Re: Un truc qui me tracasse sur le libre / Nombre de distros

Le
MELI
Dans son message précédent, Michel Billaud a écrit :

> Oui, mais j'aimerais bien un argument un peu élaboré sur ces 5 ans perdus.
> Pourquoi 5, pourquoi pas 2 ou 10, et d'ailleurs pourquoi pas 5 de gagnés,
> si il n'y avait qu'une seule distribution est-ce qu'elle se serait diffusée ?
>
> MB

5 ans, car c'est durant ce moment que XP a sévit. Mais 10 ans si tu
préfères

Si il n'y avait qu'une seule distro, oui, elle aurait certainement
gagné ;>)

On n'aurait parlé que cela, c'est plus facile en terme marketing. Un
nom associé à un produit, c'est plus porteur

Là, il n'y a pas un mois sans que l'on entende parler de nom plus
compliqués les uns que les autres, et il est impossible pour le peuple
non-initié de se faire une image plus précise.

C'est désastreux en terme d'image !

Rien que pour une distro, tu trouves

- ubutnu
- kubutnu
- edubuntu
- ubutnu-serveur

je ne sais même pas si je l'ai écrit correctement ;>))

De l'autre côté, on parle de "Windows". Les détails viennent après

Sans oublier encore des

- Knoppix
- CentOS
- Debian
- Fedora
- FreeBSD
- Gentoo
- Mandriva
- Slackware
- Xandros

etc

COMMENT VOULEZ-VOUS QUE L'ON Y COMPRENNE QUELQUE CHOSE !

Même pour moi qui suis bien informé, j'y perds mon latin.

Si je fait une remarque, on me réponds -> Fallait prendre Slackware, ou
Xandros, ou je ne sais quoi encore

Quand on gère 250 postes de travail, je fait quoi, je mets une distros
par machine ?

PITIE POUR LES UTILISATEURS !

Faites-nous une distro, mais une bien. A la rigueur, que l'on en aie 3,
passe encore.

J'ai connu l'époque ou il y'avait 3 DOS

- Celui de MS
- Celui de IBM
- Celui de DR-DOS

Et bien un seul a survécu (Et encore..)

La multiplicité c'est bien dans la Bible, mais pas forcément sur les OS
des postes de travail.

Je pense que c'est exactement cela qui va faire crevoter Linux à petit
feu

Si j'étais LINUS, j'INTERDIRAI le 80% des distros.

MELI

Ok -> Je sort

  • Partager ce contenu :
Vos réponses Page 1 / 7
Trier par : date / pertinence
Laurent
Le #5752941


Oui, mais j'aimerais bien un argument un peu élaboré sur ces 5 ans perdus.
Pourquoi 5, pourquoi pas 2 ou 10, et d'ailleurs pourquoi pas 5 de gagn és,
si il n'y avait qu'une seule distribution est-ce qu'elle se serait diff usée ?

MB


5 ans, car c'est durant ce moment que XP a sévit. Mais 10 ans si tu
préfères...

Si il n'y avait qu'une seule distro, oui, elle aurait certainement
gagné ;>)

On n'aurait parlé que cela, c'est plus facile en terme marketing. Un
nom associé à un produit, c'est plus porteur...


Non car le "grand-public" n'était pas (et n'est toujours pas) prêt à
devoir apprendre avant d'utiliser.
Ce qui fait qu'au lieu de "perdre" du temps à apprendre pour pouvoir
utiliser des outils très puissants, il préfère ne pas être obligé
d'apprendre et ainsi pouvoir utiliser tout de suite des outils de merde
qui lui font perdre énormément de temps en fin de compte.


Là, il n'y a pas un mois sans que l'on entende parler de nom plus
compliqués les uns que les autres, et il est impossible pour le peuple
non-initié de se faire une image plus précise.

C'est désastreux en terme d'image !



Il est vrai que ce n'est pas la panacée. Mais ça permet à des sites
comme distrowatch d'exister...

Rien que pour une distro, tu trouves

- ubutnu
- kubutnu
- edubuntu
- ubutnu-serveur

je ne sais même pas si je l'ai écrit correctement ;>))


en effet


De l'autre côté, on parle de "Windows". Les détails viennent aprè s...


on parle aussi de "Linux" et les détails viennent tout autant après.


