On a testé le mode Autopilot de Tesla

Le par  |  0 commentaire(s)
Tesla ModelX P90D 02

Le mode Autopilot de Tesla donne une idée de ce que permettront bientôt les véhicules en matière de conduite autonome, avec une prise en compte de l'environnement immédiat et des réactions en fonction des événements. Dans le même temps, les accidents survenus ces derniers mois posent des questions sur la pertinence et sur la nouveauté représentée par ce dispositif, à l'heure où la majorité des véhicules disposent encore peu de systèmes ADAS complexes. Que vaut le mode Autopilot dans ces conditions ? Nous l'avons goûté à bord d'une Tesla Model S P90D.

Le constructeur Tesla Motors a investi tôt le segment des véhicules électriques, commençant par le modèle Roadster et évoluant vers les Tesla Model S (coupé) et Model X (SUV). Leur point commun est que ces véhicules sont totalement électriques, sans passer par la phase des moteurs hybrides.

Si Tesla s’est créé un marché autour des véhicules électriques haut de gamme (les premiers modèles débutent à 70 000 €, pour approcher les 200 000 € sur les versions toutes options), la prochaine grande étape reste la commercialisation de la Model 3, un véhicule tout électrique proposé à partir de 35 000 dollars, qui amènera à un changement d’échelle dans la production de véhicules puisque de plusieurs dizaines de milliers de véhicules construits par an, il faudra passer à des volumes de plusieurs centaines de milliers annuellement.

Tesla Model X
Tesla Model X

Le groupe se prépare à cette transformation mais les investissements consentis l’amènent à être régulièrement déficitaire en attendant de pouvoir satisfaire les plus de 300 000 commandes enregistrées dans les jours qui ont suivi la présentation de la Model 3 le 31 mars dernier.

Parallèlement, Tesla a amorcé un rapprochement avec SolarCity, fabricant et installateur de panneaux solaires, en vue de proposer à terme des offres complètes d’alimentation à l’énergie électrique, de la voiture à la maison.

Tesla Model X Falcon Wing 02

Enfin, Tesla est aussi attendu sur le domaine particulier des véhicules autonomes. Son système de pilotage automatique (Autopilot), présenté comme un système de conduite semi-autonome, combine des capteurs et un système de traitement pour constituer une aide avancée à la conduite (ADAS) qui préfigure les intelligences artificielles de demain, capables de piloter un véhicule et de prendre des décisions à la place du conducteur.

Du fait de son nom et d’attentes peut-être mal comprises, d’autant plus que le système est en version beta et continue d’évoluer régulièrement, le rôle et le fonctionnement de l’Autopilot ont pu prêter à confusion sur ses capacités réelles.

Un certain nombre d’accidents, parfois mortels, ont fait émerger un certain nombre d’interrogations sur le bien-fondé et le lancement peut-être prématuré d’un tel système d’aide à la conduite.

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]