Le
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Pierre Meurisse
Le #26543377
On Wed, Apr 15, 2020 at 02:50:01PM +0200, ajh-valmer wrote:
On Wednesday 15 April 2020 08:06:16 Pierre Meurisse wrote:
> > On notera que le commentaire sur "chiffrage" est faux, ref
> > l'académie française:
> > https://www.dictionnaire-academie.fr/article/A9C2007
> > J'aime à l'employer dans son sens cryptographique pour semer
> > le trouble chez les managers.
>
> On ne doit pas dire "cryptage" (mot anglais) mais chiffrage.
> Par contre, "décryptage" est admis.

cryptage : ce n'est pas la raison ...
Si on veut envoyer un message discret à quelqu'un, on peut le chiffrer.
Le destinataire va donc utiliser une clé en sa possession pour le
déchiffrer.
Si un pirate veut s'emparer du contenu du message, sans en avoir la clé,
il va tenter de le décrypter.
crypter signifierait qu'on veut chiffrer le message sans en avoir la
clé, ce qui bien sûr n'a aucun sens.

Verbiage inutile... :-)
Académie française :
- crypter, cryptage : ne sont pas des mots français,
c'est chiffrer et chiffrage.
- décryptage, cryptologie : sont admis en français.

C'est "Verbiage inutile ..." qui est inutile
J'explique dans le message précédent pourquoi justement "crypter" et du
même coup "cryptage" sont incorrects, c'est parce qu'ils ne veulent rien
dire.
Par contre "décryptage" est admis car il signifie quelque chose, qui
n'est pas "déchiffrage".
Bien cordialement.
--
Pierre Meurisse
Publicité
Poster une réponse
Anonyme