Sans oublier encore des

- Knoppix
- CentOS
- Debian
- Fedora
- FreeBSD
- Gentoo
- Mandriva
- Slackware
- Xandros

etc...

COMMENT VOULEZ-VOUS QUE L'ON Y COMPRENNE QUELQUE CHOSE !

Même pour moi qui suis bien informé, j'y perds mon latin.



Si tu étais bien informé, tu saurais que FreeBSD n'est pas du tout
une distribution GNU/Linux.

Si je fait une remarque, on me réponds -> Fallait prendre Slackware, ou
Xandros, ou je ne sais quoi encore...

Quand on gère 250 postes de travail, je fait quoi, je mets une distros
par machine ?

PITIE POUR LES UTILISATEURS !


Avec ce qu'ils font subir aux admins, ce n'est que justice !


Faites-nous une distro, mais une bien. A la rigueur, que l'on en aie 3,
passe encore.


Pour avoir 3 distro bloatées et demandant un no de série sur 25
caractères pour activer les fonctions "profechional". Non merci.


J'ai connu l'époque ou il y'avait 3 DOS

- Celui de MS
- Celui de IBM
- Celui de DR-DOS


On parlais d'OS jusqu'à présent, soyons sérieux...


Et bien un seul a survécu (Et encore..)

La multiplicité c'est bien dans la Bible, mais pas forcément sur les OS
des postes de travail.

Je pense que c'est exactement cela qui va faire crevoter Linux à petit
feu...

Si j'étais LINUS, j'INTERDIRAI le 80% des distros.


En voyant ton style typographique, je dirais plutôt que tu es luc2.

--
Laurent


Mike Massonnet
Le #5752931
MELI wrote:

Si j'étais LINUS, j'INTERDIRAI le 80% des distros.



"Oui mon Castro."

--
écrivait récemment dans f.m.b.l :
Puis-je essayer de remettre ton trollometre de meilleure humeur?
Oh, le mien est mort de rire, là !! :-)

-+- T in GFA : Le troll de la route -+-

R12y
Le #5752911
On Wed, 15 Mar 2006 06:40:18 -0800, Laurent wrote:

Même pour moi qui suis bien informé, j'y perds mon latin.
Si tu étais bien informé, tu saurais que FreeBSD n'est pas du tout

une distribution GNU/Linux.


Il voulait justement attirer l'attention sur le fait "qu'il y en ai
tellement qu'on ne sait plus quoi en faire ni en dire". Il y en a
tellement pour lui qu'il en arrive à penser que FreeBSD est du GNU/Linux.

--
Debian/apt Repo: http://locataire-serveur.info/sections/liens/debian-repository
Fedora/yum Repo: http://locataire-serveur.info/sections/liens/fedora-core-yum


Laurent
Le #5752881

On Wed, 15 Mar 2006 06:40:18 -0800, Laurent wrote:

Même pour moi qui suis bien informé, j'y perds mon latin.
Si tu étais bien informé, tu saurais que FreeBSD n'est pas du tout

une distribution GNU/Linux.


Il voulait justement attirer l'attention sur le fait "qu'il y en ai
tellement qu'on ne sait plus quoi en faire ni en dire". Il y en a
tellement pour lui qu'il en arrive à penser que FreeBSD est du GNU/Linu x.


Alors qu'il n'essaie pas de se construire une pseudo-crédibilité en
disant être "bien informé" si ce n'est pas le cas.

En même temps il a un peu raison, on est ici pour troller oui ou non ?

--
Laurent



Marc Collin
Le #5752841
Laurent wrote:



Non car le "grand-public" n'était pas (et n'est toujours pas) prêt à
devoir apprendre avant d'utiliser.
Ce qui fait qu'au lieu de "perdre" du temps à apprendre pour pouvoir
utiliser des outils très puissants, il préfère ne pas être obligé
d'apprendre et ainsi pouvoir utiliser tout de suite des outils de merde
qui lui font perdre énormément de temps en fin de compte.



tu essayes de faire croire qu'il faut rien apprendre pour utiliser windows?

yvnico
Le #5752811

...


