Dossier MWC 2009 : les nouveautés mobiles du salon

Le par  |  0 commentaire(s)

Une bonne partie des annonces importantes du salon Mobile World Congress 2009 concerne ce qui va se passer " sous le capot " des smartphones. Les deux principaux fournisseurs de composants mobiles, Qualcomm et Texas Instruments ont en effet chacun mis en avant de nouvelles plates-formes.


TI OMAP4 ; roadmap TI ; stand TI ; board Zoom OMAP34x-II Android

Chez Texas Instruments ( TI ) , c'est un aperçu de sa plate-forme OMAP4 qui a été mise en avant, même si les produits qui l'utiliseront ne seront pas disponibles avant plusieurs années. Elle promet des performances toujours plus élevées pour une consommation d'énergie permettant d'envisager plusieurs jours d'utilisation.

En attendant, TI poursuit l'amélioration de sa famille OMAP3, en annonçant notamment le passage à la gravure 45 nm ( processeurs OMAP36x ) et des environnements de développement Zoom OMAP34x-II optimisés notamment pour Google Android.

On notera toutefois que Texas Instruments semblait cette année un peu en retrait. Sa branche de composants mobiles n'est pas au mieux de sa forme et le fondeur semble se tourner plus volontiers vers d'autres secteurs, comme les composants analogiques.

Qualcomm
Chez Qualcomm, au contraire, c'est l'euphorie. Tout d'abord pour l'accord de partenariat annoncé avec Nokia, qui lui ouvre un accès au plus gros fabricant de mobiles au monde, alors que leurs relations n'étaient pas spécialement au beau fixe après des querelles de brevets sur les technologies 3G et des droits de licence jugés excessifs par le géant finlandais.

Il faut dire que la gestion de sa propriété intellectuelle est une branche à part entière de l'activité de Qualcomm qui en tire des revenus significatifs chaque année, au point de faire grincer des dents certains clients, qui finissent par chercher à développer leurs propres solutions.

Mais la grande annonce de Qualcomm sur ce salon, c'est bien sûr la mise en place de sa plate-forme SnapDragon, qui a connu plusieurs années de maturation et se révèle désormais fin prête. Preuve en est, un premier smartphone, le Toshiba TG01, en est équipé.


Exemples de produits mobiles sous SnapDragon par Inventec et Wistron

Ici aussi, architecture optimisée et souci de l'autonomie sont au coeur de la communication autour de SnapDragon, où l'on nous promet des produits " vraiment mobiles ", à savoir pouvant fonctionner plusieurs jours durant avec toutes leurs connectivités activées.

Autre avantage de SnapDragon : la plate-forme existe en plusieurs versions, permettant de créer des smartphones mais aussi des netbooks, notamment avec le processeur SnapDragon double coeur bientôt disponible.

Qualcomm avait sur son stand des produits de démonstration prochainement commercialisés donnant une idée de ce que seront les produits mobiles de demain : form factors ultra-fins, silencieux, chauffant peu et ne nécessitant plus de fonctionner à proximité d'une prise de courant.

De la théorie à la pratique, il ne faudra pas longtemps pour vérifier les promesses puisqu'une quinzaine de partenaires prévoient de développer des produits mobiles utilisant SnapDragon. Les smartphones Acer du second semestre ( les fameux concepts L1, C1,, etc. ) feront d'ailleurs appel à cette plate-forme.

Une révolution à venir ?

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]