Question de température de couleur

Le
benoit
Bonjour,


Comme il y a eu diverses discussions à ce propos, j'aimerai savoir
quelle est la température de couleur de base pour l'½il. Ce que
j'entends par là est quelle est cette température de couleur livrée en
« RAW » par l'½il au cerveau qui va ensuite corriger les « erreurs ».

Cf. les lunettes de soleil qui sont vertes les premières secondes (et
encore).

Je pose cette question car pour certaines photos les corrections
automatiques des logiciels, qu'ils soient dans l'appareil ou
l'ordinateur, corrigent souvent. L'exemple type est un éclairage à la
bougie qui est « déjauni ».

Ce que je souhaite donc c'est soit :

- Paramétrer l'appareil pour qu'il reste neutre à la prise vue (inutile
avec du RAW à ce que je sache) ;

- Pouvoir se recaler sur cette température quoiqu'il arrive en
post-production (corrections des logiciels ou correction à la prise de
vue jpeg).

La raison en est simple. Dans des cas qui m'intéressent, photos de
plages, où la couleur du sable (jaune, blanc, orange), de l'eau (bleu
clair, bleu foncé, vert), des nuages (gris, blanc, bleu clair,
jaune) il y a souvent des ajustements qui, pour moi, faussent
l'image.

J'ai recherché sur le net, mais, s'il y a plein de pages sur les
températures de couleur des différents éclairages, je n'ai rien trouvé
sur ce que capte l'½il de base (avant ajustement via la boîte grise).


Quelqu'un sait ? Charles ?


[FU2] sur le groupe le plus approprié.

P.S. chacun ne perçoit pas exactement les couleurs de la même façon. On
oublie ça.
--
On s'occupe de l'étiquette
Qu'une fois les vendanges faites.
Vos réponses Page 1 / 11
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
jdd
Le #26438759
Le 17/07/2017 à 13:12, Benoit a écrit :
Bonjour,
Comme il y a eu diverses discussions à ce propos, j'aimerai savoir
quelle est la température de couleur de base pour l'½il.

essaie avec une charte de gris moyen 18%
jdd
--
http://dodin.org
benoit
Le #26438790
jdd
Le 17/07/2017 à 13:12, Benoit a écrit :
Bonjour,
Comme il y a eu diverses discussions à ce propos, j'aimerai savoir
quelle est la température de couleur de base pour l'½il.

essaie avec une charte de gris moyen 18%

Est-ce-que cela va effectivement me ramener à une lumière totalement
neutre. Je l'utilise de temps en temps, mais pour moi, l'idéal est de
régler l'appareil sur neutre et régler le logiciel sur neutre. Pas de
modification de colorimétrie à partir du RAW. Et plus simple que de
sortir son plastique gris en fonction des nuages qui passent et
changent.
--
On s'occupe de l'étiquette
Qu'une fois les vendanges faites.
Charles Vassallo
Le #26438797
Benoit a écrit :
Comme il y a eu diverses discussions à ce propos, j'aimerai savoir
quelle est la température de couleur de base pour l'½il. Ce que
j'entends par là est quelle est cette température de couleur livrée en
« RAW » par l'½il au cerveau qui va ensuite corriger les « erreurs ».

Euh... je ne suis pas certain que ta question ait du sens. Si l'½il
n'est qu'une sorte d'appareil photo, il se contente de capter le
rayonnement émis par la scène ; la température de couleur n'en fait pas
partie. C'est une information ajoutée par l'opérateur ou par l'appareil
lui-même (en "auto"), au vu d'une interprétation de la scène. Pour
l'oeil, ce serait le boulot du cerveau.
charles
efji
Le #26438803
Le 17/07/2017 à 18:25, Charles Vassallo a écrit :
Benoit a écrit :
Comme il y a eu diverses discussions à ce propos, j'aimerai savoir
quelle est la température de couleur de base pour l'½il. Ce que
j'entends par là est quelle est cette température de couleur livrée en
« RAW » par l'½il au cerveau qui va ensuite corriger les « erreurs ».

Euh... je ne suis pas certain que ta question ait du sens. Si l'½il
n'est qu'une sorte d'appareil photo, il se contente de capter le
rayonnement émis par la scène ; la température de couleur n'en fait pas
partie. C'est une information ajoutée par l'opérateur ou par l'appareil
lui-même (en "auto"), au vu d'une interprétation de la scène. Pour
l'oeil, ce serait le boulot du cerveau.
charles

+1
--
F.J.
benoit
Le #26438805
Charles Vassallo
Benoit a écrit :
Comme il y a eu diverses discussions à ce propos, j'aimerai savoir
quelle est la température de couleur de base pour l'½il. Ce que
j'entends par là est quelle est cette température de couleur livrée en
« RAW » par l'½il au cerveau qui va ensuite corriger les « erreurs ».

Euh... je ne suis pas certain que ta question ait du sens. Si l'½il
n'est qu'une sorte d'appareil photo, il se contente de capter le
rayonnement émis par la scène ; la température de couleur n'en fait pas
partie. C'est une information ajoutée par l'opérateur ou par l'appareil
lui-même (en "auto"), au vu d'une interprétation de la scène. Pour
l'oeil, ce serait le boulot du cerveau.

