Le
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Matt
Le #26537643
On ven. 07 février 2020 (15:13),
pehache
Miracle, non. Néanmoins il y a deux solutions acceptables :
solution 1) la plus simple, prendre une boîte mail chez un gros acteur,
genre Google, Yahoo, et Cie. Avant qu'ils disparaissent il va passer de
l'eau sous les ponts. Inconvénient: la protection des données
personnelles y est très relative. Au risque de faire hurler certains je
pense que c'est Microsoft le moins pire sur ce point (adresses en
@outlook.com)
solution 2) séparer l'adresse mail et la boîte mail. Pour l'adresse
acheter (louer) un nom de domaine personnel genre chezmoi.fr (qui ne
disparait pas tant qu'on paie, c'est du genre 12€/an). On peut définir
autant d'adresses qu'on veut (il y a des limites, mais en pratique elles
sont large) genre , ,
,..., et les rediriger vers n'importe quelle
boîte. Du coup on peut prendre une boîte mail (gratuite ou payante) où
on veut : le jour où le fournisseur de la boîte mail disparait (ou si le
service devient merdique) il suffit de changer de fournisseur et de
modifier les redirections, en gardant la même adresse.

C'est en effet la solution la plus viable si on ne veut pas héberger
soi-même son serveur de messagerie.
Les courriels sont devenus indispensables pour ne serait-ce bénéficier
de la gestion dématérialisée de divers aspects de la vie courante.
Le choix du FSI ou de l'infrastructure est fondamental.
--
FC3S_Drifter: Jze m'ennuuie
FC3S_Drifter: Yes ! J'ecris avec mon nez !
Autobahn: o/
* bashfr.org
Publicité
Poster une réponse
Anonyme