Si il n'y avait qu'une seule distro, oui, elle aurait certainement gagné
Voila tous ceux qui utilisent une autre distribution que mandriva

sont coupables.
C'est leur faute si linux n'a pas encore gagné.


Euh... gagné quoi au fait ?

Sans oublier encore des

- Knoppix
- CentOS
- Debian
- Fedora
- FreeBSD
- Gentoo
- Mandriva
- Slackware
- Xandros
Cherchez l'intrus ;-)


Pourquoi y a des gens qui parlent anglais, espagnol, allemand,
chinois, japonais ?
Et en plus dans une même langue y a des variantes d'accents !
Peuvent pas tous parler Français tout simplement ?


Si j'étais LINUS, j'INTERDIRAI le 80% des distros.
Et tu garderai lesquelles ?


Pour pouvoir interdire a certaines distributions d'exister il aurai
fallu qu'il publi linux sous une licence propriétaire.
Mais s'il avait fait ça il n'aurai pas trouvé grand monde pour
l'aider et aujourd'hui linux serai a peu près aussi peu répandu que
minix ou multideskos.




--
http://gnuprog.info/

MELI
Le #5752791
Laurent a pensé très fort :


Ce qui fait qu'au lieu de "perdre" du temps à apprendre pour pouvoir
utiliser des outils très puissants, il préfère ne pas être obligé
d'apprendre et ainsi pouvoir utiliser tout de suite des outils de merde
qui lui font perdre énormément de temps en fin de compte.


Merci pour les outils "de merde" que l'ont trouve sous Windows...

on parle aussi de "Linux" et les détails viennent tout autant après.


En effet...

Si tu étais bien informé, tu saurais que FreeBSD n'est pas du tout
une distribution GNU/Linux.


Sufisemment informé pour avoir utilisé Unix autrefois, et en avoir
encore quelques reliqats. Donc, je me dis que si même moi j'arrive
encore à dire des conneries, je souhaite bonne chance à la secrétaire
;>)

Avec ce qu'ils font subir aux admins, ce n'est que justice !


Héhé

On parlais d'OS jusqu'à présent, soyons sérieux...


J'ai connu l'époque où il y avait pléthore d'UNIX. Où sont-ils ?

En voyant ton style typographique, je dirais plutôt que tu es luc2.


MELI

MELI
Le #5752781
R12y a couché sur son écran :

Il voulait justement attirer l'attention sur le fait "qu'il y en ai
tellement qu'on ne sait plus quoi en faire ni en dire". Il y en a
tellement pour lui qu'il en arrive à penser que FreeBSD est du GNU/Linux.


Juste...

MELI
Le #5752771
Marc Collin a émis l'idée suivante :

tu essayes de faire croire qu'il faut rien apprendre pour utiliser windows?


Si, mais la learning curve me semble tout de même mieux adaptée à
l'utilisateur final par rapport à Linux.

Mais Windows est aussi complexe. Au moins, avec la même interface
graphique...

MELI

seb666fr2
Le #5752751
Laurent wrote:


J'ai connu l'époque ou il y'avait 3 DOS

- Celui de MS
- Celui de IBM
- Celui de DR-DOS


On parlais d'OS jusqu'à présent, soyons sérieux...


ils étaient pourtant bien des OS a part entière tout comme
l'on été CPM et compagnie en leur temps, c'est à dire des
logiciels permettant d'utiliser un ordinateur, ni plus, ni moins.

De plus, il est fort probable que sans celui du grand méchant MS,
peu des logiciels (linux compris ?) et matériels actuels seraient à
la
portée du plus grand ou n'existeraient même pas du tout .

Enfin, cette remarque me fait penser que le jour est loin très loin

les *xiens deviendront réaliste et se rendront compte que
l'utilisateur
final (celui qu'ils appellent si gentillement neuneu) se contrefout des
histoires de qualités techniques qui permettent (aux plus ou moins
spécialistes en la matières) de qualifier un logiciel comme
appartenant
à telle ou telle catégorie et qu'il n'y à que 2 choses primordiales
à
ses yeux: la simplicité d'utilisation du logiciel et la capacité de
celui-ci
à lui simplifier (un peu) la vie.


Poster une réponse
Anonyme