Exactement, et je veux revenir à ça. Pas de correction.
--
On s'occupe de l'étiquette
Qu'une fois les vendanges faites.
St=c3=a9phane Legras-Decussy
Le #26438811
On 17/07/2017 13:12, Benoit wrote:
- Paramétrer l'appareil pour qu'il reste neutre à la prise vue (inutile
avec du RAW à ce que je sache) ;

le truc c'est que "neutre" ça n'existe pas.
soit tu as des preset ensoleillé / nuageux, soit l'ago detecte
la dominante et compense... c'est la balance auto.
- Pouvoir se recaler sur cette température quoiqu'il arrive en
post-production (corrections des logiciels ou correction à la prise de
vue jpeg).

c'est un problème surtout en video où ça doit "matcher" entre les plans.
la solution est un carton gris moyen pris juste avant le plan/la photo,
ensuite un coup de pipette dessus le rendra "gris" sur l'ordi.
La raison en est simple. Dans des cas qui m'intéressent, photos de
plages, où la couleur du sable (jaune, blanc, orange...), de l'eau (bleu
clair, bleu foncé, vert...), des nuages (gris, blanc, bleu clair,
jaune...) il y a souvent des ajustements qui, pour moi, faussent
l'image.

alors tu fais comme en argentique où on n'avait que indoor / outdoor.
tu te fixes sur un preset "soleil".
benoit
Le #26438818
Stéphane Legras-Decussy
On 17/07/2017 13:12, Benoit wrote:
- Paramétrer l'appareil pour qu'il reste neutre à la prise vue (inutile
avec du RAW à ce que je sache) ;

le truc c'est que "neutre" ça n'existe pas.

Alors j'ai du mal à comprendre la suite de ton post.
soit tu as des preset ensoleillé / nuageux, soit l'ago detecte
la dominante et compense... c'est la balance auto.

Il détecte donc une couleur anormale et la corrige. Il corrige par
rapport à quoi ? Par rapport à ce que je voudrai conserver.
- Pouvoir se recaler sur cette température quoiqu'il arrive en
post-production (corrections des logiciels ou correction à la prise de
vue jpeg).

c'est un problème surtout en video où ça doit "matcher" entre les plans.
la solution est un carton gris moyen pris juste avant le plan/la photo,
ensuite un coup de pipette dessus le rendra "gris" sur l'ordi.

Mais le carton gris ramène à un gris moyen une fois corrigé par nous. Je
veux conserver cette écart.
La raison en est simple. Dans des cas qui m'intéressent, photos de
plages, où la couleur du sable (jaune, blanc, orange...), de l'eau (bleu
clair, bleu foncé, vert...), des nuages (gris, blanc, bleu clair,
jaune...) il y a souvent des ajustements qui, pour moi, faussent
l'image.

alors tu fais comme en argentique où on n'avait que indoor / outdoor.

Oui et je prends du Kodachrome ou du Velvia ou du...
tu te fixes sur un preset "soleil".

Quand il pleut aussi ?
Je cherche à obtenir du 0 correction. Il faut que je recherche dans mes
archives, mais j'ai un paysage de mer et de plages sous la pluie et la
brume avec une dominante verte. Cela me rappelle ce que j'ai
ressenti/vu, mais c'est tellement fort que je ne sais plus.
--
On s'occupe de l'étiquette
Qu'une fois les vendanges faites.
l.ggvg2249
Le #26438822
que l'on soit a l'extérieur ou a l'intérieur, le dos de la main s era la bonne mesure, comme le carton gris, il sera plus ou moins clair/fonc é, à l'œil, suivant l'intensité de la lumière.
benoit
Le #26438821
que l'on soit a l'extérieur ou a l'intérieur, le dos de la main sera la
bonne mesure, comme le carton gris, il sera plus ou moins clair/foncé,
à l'½il, suivant l'intensité de la lumière.

Oui pour l'intensité, mais la couleur ?
P.S. ce serait bien que tu utilises ou outil qui poste avec des lignes
de longueurs « standard ».
--
On s'occupe de l'étiquette
Qu'une fois les vendanges faites.
St=c3=a9phane Legras-Decussy
Le #26438828
On 17/07/2017 21:53, Benoit wrote:
Il détecte donc une couleur anormale et la corrige. Il corrige par
rapport à quoi ? Par rapport à ce que je voudrai conserver.

l'algo regarde l'histogramme de chaque couche RVB, on voit les
dominantes, il équilibre.
dans les softs de retouche, tu as aussi un bouton auto-balance, c'est
pareil.

Mais le carton gris ramène à un gris moyen une fois corrigé par nous. Je
veux conserver cette écart.

le carton sert à dire : ceci est du 128 128 128
donc si sur l'image c'est du 100 134 120 , on calcule facilement
la correction à effectuer sur chaque couche.
mais ça sert à unifier les plans sur un arbitraire de référence qui n'a
rien de réel. Ensuite on applique la correction esthétique souhaitée...
Quand il pleut aussi ?

en argentique tu le faisais. On avait du un peu rouge au soleil
et un peu bleu sous la pluie.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme