Jeux-vidéo : un adolescent hospitalisé après avoir passé 20 heures par jour sur Fortnite

Le par Mathieu M.  |  14 commentaire(s)
Club Fortnite

Un adolescent de 15 ans a été hospitalisé en Espagne après avoir abusé du jeu Fortnite.

Un espagnol de 15 ans a développé une addiction au jeu Fortnite au point de souffrir d'un trouble du comportement et d'être hospitalisé pour une durée de 2 mois.

L'ado jouait plus de 20 heures par jour sur le titre d'Epic Games, Fortnite, et son comportement a rapidement changé : isolement, perte d'interactions sociales, perte de poids lié au manque d'alimentation...

Fortnite chapitre 2

Dans un article du Journal of Child and Adolescent Psychiatry, on évoque une grave dépendance comportementale et la nécessité de "désintoxiquer" l'adolescent qui a subi un sevrage accompagné d'une thérapie cognitivo-comportementale. Un travail a également été fait avec sa famille afin de réaliser l'impact du jeu sur sa vie réelle.

Les jeux vidéo peuvent avoir des vertus thérapeutiques pour certains troubles, mais certains joueurs peuvent également développer rapidement un phénomène addictif dangereux. Il est donc nécessaire d'encadrer leur usage et de fixer des limites.

Fortnite regroupe pour sa part tous les aspects du jeu addictif : compétition, aspect communautaire, challenges renouvelés régulièrement imposant un temps limité d'action...

En Asie, les jeux vidéo sont obligés d'afficher des messages au bout d'une ou deux heures de jeu consécutif aux joueurs pour les inviter à faire une pause ou à stopper leur activité. En Chine, les restrictions sont bien plus sévères notamment après que le pays a vu plusieurs cas d'enfants déconnectés de la réalité ou se laissant littéralement mourir de faim pour continuer à jouer. Si le phénomène est moindre en Europe, on assiste toutefois à une augmentation des cas, le jeu vidéo étant de plus en plus favorablement accueilli dans les foyers.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Trier par : date / pertinence
fzero offline Hors ligne Vénéré icone 3000 points
Le #2144226
J'ai du mal a compatir.
mokocchi offline Hors ligne Héroïque icone 785 points
Le #2144229
Une telle addiction est souvent déclenchée par un événement dans la vie réelle, comme ici possiblement pour faire face à la pression scolaire ou la perte d'un proche, évoqués dans l'article source en espagnol, et la victime trouve refuge dans le monde virtuel qui devient une forme invasive d'escapisme. On est encore loin des hikikomori au Japon, mais la montée d'un comportement s'en rapprochant en Occident peut être une source d'inquiétude.
yusdaforce offline Hors ligne Vénéré icone 3105 points
Premium
Le #2144236
Mais que font les parents ??? il a 4 heures pour dormir, se laver, toilette, pas manger apparemment...

les gens sont fous
GabMogwai offline Hors ligne Vénéré icone 3362 points
Le #2144243
Ahhh l'éducation ! Nom de Zeus !
Les limites sont celles que les parents peuvent imposer, à défaut du contraire...
skynet offline Hors ligne VIP icone 83068 points
Le #2144257
L'addiction aux jeux vidéos commence à être prise en compte dans les soins psy en France aussi.
Ca fait longtemps que ça existe en Chine.
thedude offline Hors ligne Habitué icone 205 points
Le #2144279
Heureusement qu'il y a du Wifi à l’hôpital, la partie n'est pas perdue.
Anonyme offline Hors ligne Habitué avatar 242 points
Le #2144294
On ne parle pas des substances qu'il ingérait
cladamousse offline Hors ligne Héroïque icone 928 points
Le #2144316
En tout cas moi j'ai beau jouer plusieurs heures par jour, ça m'arrivera jamais d'oublier de manger ...
cricri610 offline Hors ligne Vétéran icone 2050 points
Le #2144334
cladamousse a écrit :

En tout cas moi j'ai beau jouer plusieurs heures par jour, ça m'arrivera jamais d'oublier de manger ...


pareil et même sans jouer
yusdaforce offline Hors ligne Vénéré icone 3105 points
Premium
Le #2144337
cladamousse a écrit :

En tout cas moi j'ai beau jouer plusieurs heures par jour, ça m'arrivera jamais d'oublier de manger ...


https://www.youtube.com/watch?v=x2QBDQXn3iU

Karadoc, mon idôle culinaire !
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire