité
au travail, protection yeux, oreilles, sécurité en hauteur ...etc c'est
pas suivi parce que "c'est chiant".

Absolument, j'en ai eu maints exemple, comme par exemple ce mélangeur à
poudres de 1800 kg dans lequel il fallait descendre pour le nettoyer et
dont l'arrêt de sécurité avait été scotché.
Faire porter le casque, les gants, les lunettes à un soudeur qui n'a
qu'un petit travail à faire n'est pas non plus évident.
Une petite photo pour rester en charte :
http://www.cjoint.com/doc/16_11/FKcjGhvpFxa_P6237344.JPG
GhostRaider
Le #26415067
Le 02/11/2016 à 04:29, Dominique a écrit :
Le 01/11/2016 à 23:35, Santa Claup a écrit :
Je tiens à rassurer puisqu'aux infos de ce soir, il est question d'un
fichier global pour 60 millions de français. Vite un verre d'eau pour
le président de la Cnil qui fait un malaise;

J'ose espérer qu'il n'est pas le seul.

Beaucoup de personnes trouvent que ce fichiers est très bien. A minima,
elles disent que, si elles n'ont rien à se reprocher, ce fichier n'est
pas gênant pour elle.
Certes, dans un État de droit. Mais si, un jour, nous ne sommes plus
dans un État de droit, que pourra devenir ce fichier ?
Je me dis que, si personne n'a rien à me reprocher, il n'y a pas de
raison de me ficher. Si je n'existe pas dans un fichier, alors ça veut
dire que je peux obtenir aisément mes papiers d'identité.
Mais je dois avoir une vison basique des choses :-)

Ce fichier existe déjà, potentiellement et même bien plus.
Il suffit de croiser tous les fichiers déjà existants : état-civil
(qu'on oublie), impôts, Sécurité sociale, allocations familiales,
fichiers scolaires, fichiers des médecins, des hôpitaux, des
entreprises, des fournisseurs, des greffes, des pharmaciens, de la
justice, de la police etc..
Idéal pour un régime de dictature.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme