Le
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Yoann LE BARS
Le #26538585
Salut à tous !
Le 18/02/2020 à 19:30, BERTRAND Joel a écrit :
    Ben, entre nous, c'est kif kif, hein. Seuls ceux qui n'ont pas
affaire à la justice tous les jours peuvent garder quelques illusions.

Est-ce vraiment se bercer d’illusion que d’être conscient que le
système judiciaire n’est pas parfait, mais que de penser que la solution
n’est pas de supprimer purement et simplement le système judiciaire ?
Là, pour la petite histoire, je suis en train de démerder une situation
bien plantée par un avocat et une cour d'appel (alors que les pièces
sont indiscutables). Problème : la décision a la force de la chose jugée
avec tout ce que ça implique et risque de ruiner plusieurs familles. Au
moins avec une boîte privée, tu n'as pas ce risque.

Avec une entreprise privée, on sait déjà ce qui se passe. Ainsi,
Youtube ne respecte pas le droit d’auteur et élimine des contenus
parfaitement en accord avec la loi, même celle de Californie. Il n’y a
pas de recours, le contenu est immédiatement censuré et le créateur n’a
que ses yeux pour pleurer. C’est utilisé par les /majors/ pour ne même
pas autoriser la moindre citation, ce qui est déjà problématique, mais
également pour censurer tout discours critique – voir par exemple les
mésaventures de Clément FREZE
(https://www.youtube.com/watch?v=pzQmDOhX45A) ou de Temps mort
(https://www.youtube.com/watch?v=AHT9BdqL9Zw). Dans ces cas, pas de
juge, pas d’avocat, juste de la censure.
Si on demande aux réseaux sociaux de régler eux-mêmes le problème des
messages de haines, on sait pertinemment (de nombreuses expériences vont
dans ce sens) qu’ils ne pourront rien faire d’autre que de supprimer
tout message au moindre signalement et qu’il n’y aura pas de recours.
Bon, au moins, non seulement serait-on débarrassé des juges, mais aussi
des avocats…
    Le solution est de rendre les magistrats, parquet comme siège,
responsables devant les électeurs (et directement responsables devant
leurs pairs parce que seul l'état est responsable de leurs actes, charge
à lui de lancer une procédure récusatoire, ce qu'il ne fait quasiment
jamais !).

Ah ! Je constate que la solution proposée n’est pas de se débarrasser
des juges…
Encore une fois, le problème avec la loi Avia, c’est que clairement il
n’y aura pas de recours, fût-il difficile : un signalement vaudra
immédiatement une suppression, pas le moindre avocat ne pourra servir à
quoi que ce soit, et tout discours critique sera extrêmement fragile.
Encore une fois, nous sommes tout à fait d’accord que le système
judiciaire est très imparfait. Cependant, est-ce vraiment une raison
pour instaurer une censure systématique et sans le moindre recours ?
À bientôt.
--
Yoann LE BARS
http://le-bars.net/yoann/
Diaspora* :
Publicité
Poster une réponse
Anonyme